27/06/2015

les Migrants et les transmigrants

 

Il ne vous a pas échappé qu'un mot vient de faire son apparition sur toutes les bouches : les migrants.

Avant, on parlait des émigrés; des immigrés mais aujourd'hui on parle des migrants...Pour bien comprendre la différence, il faut savoir que le migrant ne s'arrête jamais contrairement à l'immigré ou à l'émigré...

Hors la garde du nord, il n'y a pas de stationnement chez les migrants qui continuent de migrer en permanence. Alors quelle peut être la solution à ce problème de migration ?

Dans d'anciennes civilisations totalement disparues, on traitait le problème de la façon suivante  Personne ne naissait à moins que quelqu'un ne meure. La population était répartie en deux catégories : Les transmigrants et les réceptacles. ces catégories contenaient un certain nombre de couches professionnelles et spécialisées mais n'étaient pas dans les faits séparées. Les transmigrants tenaient le rôle de réceptacles et les réceptacles devenaient transmigrants.

Voici comment cela fonctionnait : un transmigrant dans sa chambre mortuaire appelait ses futurs parents réceptacles qu'il avait choisi. Les parents réceptacles copulaient, atteignant l'orgasme au moment ou le vieux transmigrant rendait l'âme si bien que son esprit entrait dans la matrice pour renaître.

Chaque transmigrant portait sur lui une liste de parents réceptacles et en cas d'accident ou de maladie soudaine, les parents les plus proches arrivaient. Tout ceci fonctionna parfaitement pendant plusieurs millénaires mais au fil du temps un grand nombre de transmigrants préféra ne pas attendre de subir les infirmités de l'âge et les ravages de la vieillesse. Ce évidemment dans les professions artistiques où la beauté était très louée. Les méthodes les plus courantes pour mourir étaient alors la pendaison et la strangulation, le transmigrant mourant dans l'orgasme comme David Carradine.

Peu à peu, mourir de causes naturelles devint un phénomène rare et passablement discrédité uniquement pratiqué par les sans dents dont la secte transmigrante des jeunes éternels se moquaient copieusement.

Solution nécronomique

 Gare du nord, c'est la loi du score donc aucun migrant n'arrive si un autre ne meurt pas....

 

26/06/2015

Invocation

Puisque l'argent sous forme de jetons d'argiles est né à Sumer en Mésopotamie quelques trois mille ans avant JC, permettez moi pour nos amis grecs qui jouent leur va-tout demain d'invoquer Humwawa Dieu mésopotamien.

 

 

 

 

universus_400sq.jpg

A toi Seigneur des abominations Humwawa dont la face est une masse d'entrailles, dont l'haleine est la puanteur de la fiente et le parfum de la mort, Ange noir de toutes les excrétions et de tous les aigrissements, Seigneur de la putréfaction, Seigneur de l'avenir qui chevauche un meltème susurrant. puisses tu venir en aide à nos amis Grecs menacer d'exclusion.

 

 

Séquence musicale du week end : Suicide bien sûr

                                              https://www.youtube.com/watch?v=JZyVU9FmeH8

24/06/2015

Dans la peau du fils d'Adam Smith

 

 

crise grece,crise immobilier,crise,europe,economie crise sans fin

 

 Au départ, j'étais un fœtus et puis la main invisible du capitalisme m'a tiré dehors, HO HISSE... Je  suis le fruit du business plan menstruel de ma mère, de la fusion de son horloge biologique et économique.

je suis  le fils maudit d'Adam...Non pas Adam le premier homme mais Adam Smith le père putatif du libéralisme...Je classe les sentiments dans le domaine du surnaturel car ma pensée est uniquement rationnelle et économique. Alors la princesse de Clèves, vous pensez bien...Comme Maggy la dame de fer, je pense que la société n'existe pas qu'il n'existe que des hommes et des femmes qui échangent des regards, des mots, des biens et des services en faisant circuler de l'argent.

Quand je vais chez le boulanger je sais que ce n'est pas de sa bienveillance que j'obtiens une baguette de pain mais de son egoîsme, raison pour laquelle je ne dis jamais merci...

Bon je vous laisse je vais regarder BFM business la chaîne de ceux qui mettent leur salut dans l'argent...Les futurs plus riches du cimetières...Ils parlent des grecs, ces fainéants qui veulent pas payer d' impôts et se la couler douce...Quelle bande de dégénérés...