19/04/2016

Tape sur le philosophe avec une batte de baseball

 

thH85TEOFN.jpg

 

 

 

 

Décors : une place dans Paris, des jeunes gens debout manifestent des pancartes à la main. Un homme aux cheveux grisonnants se joint à eux.

« Puis-je faire quelque chose pour vous ? Je suis le philosophe de votre quartier.

« Crève salope de Finkelkrotte »

L’homme chancelle et s’éloigne en maugréant.

« J’étais venu pour écouter »

Il se souvient avec émotion de Mai 68 où au lycée Henri IV à Paris, il préparait le concours d’entrée à normale sup. Il adorait Sergent Peppers mais confessait préférer et c’est toujours le cas McCartney à John Lennon.

Cela ne vous étonnera pas, chers amis nécronomistes, mais en ce qui me concerne j’ai toujours préféré Lennon à McCartney même si j’ai toujours préféré les garçons sauvages à ceux qui pensent révolutionner le monde en chantant.

Vince Taylor, bardé de cuir noir, se bastonnant dans une fête foraine, je trouve cela très esthétique.

Ah au fait, le premier pseudo de McCartney était Paul Ramone.

Pseudonyme repris par le fameux groupe punk auteur de la chanson mythique « Beat on the brat with a baseball bat »

« Tape sur le môme avec une batte de baseball »

Alors fais gaffe Finky, joue pas au rocker, tu n’es pas assez fort…

PS : Je suis sidéré de la condamnation unanime de la presse, des medias et des intellectuels du rembarrage de Finky.

Thèbes ne fut-elle pas autrefois réanimé par Dionysos par les voies du désordre ?

                                                                             

 

13/04/2016

Resistance

Fin de semaine chargé pour JPC

festival Balkans avec No smoking orchestra de Kusturica et Funeral orchestra de Bregovic

balkans2015_120x150.pngsuivi du Disquaire Day le samedi au Maquis Store en compagnie de Dee Nasty le godfather de la Zulu nation qui viendra dédicacer son nouvel album et mixer vers 17 heures...

Vinyl vs nazification du numérique21145_435659359941254_7280727781693188640_n.pngmaq.jpg

Ci contre l ami Philippe avec qui j avais collaboré sur la album Man Machine et pour l Hymne européen contre l'austérité...

Amateurs de Vinyls? venez nombreux...

07/04/2016

En Marche

crise et mutation la grande deconnexion,election,macron,recession européenne

 

 

le lieutenant Macron dérivait de plus en plus vite, pris dans le vaste ressac du temps.

"Emerge et plonge, et émerge et plonge, suis le rythme des indices boursiers" répétait une voix nécronomique dans sa tête.

Macron sait que le temple de l'Elysée marque l'entrée du jardin des occasions perdues et des chances ratées.

Il sent l'impact d'une tristesse qui lui coupe le souffle. Une douleur qui peut tuer. Il sait désormais quelle monnaie d'échange a cours en ces parages.

Il sait également qu'on ne peut survivre qu'au prix de compromis. C'est pourquoi l'homo hollandus est une créature si empotée et si pitoyable défendant pieds à pieds avec affolement une position qu'il sait désespérément compromise.

Le lieutenant Macron connaît sur le bout des doigts la maquereau économie et n'ignore pas que depuis hier on peut pénaliser le client.

 

 Il se souvient de la créature joviale et porcine aujourd'hui perdue dans une faiblesse passive qui autrefois a été son mentor.

 

"Merci pour ce momentum"

 

A suivre