07/12/2010

Traitements pour les uns...Soins pour les autres

 

arton6799.jpg

 

 

 

 

 

Il avait établi son propre diagnostic : Rhumatismes...Il avala toute une pharmacie d’anti-inflammatoires.

René Fallet

Y a-t-il un docteur dans la salle

 

En saluant le désendettement comme un renouveau des Démocraties de Marché (Etats, Entreprises, consommateurs)  la Money Power exprime surtout l'ultime sursaut d'une économie confrontée au risque d’un effondrement de la valeur d’échange, d’une dévaluation mondiale de l’argent, ce qui pour elle signifierait la disparition pure et simple.

 

Il n’y aura pas de nouvelle euphorie sans dépression, ne resteront donc dans cette période qui précède une mutation que les perfusions morphiniques réduisant la distance virtuelle qui sépare un salaire d’une allocation, les deux étant promis à décroître au même titre que le traitement des fonctionnaires.

 

Hier encore garanti par un CDI, le bonheur à crédit renonce a son accomplissement terrestre  réintégrant l'au delà  poussiéreux des religions accessibles seulement à qui prie, renonce et meurt.

 

Dans l’incapacité de concevoir une solution hors du système, l’acte d’allégeance au Marché ne commandant pas le privilège d’éblouir les foules, nos gouvernements impuissants n’ont plus d’autres choix que de nous projeter l’image mentale de  la pauvreté chez les autres pour repousser le seuil de l’intolérable chez nous et hop le tour est joué...

 

Un écrivain israélien (sorry me souviens plus du nom) a écrit sur l’histoire d’une dette qui circule. Un type va chez le dentiste et comme il n’a pas d’argent paye avec une reconnaissance de dette. Le dentiste va ensuite chez le boucher et paye avec la reconnaissance de dette de son patient. Ainsi de suite…La dette tourne et finit par la main invisible du capitalisme par se retrouver chez celui qui l’avait émis en premier pour soigner ses dents.

L’homme est donc comblé car cela signifie qu’il ne doit plus rien.

Il est à noter que dans cette histoire que seule circule la dette mais à aucun moment de l’argent...

 

Faisons donc le point sur les techniques nécronomiques de désendettement des pays.

 

1 Emprunter pour recouvrir ses dettes

2 Echelonner sa dette

3 renégocier l’échelonnement de sa dette une nouvelle fois (comme la Grèce dernièrement).

4 Négocier sa dette (tout ou partie) genre je paye ce que je peux et le reste vous vous asseyez dessus

5 planter tout le monde.(F.U.C.K)

 

 

En route vers la TGD

01/12/2010

Monde Excel...Monde réel...

Les dettes qu'on diffère de payer abrègent la vie. 

Charles-Augustin Sainte-Beuve

 

 

 

 L’heure comme l’humeur est semble t’il aux régimes protéinés.

Faire maigrir les Etats en montrant que l’on sait dépenser moins.

Education, santé (Marché de la dépendance) en route vers la privatisation... L’histoire se répète mais montrer que l’on sait maigrir ne signifie pas que l’on sait devenir plus fort...

N’est ce pas Mr Douillet…???

 

La vérité nécronomique est tout autre...

Ce qu’attendent les Marchés financiers, ce ne sont pas des économies mais une capacité à générer de la croissance puisque tous les remboursements sont liés à des hypothèses de croissance qui ne sont jamais tenus ou sont trop faibles.

Il est facile de changer une formule dans un tableau Excel, il l’est beaucoup moins quand il s’agit de matérialiser cette formule dans le monde réel

 

« Regardez, nous  savons maigrir en faisant des efforts (réduction des déficits) » clament les gouvernements de la zone euro.

«  Qui vous a demandé de faire cela ? Ce que nous attendons est exactement l’inverse…Montrez nous que vous savez grossir (croissance)  en faisant des efforts…Répondent les Marchés.

Etrange comportement de celui qui se met à maigrir parce qu'il n'arrive pas à grossir...!!!

Mais voilà, il faut bien donner un os à ronger aux agences de notations à défaut de pouvoir faire du gonflage de joues.

 

C’est en cela que cette crise est différente de toutes les autres car c’est la première fois que tous les acteurs : les Etats, les  entreprises, et les citoyens des démocraties de Marché sont amenés à repenser leur façon de fonctionner…Leur Business Model…

 

La réduction des dépenses publiques et sociales aura comme effet immanquable une baisse de la consommation.

Certains pensent peut être que l’on avance bien mieux avec le ventre creux en terme de productivité.

Les nécronomistes savent qu’on n’a jamais vu un guerrier affamé tenir un siège.

 

Nécronomiquement votre

26/11/2010

Mollahrisation du capitalisme

33150087.jpgLa vente de jupe de stars organisé par Ni Putes Ni Soumises pour financer la violence faite aux femmes nous démontre à quel point le capitalisme mollahrisé est inférieur au capitalisme non moralisé :

La vente de culottes de stars auraient ramené dix voir cent fois plus.

Nécronomiquement votre