21/06/2009

Coma économique et croissance anémique...

1707044754.jpg

 

Special dedicace à Huzun

 

 

NGC 4921 est une galaxie spirale dans l'amas de coma située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Elle se situe à environ 320 millions d'années-lumière de la Terre.

En 1976, l'astronome canadien Sidney van den Bergh considéra cette galaxie comme "anémique" à cause de la faible fréquence de formation de nouvelles étoiles. Il nota qu'elle avait un rayonnement inhabituellement bas et montrait des bras spiraux remarquablement diffus. Elle reste néanmoins la plus brillante galaxie spirale dans l'amas de Coma.

 

Après la désormais fameuse croissance négative, voici venir la croissance ANEMIQUE...

(La décroissance étant une idée de bobo blanc urbain d'Europe de l'ouest comme chacun sait...)

 

Vous connaissez tous l'histoire de pince mi et pince moi qui sont dans un bateau et pince mi qui tombe à l'eau...Que reste t'il ?

La vérité est que pince moi (la money power) est le capitaine du bateau.

Il est le garant de l'équilibre du tout et de la cohésion du navire.

Ce qu'il ne vous a pas donné en salaire de marin, il vous l'a offert en crédit facile et autre bonheur payable à tempérament dans les ports.

Ce système est mort et un business model est à réinventer ...

En attendant le capitaine Pince moi, vous demande en pleine mer pendant un ouragan de quitter le bateau.

C'est un ordre et c'est le capitaine, vous devez obéir, il en dépend de la survie du navire...

Le job Crash que nous vivons en est la parfaite illustration.

Les prétendues lois pour protéger le consommateur des abus du crédit masquent en réalité le choix clair de protéger désormais les banques contre les pauvres qui ne remboursent pas...Ce qui ne dérangeait personne lorsque la titrisation était possible et que l'on pouvait envoyer la bombe à quelqu'un d'autre à travers le monde (actif toxique)

Verra t'on cette année, des pauvres jetés des pierres sur l'équipe cofidis au tour de France ???

La vraie question est : comment faire tenir les crevards tranquilles en attendant le miracle de la bulle verte ou que la Chine prenne le relais de ses exportations par sa consommation intérieure :

2030 pour le gouvernement Chinois (eh oui, ça prend du temps de transformer 1 milliard de paysans en bobos...)

Qui aujourd'hui pourrait prétendre que dans 20 ans, il aura le même travail et partagera sa vie avec le même conjoint...dans un monde ou l'emploi salarié et ses congés payés est amené à disparaître au profit de l'auto-entrepreneuriat ou l'on devient esclave de soi-même (free of charges).

Dans ces conditions, le business du crédit qui portait la croissance ne permettra plus de créer de la croissance artificielle car il est irraisonnable de prêter de l'argent sur d'aussi longue durée si les biens que l'on saisit perdent de la valeur.

Les subprimes l'ayant assez largement démontré.

Au delà de la crise économique se profile donc une crise sociétale.

Bref que met on entre la religion et la consommation dans les nouveaux équilibres mondiaux sans l'apport du bien être issu de la consommation payable à crédit et sans augmenter les salaires ?

Quid entre le string et la burqa...La poêsie, la philosophie...l'ultra-violence ?

C'est à cela qu'il va falloir répondre...

 

 

 

 

19/06/2009

Le dicton nécronomique du jour

A l'heure ou le monde entier semble s'extasier sur le modèle de la France qui résiste mieux (cocorico du gouvernement), il convient de rappeler :

(pour paraphraser Coluche s'exprimant à propos du passé collabo de la France pendant la dernière guerre)

Que les vrais résistants sont ceux qui ont résisté a l'envie de résister...

Le modèle virtuel Français n'a jamais prouvé sa compatibilité avec le pacte de stabilité...

et pour cause, il n'est pas tenable sans des déficits abyssaux.

Sinon, pourquoi le gouvernement entreprendrait-il de réformer ce qui précisément nous fait mieux résister ?

En cela, l' on peut dire que nous sommes de vrais résistants....

 

Nécronomiquement votre

 

15/06/2009

Gros c'est Gross

 

Il y a des jours où je me dis qu'ayant vu venir les choses à ce point, nous pourrions nous contenter de republier des notes...

Aujourd'hui, je vous invite à relire les notes du 10-11-2007 (fuite des cerveaux,evitez le vélo) et du 4-07-2008 (Dollar,jet'aime à l'agonie)

Tout ça, pour vous dire que le légendaire Bill Gross, le plus gros acheteur d'obligations des USA recommande à ses clients de se désengager du dollar.

 

ET YOOOOOOOOOOOuuuuuuu retour vers le grand toboggan direction le grand splaassHHH, la piscine des ténèbres de l'économie...

 

PS/ Je suis actuellement débordé avec la TGD (rédaction du livre etc...) je vais donc inviter d'autres nécronomistes notoires et affiliés à prendre la parole...