29/12/2012

Electromenagex malthusien

Vendredi à 17 h 25, un père de famille a été interpellé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), dans un appartement du 32 boulevard Marcel-Sembat. Il venait de frapper violemment son bébé âgé de sept mois. Dans un mouvement de rage, il lui a porté des coups et a l'a projeté contre la cuvette des toilettes.

 

Petit rappel pour les lecteurs occasionnels pas encore familiarisés avec notre terminologie :

 

Electro-Ménagex nécronomique

En marketing, on distingue les produits blancs et les produits bruns. Les télévisions sont des produits bruns, les congélateurs, les machines à laver sont des produits blancs.

Dans les démocraties de marché, les produits bruns servent à intégrer les individus dans la société par le truchement des mass médias financés par la grande consommation.

Les produits blancs servent à les désintégrer : Bébés congélés, femme enceinte congelée ou enfant mort enfermé dans une machine à laver Rajouter donc à cela, les chiottes, un autre produit blanc...

La TGD (Très Grande dépréssion) qui suivra le retour en récession marquera l'avènement de faits divers de plus en plus barbares et sanglants liés à l'accès ou l'impossibilté d'accès à l'hyper marché mondial. Le vivre ensemble n'existant qu'en période de croissance , on peut compter sur la criminalité pour corriger le laxisme de la natalité. En nécronomie, nous appelons ce concept malthusien de nettoyage humain : L'électro- ménagex.

23/12/2012

A dans 1 an, ça veut dire fin 2013 ?

 

Inverser la courbe du chômage fin 2013 par le biais d’emplois no futur en attendant que les entreprises françaises galvanisées par le crédit impôt prennent le relais de l’emploi qui sera  de surcroit conforté par les fonds européens du pacte de croissance âprement négocié…

Voilà bien une tâche exaltante à laquelle nous convie François Hollande.

On savait qu’Euripide, ce traitre, avait introduit l’optimisme dans la pensée tragique grecque. On savait également que dans les Démocraties de Marché, la lucidité est considérée comme l’antichambre de la Dépression.  Donc l’inverse du parcours consommateur qu’il faut à tout prix soutenir vaille que vaille… On en est pas moins scotché par tant de béatitude… Bon bah, finalement fallait pas s’inquiéter…Il suffisait de pas grand-chose pour que cela reparte…Ajouter à cela, une petite union bancaire européenne , un ptit pas vers le fédéralisme…et puis voilà, c’est pas plus compliqué…Et puis, c’est pas grave si respecte pas le déficit puisque ça sera la dernières fois ou on peut encore le décider…

Joyeux Noel à tous, ça s’arrose…

16/12/2012

De made in France à merde in France

 

Nous n’avons eu de cesse de l’expliquer, le vivre ensemble n’existe qu’en période de croissance, raison pour laquelle la TGD (Très Grande Dépression) balaiera tout sur son passage. L' ampleur de la polémique Depardieu révèle à quel point, nous vacillons sur nos propres fondamentaux.

A force de combattre le nationalisme pour favoriser le libre échangisme, nous avons fini par détruire la nation, le seul socle qui restait pour résister à la mondialisation. La résurgence récente et la reconversion au localisme et à la victoire du terroir via le made in France n’y pourront rien changer.

Dans une France devenue Boukistan, être français ne signifie plus qu’avoir des papiers français…Conséquence, le proverbe Tupolev (énoncé par l’ami JWB) règne en maître :

«Mon village est solvable, Dommage que je ne lui doive rien… »

Il devient chaque jour de plus en plus évident que seul les pays capable d’une forte poussée collective pourront survivre, à l’image de la Turquie qui vient d’annoncer sa sortie de crise.

Réconcilier fraudeurs pauvres, travailleurs localisés dans leur propre pays (donc condamnés à s’appauvrir sur le lieu même de leur richesse) et exilés fiscaux nomades internationalistes autour d’une vision collective n’est pas un petit défi.

Nécronomiquement votre