26/03/2012

Fait d'hiver FIMBULL

thumbnail.aspx.jpeg

Au terme d'un moi (s) agité qui me mena de Peter Doherty à Hanna Shygulla (maximum respect) pour finir au théâtre avec l'ami Samy qui triomphe dans "couscous aux lardons", je pus heureusement compter sur le soutien sans faille d'Huzun, responsable logistique de nécronomie internationale véritable frère d'arme et nourricier de votre serviteur.pendant que faits d'hiver Fimbull réveillaient les berseks comme nous l'annoncions depuis longtemps.

 

Puisque l'Europe du nord est à la mode et que Ragnarök arrive, je ne puis m’empêcher de vous faire partager ces quelques lignes d'un somptueux présent que m'a offert Huzun : L'EDDA poétique textes présentés et traduits par l'immense Régis Boyer.

 

 

Rudes horions pour les hommes,

Sont en mauvaise posture

Mais oscillent les murs

Quand entrent les encapuchonnés

œuvres seront accomplies

Quand les hommes se retrouveront

N'en auront nul honneur

Au tribunal suprême

 

Islendinga Saga

 

Étonnamment d'actualité, n'est ce pas... ???

 

Assurément, les nécronomistes seront au banquet d'Odin...La culture comme seule armure face au consumérisme totalisant.

 

 

 

 

 

25/03/2012

The Full MONTI

Mario Monti, la nouvelle icône de la Money Power sera prochainement en Asie pour y vanter sa libéralisation du marché du travail et ansi attirer des investisseurs.

Accompagnons le dans sa démarche qui remet à l'honneur cet excellent film qui conte l'histoire de chomeurs qui finissent par devenir stripteaser professionnels pour échapper à la dépression...

En attendant l'explosion du chômage et puisqu'il s'agit de tous finir à poil...La fameuse scène de la queue au Pôle emploi

http://www.youtube.com/watch?feature=fvwp&NR=1&v=...

Nécronomiquement votre

17/03/2012

Fin de Moi(s)

 

Modigliani et Picasso se rencontrèrent une fois. Ce fut un authentique choc culturel.

A la question de Picasso « Pourquoi, les Montparnos peignaient ils des mansardes ?»

Modigliani lui fit remarquer que les peintres de la renaissance peignaient le faste car ils vivaient dans des palais tandis que les Montparnos dont il était la figure de proue vivaient dans des chambres de bonnes et par conséquent peignaient des mansardes...

 

Picasso qui venait de décloisonner la peinture en inventant le cubisme leva alors ses yeux au ciel et répliqua :

« ça, c'est un raisonnement de fin de mois...»


Ces raisonnements de fin de mois, c'est désormais un travailleur sur quatre qui va les vivre en Europe à l'image de ce qui se passe en Allemagne, en Grèce, en Espagne ou en Italie avec Monti nouvelle (Goldman saque...) icône de la Money Power et bientôt en France.

 

Nicolas Sarkozy l'a compris , raison pour laquelle il a déclaré la mort des syndicats responsables selon lui des blocage du marché du travail.

 

La vérité est hélas d’une simplicité biblique : il ne peut y avoir de sortie de crise avec un chômage massif sans libéralisation du Marché du travail en terme de salaire et de durée légale.

 

Sarkozy ne se propose pas d'inventer le cubisme économique, il a déjà essayé sans y parvenir de faire tournée une roue carré avec son fameux travailler plus pour gagner plus en temps de crise inventant par là le surréalisme économique.

 

Nous nous dirigeons donc tout droit vers l’avènement du travailleur pauvre à moins que d'ici là, le peuple ne signifie au Président sortant un raisonnement de faim de Moi et qu'un angoissé sorti de la foule se propose de renégocier ce qui semble satisfaire les dirigeants européens qui ont l'air de croire qu'on avance bien mieux avec le ventre creux.

Nécronomiquement votre

PS / L'Allemagne vient de faire un appel d'offre pour de la main d'oeuvre : 13 000 portugais ont répondu...Ils en ont pris 500...imaginez un peu les flux migratoires intra européens auxquels nous allons assister.