30/10/2013

Japonisation et Chatiment des neufs orifices

 

Subutex, Marlboro, IPhone, l’économie parallèle s’expose librement dans les rue de Barbés Bamako.

Et puisque nous sommes tous condamnés à devenir des dépôts ventes humains, j’ai accompagné Piero de Rochechouart dans son activité de chinage chez Guerrisol distributeur préféré des Français avec la Croix Rouge et Emmaüs…

Je suis tombé sur ce blouson collector à un prix défiant toute concurrence…(C est même encore trop cher pour espérer le vendre !)

A mettre au coffre….avec les teeshirts Balladur

Pour le reste,  le mot sur toutes les lèvres est la japonisation de l’économie…

http://www.atlantico.fr/decryptage/fmi-craint-prochaine-g...

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/10/26/les-imp...

 

 

 

Ce que nous annoncions dés 2010 dans Crise et Mutation.  Le fameux châtiment des neufs orifices et le double dong nécronomique (revoir interview 2010 Crise et Mutation).

Comme dit l’ami Franky la manivelle

«  Lorsque la gangrène est là, il y a toujours une jambe qui traine derrière…On a beau amputer, le corps est toujours là…. »

 click on picture

jean pierre crepin, necronomie

12:17 Publié dans Crise et Mutation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

20/10/2013

De Leonardo à Leonarda

 De fonds souverains qatari qui propulsent Leonardo au PSG pour créer une Marque mondiale en fond souverain Français qui propulse Leonarda dans son pays d'origine, l'économie mondialisée régnait en maîtresse tyrannique.

Gauche et Droite refusaient de lier l'immigration à l'argent comme cela s'est fait au Canada et d'autres lointaines contrées mais pourtant chacun pouvait percevoir la réalité puisque la ressentant jusque dans son portefeuille placé au dessus du coeur comme une ultime protection contre les blessures délocalisées.

Des sociaux démocrates verts obligés de disloquer le plus pétainiste des discours choix Famille, Patrie ( Le travail y en a plus donc on accepte plus que les enfants seuls et les femmes monoparentales qui elles n'auront pas de mal à s'intégrer au vu de l'explosion du monoparentalisme des les Démocraties de Marché.) !!!

 Fin trait de méthadone électorale visant encore une fois à réconcilier l'inconciliable dans des acrobaties verbales sorte de Valls à trois temps, visant après le Made in France à promouvoir le " Etudié en France" avant l'inéluctable Né en France. Notre populaire ministre de l'intérieur invitant le parti socialiste à se réconcilier avec le concept de Nation.

Il fallait intervenir devant l'étendu des dégâts et la révolte d'une opinion en désaccord avec sa jeunesse (à laquelle après l'avoir endettée, il allait falloir expliquer la réalité mondiale augmentée.)

 

Finkielkraut pleurait sur l'identité malheureuse :

 

 

 

http://www.rue89.com/2013/10/15/finkielkraut-inter-rien-n...

 

 

 Je ne pouvais m'empecher de relire cette note de 2010 annonciatrice du Made in France et du Né en France.

 

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2010/...

 

 Nécronomiquement votre

23/09/2013

Mort active des solutionnistes

 

 crise et mutation,crise 1929,futur stagflation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoir incantatoire de la méthode Coué : haute volupté…A n’être plus en cette heure qu’un fantôme flambant parmi 40 millions de naufragés économiques dans l’Europe.

Une larme de pétrole qatari  tombée des cieux sur une civière (paiement à tiers en Marisol Touraine), un frisson dans l’ivresse mathématique du pole emploi sous le regard infrarouge d’une télécommande  où les experts BFM business qui nous parlaient de reprise américaine devaient s’incliner devant nous  et Helicopter Ben aka Bernie la planque spécialiste de la crise de 29 qui venait de rendre son verdict.

Le Quantitative easing allait continuer jusque 2015 (au moins) puisque de reprise, il n’y en avait pas ni dans l’immobilier ni dans  l’économie réelle puisque le chômage baissait  parce que les gens ne s’y inscrivaient plus et que le cash n’était toujours pas investi dans l’économie réelle.

 Il en était de même en France avec les emplois d’avenir, la risée des cités et de la fameuse démographie française citée encore en exemple par ceux qui visiblement n’avait jamais mis les pieds dans une CAF.

L’espoir de salut résidait dans la planche de billet car en période de crise comme je le dis souvent "même les billets font la planche."

Nous étions donc bien dans le pire des scenarios celui que nous avions annoncé, celui du japon et du châtiment des neufs orifices…Vous serez punis par tous les orifices par lesquels vous avez consommé…Sarkozy préparait son retour en étudiant les abenomics planche à billet japonaise…Autrement dit,  il ne restait plus qu’à prier tel un bobo insomniaque à 10 000 boules le mètre carré, vain grain de vanité dans le flux savant de la nécronomie.

Le viager était l’avenir de la France, preuve en était que la caisse des dépôts si prompte à siphonner l’épargne se lançait dedans comme une stratégie destinée à améliorer le quotidien des retraités mais ils dont il s’agissait en réalité de récupérer les mètres carré des vieillards isolés qui n’arrivait plus à payer leurs impôts locaux. Celui qui maitrise le curseur maitrise le jeu.

Ce n’était ni le bien ni le mal mais le néant d’une faillite économique exprimée par la réalité de ceux qui ne se réincarnent pas, ne se reproduisent pas, et qu’aucune vierge n’attend dans un monde meilleur.

 

«  Mon portefeuille est triste jusqu’à la mort. »