03/08/2011

Quand le grand toboggan...

 

Crise & Mutation.jpg

mène au grand Splaaash la piscine des ténébres de l'économie...Nous avons eu raison sur tout....

 

 

 

29/07/2011

De Hagarde à Lagarde

de "Enrichissez-vous ! à Désendettez-vous !

morceaux choisis note du 2 01 2009

 

 

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2009/...

24/07/2011

Années de plomb, le Retour...

 

Au début du mois, j’évoquais le retour aux années de plomb…Il aura fallu moins de trois semaines pour voir ma prédiction s’avérer juste. La Norvège vient d’en faire les frais, d’autres pays suivront. L’indignation ne sera pas toujours pacifiste, les cordes en chanvres installés en face du parlement grec sont là pour le rappeler.

Les prochains mois verront des faits divers de plus en plus violents et barbares commis par des groupes politisés ou des individus isolés, ayant tout simplement perdu la raison, occupés la lucarne des médias. Il ne peut en être autrement. Trop de gens ont été laissés sur le bord de la route. La crise économique devenue crise de civilisation révélera toutes les contradictions accumulées depuis des années par nos sociétés ou le vivre ensemble n’existe qu’en période de croissance. Personne n’ayant pu interposer quoi que ce soit entre la religion et la consommation. Les hommes politiques du monde entier le savent et leurs condamnations ont bien du mal à masquer leur peur naissante…

Le mois de juillet, c’est le moment où les USA surendettés vont décider sous la pression des républicains et des Tea Party de mettre en frein à l’Etat Fédéral et à sa gabegie. Bizarrement c’est aussi le moment où l’Europe décide de faire un pas de plus vers le fédéralisme. Ce qui nous montre à quel point nous jouons avec un temps de retard dans le même scénario. Je rappellerai qu’il n’y rien qui ne soit arriver aux USA que nous n’ayons vu arriver quelques années après.

We play together we pay together…

Le mois de juillet, c’est aussi le moment qu’Amy Winehouse a choisi pour nous quitter préférant un rendez-vous avec l’Histoire. Amy, c’était l’anti LadyGaga. Un ange descendu du ciel sur une civière, une authenticité,  inverse du tout marketing, qui aura fini par la submerger. Tel Don Giovanni refusant de se repentir devant la statue du commandeur,  Amy a préféré mourir avec ses tâches telle une panthère..

Elle nous avait prévenu…

They tried to make me go to rehab but I said 'no, no, no'

http://www.youtube.com/watch?v=KUmZp8pR1uc&ob=av2n

RIP