29/04/2009

NECRONOMY POWER

Nous l'avions annoncé dés le 24 10 2008 ( Voir note : la Fête du slip est terminée...)

A Stephan, nécronomiste assidu...pour l'info....

Pour Alan Greenspan, l'ancien timonier de la Réserve fédérale américaine, les ventes de slips sur le territoire américain sont un indice économique comme un autre, à l'image des ventes de logements, de l'indice ISM manufacturier ou encore des chiffres du chômage. Comme le rappelle un article paru sur le Huffington Post, celui qu'on surnommait le «gourou des marchés» et «Maestro», avant que la crise des subprimes ne vienne entacher sa réputation, s'intéressait tout particulièrement aux données dites «prolétaires» pour prendre le pouls de l'économie. Les ventes de slips en faisaient partie. Il estimait ainsi que l'homme, contrairement à la femme, considérait cet achat secondaire, et qu'il était prêt à faire l'impasse si les conditions économiques se détérioraientOr selon des données de la société de recherche Mintel, les ventes de sous-vêtements pour hommes devraient chuter de 2,3% en 2009, ce qui, si on reste à la logique de Greenspan, n'augurerait rien de bon pour l'économie. «L'indice du slip» serait-il donc l'indicateur économique ultime ? Selon Matt Hall, un porte-parole du fabricant Hanesbrands qui est cité par le Huffington Post, rien n'est moins sur. «Les récessions ont un impact sur toutes les catégories de vêtements et les sous-vêtements des hommes n'échappent pas à la règle» indique-t-il, ajoutant que les hommes «ne portent pas moins de sous-vêtements qu'autrefois». Sauf Greenspan peut-être.

SONDAGE NECRONOMIQUE DU JOUR :

Que penser de tout cela ???

A) Greenspan le paniqueur, l'homme qui a abreuvé le marché de liquidités nous prenait pour des dégénérés ???

B)Il a raison nous en sommes là, les hommes ne changent de calbut qu'en periode de croissance....

C) et les femmes la dedans ...??? (coincées entre le string et le tchador, c'est pas évident...)

12/04/2009

Carte Postale du pays (pour mes amis exilés et les autres)

Un compteur qui tourne à 3000 chômeurs par jour... Des tribunaux de commerce engorgés... plus de 200 000 familles prises au piège du crédit relais... Un plan de relance de l'emploi basé sur la mobilité à un moment ou les gens ne peuvent plus vendre leur maison. Une ministre de l'intérieur qui reconnaît lucidement qu'elle préférait le temps où le parti communiste était fort car il jouait un rôle de stabilisateur social (comme la drogue et l'alcool..) Un livre désormais culte « l insurrection qui vient » qui vaut à son éditeur d'être entendu comme témoin dans l'affaire des sabotages SNCF Un philosophe Alain Badiou «l hypothèse communiste» qui ne croit plus en l'insurrection immédiate constatant l'absence totale de synergie entre les jeunes de cités et le reste de la jeunesse. La pyramide perte de repère, perte de valeur, perte de sens s'érige inéluctablement sans que personne semble t'il ne soit en mesure de l'arrêter ni même de la commenter (a part nous, rappelez vous quand nous parlions 2 ans auparavant des 3000 milliards, on nous prenait pour des fous alors que le FMI va probablement annoncer 4000 milliards en mai...) De crise financière, la crise est devenue économique, elle est désormais sur le point de muter en crise sociale voir sociétale. D'ici peu, les media traditionnels qui ont fait leurs choux gras de la crise devront inventer de fausses bonnes nouvelles, désormais conscients que la chute des recettes publicitaires va les contraindre à distiller les bonnes nouvelles -chèque aux porteurs de bonnes news oblige. Le gouvernement vient d'ouvrir un site " sortie de crises" sous le haut patronage de la brillante NKM promotrice française de la bulle verte. On y réfléchit parait-il aux valeurs qui vont émerger de la refondation du capitalisme. Vous n'y trouverez pas des questions comme celle ci : Comment faire tenir les pauvres sans crédit facile et sans augmenter leurs salaires ... dans des démocraties de Marché où le bonheur est assimilé à la consommation ??? Questions qui sont pourtant les deux seules qui taraudent l'esprit des dirigeants du monde entier. Nécronomiquement votre PS / Le rôle du commerce de drogues libres est démontré par David Friedman, promoteur de l'anarcho-capitalisme, fils de Milton à qui nous devons l'origine du bordel actuel si l'on en croit Naomi Klein (La stratégie du choc). PS 2 A telecaster Man, suis à Paris, jusqu'a fin mai, Huzun est là aussi, envoie moi un mail (mail dans à propos) si tu souhaites qu'on cogne de la bière...ou autre chose...

15/03/2009

De la Désinflation à la Stagdéflation



973485698.jpg
De la désinflation à la Stagdéflation

Vous le constatez la désinflation est partout en Europe.
Pendant quelques mois, les gouvernements, seule bonne nouvelle qu'ils peuvent annoncer, vont faire des cocorico sur la baisse des prix de ceci ou de cela, imputant le résultat à leurs actions.
Ce n'est pas le cas....Nous sommes simplement à la lisière entre la désinflation et la déflation dans une économie récessive.
Autant le préciser à ceux qui nous attendent la reprise ou le miracle économique.
Les bourses mondiales sont comme un enfant hydrocéphale qui sans cesse tombe , se relève et fait quelques pas...avant de retomber....

Il n'y aura pas de reprise tant que /
l'immobilier continuera de baisser
le chômage augmentera
on aura pas ouvert les livres de comptes des banques...

Tel que cela a été pratiqué au Japon( qui a connu cette situation bien avant nous : imaginez que l'immobilier du japon a valu autant un moment de l'histoire que tout l'immobilier du territoire américain) par Koisumi , un vrai libéral (donc qui connait bien le système) afin d'identifier chaque produit toxique...sinon nous sommes condamnés à renflouer des banques et des assureurs qui chaque année vont dévaluer leurs actifs...
la seule question qu il faut se poser est : comment le faire (techniquement) sans les nationaliser ???
BanzaÏ TGD

Nécronomiquement votre