13/06/2015

Pourquoi Marchons Nous Hébétés ?

45402.jpg 

 

 

 

 

 

 

Il est  des dettes qui pareilles à la lèpre, rongent les pays lentement dans l'indifférence.

Ce sont là des maux dont on ne peut s'ouvrir à aucun autre pays. La dette, on peut s'y pendre pas s'y suspendre.

La Grèce en fait la triste expérience et il faut un courage inouï à ses dirigeants et à son peuple pour résister la pression de la commission européenne qui tel un chien affamé reniflant des immondices, et qui, du plus loin qu'il voit quelqu'un apporter des déchets, prend peur, court se cacher, puis revient choisir parmi les rogatons frais, les morceaux qui lui plaisent.

La situation de la Grèce, nous dit-on, est à ranger au nombre des accidents extra-ordinaires et si jamais un nécronomiste les décrit par la parole ou par la plume, les gens, respectueux des conceptions couramment admises, qu'ils partagent d'ailleurs eux-mêmes, s'efforcent d'accueillir son récit avec un sourire ironique.

La Grèce est une erreur de l'Eurozone proclame les dirigeants européens n'ayant aucun autre rémède à proposer que l'austérite qui ne paye plus les loyers et l'électricité.

La situation est devenue surréaliste /

J'ai encadré mon loyer,je l'ai mis dans le salon et je parle à ma lampe, il faut qu'elle me comprenne...

La vérité, c'est que, comme je le dis souvent, nous ne sommes que des funambules qui avançons de bulles en bulles ou peut être, puisque nous marchons hébétes, des somnambules qui naviguons de bulles en bulles.

Pénétrera-t-on un jour le mystère de ces accidents métaphysiques, de ces reflets de l'ombre de l'âme, perceptibles seulement dans l'hébétude qui sépare le sommeil de l'état de veille ou le sommet de l'Etat qui veille du sommeil.

Rien n'est moins sûr avec des ministres qui gravitent entre ciel et terre... 

 

 

09/06/2015

Bienvenue chez leviathan (vous avez des meubles...)

triunfo-revolucion_sandinista.jpg

clash,montebourg,pigasse,nabila,crise eurozone 

 

 

 

Quelle était l’énigme ? La perversité forcenée de la Money Power pouvait elle conduire à la lumière que rien ne peut éteindre, la consommation durable ?

Larry Summers futur prix Nobel d’économie le pense : La stagnation séculaire est là depuis les années 80. Autrement dit Dépression légère dissimulée par deux bulles, celle de l’Internet puis celle de l’immobilier. Krugman pense de même. La trappe à liquidités permanente (voir archive la trappe nigaud)

Vous le constatez, chers amis nécronomistes, nous n’étions pas loin. Nous avions juste prédit une TGD (très Grande Dépression) et une stagdéflation.

La messe n’est pas encore dite. Ce qui nous a séparé de Summers n’est rien d’autre que les méthodes non conventionnelles à savoir le quantitative easing qui si il ne sert à rien sert au moins retarder les choses. (La transfusion à celui qui souffre d’hémorragie interne).

Les politiques commencent réellement à sentir la catastrophe de NKM, à Montebourg et dans ce contexte d’économie de bulle masquant la dépression, la conférence sur le climat est évidemment très importante car elle peut marquer le lancement mondial de la bulle verte.

Alors que faire en pareille période ? Dans une telle conjoncture, chacun cherche refuge dans une habitude solidement enracinée, une manie : le buveur boit, l'écrivain écrit, le sculpteur sculpte, le fonctionnaire fonctionne, Nabila montre ses fesses sur Yahoo France bref, chacun a recours pour mettre fin à son tourment au mobile le plus puissant de sa vie.

Hébétés, nous marchons vers le désastre  réalise Montebourg qui se prend désormais pour Joe Strummer le défunt leader des Clash (l’influence de Pigasse le Banquier de gauche propriétaire des Inrocks).

Hé Arnaud, Joe ce qu’il disait, c’est Sandinista…Pas Habitat

 https://www.youtube.com/watch?v=Qy7nLTjEbKc

J’aimerai retrouver l’espérance en achetant des meubles…

Comme dit Houellebecq.

Pauvre Filipetti, passer de Piketty à Montebourg c’est vraiment un grand écart fessiale…

04/06/2015

Assimilez-moi....

 

antonin artaud,crise eurir,grece

 

 

 

 

 

Grâce aux technologies psychiatriques, une avancée considérable avait été présentée à la convention des républicains.

Puisque les consommateurs s'inquiétaient de leur avenir de producteur et se remettaient à épargner pour combattre leur peur de vieillir et leur angoisse de la mort, il fallait trouver une solution.

Dans un contexte ou les salaires n'augmentaient pas et où les gains de productivité allaient aux seuls actionnaires, la créativité financière ne suffisait plus pour convaincre les gens de s'endetter même à des taux historiquement bas.

Heureusement, Nicolas Sarkozy avait une solution.

Tout le système nerveux de l'homme devait être réduit à une sorte de compendium de colonne vertébrale. La cerveau antérieur, moyen et postérieur subissant le même sort que les végétations, l'appendice et les dents de sagesse. L'homme producteur consommateur ne réagirait plus qu'à des stimuli monétaire comme travailler plus pour gagner plus et consommer plus lorsque les prix baissent pour les faire remonter.

Ne restait plus qu'un ennemi qu'il fallait combattre : L'Islam ce qui fût fait avec des participants secrets

(ce qui déjà en disait long sur leur courage- Vous imaginez des gens avec des teeshirts "je suis Morano") ?

Bref, il fût décider que l'Islam de France devait s'ouvrir aux désirs humains du terroir. L'assimilation commencerait par les cantines scolaires qui n'avaient pas les moyens d être des show room des cuisines du monde ( celle ci étant réservée à une élite qui avait encore les moyens de voyager).

Par ailleurs un  Imam assimilé distillerait sa sourate quotidienne à la radio afin de réconcilier spiritualité et libéralisme économique.

" Bonjour, chers amis, je vais vous parler aujourd'hui de l'importance d être net. La laine de vos moutons restera fraîche grâce à la chlorophylle de Hollywood Chewing gum"

Il est d'usage que les esprits soient spirituels mais cela ne sera pas avec Nadine Morano et Nicolas Sarkozy.

Bon Week en avance et musik

 

https://www.youtube.com/watch?v=VJS9SKz7yog