06/12/2011

Mauvaise étoile

Que va nous annoncer prochainement la machine à coder le spectacle ?

Rien moins que tout ce qui est mauvais est bon pour nous...

Tout ce qui est mauvais pour nous collectivement est bon pour les profits, bon pour le budget des Etats, bon pour les portefeuilles d'actions, et la valeur à long terme des biens immobiliers.

La consommation citoyenne est un mythe, l'entreprise championne de la responsabilité sociale une utopie... Mais l'Etat providence est mort emmenant avec lui les amortisseurs sociaux et la cohésion du même nom.

En pareil cas, dans tous les pays qui ont été confrontés à ce type de difficulté, il n'y a d'autre choix que de taper dans les dépenses de santé, d'éducation, voire de sécurité comme en Angleterre.

Que le MOI doit l'emporter sur les services publics rivaux...Que le MOI triomphe du NOUS et que l'individu ne trouve son salut qu'en lui même sans s'encombrer des masses. Il convient donc à chacun individuellement de dépenser ses euros en faveur d'un monde meilleur (la bulle verte) pour lequel l'état est incapable d'oeuvrer. Lorsqu'une moitié de la pomme est pourrie, on la coupe, Le capitalisme financier s'est mutilé de son partenariat avec la démocratie. L'identité nationale du consommateur est plus souveraine que celle du citoyen dont l'avenir sera désormais régi par des traités et des accords bilatéraux voir la haute cour de justice européenne. Jamais, on aura fait preuve d'un tel mépris pour les peuples tant on compte sur leurs résignations.

L'esprit de conquête de la mondialisation dont parle François Fillon n'est rien d'autre qu'un pacte faustien.  Plus nous nous efforçons de faire venir facilement des marchandises de toute la planète, plus nous mettons en danger nos propres lieux de vies. Le consommateur a vaincu le citoyen. La future et inévitable TVA sociale ne vise qu'à moneytiser cet état de fait où l'on ne peut empêcher d'exporter de la richesse seulement tenter d'importer moins de pauvreté.

PS En 2013, près de la moitié des séniors criblés de dettes perdront leur bien immobilier qui ne sert dans la plupart des cas qu'à financer leur maison de retraite.

28/11/2011

Electro-Ménagex nécronomique

En marketing, on distingue les produits blancs et les produits bruns. Les télévisions sont des produits bruns, les congélateurs, les machines à laver sont des produits blancs.

Dans les démocraties de marché, leS produits bruns servent à intégrer les individus dans la société par le truchement des mass médias financés par la grande consommation. Les produits blancs servent à les désintégrer : Bébés congélés, femme enceinte congelée ou comme nous l'apprend la lecture du parisien de ce jour, enfant mort enfermé dans une machine à laver.

La TGD (Très Grande dépréssion) qui suivra le retour en récession marquera l'avènement de faits divers de plus en plus barbares et sanglants liés à l'accès ou l'impossibilté d'accès à l'hyper marché mondial. Le vivre ensemble n'existant qu'en période de croissance , on peut compter sur la criminalité pour corriger le laxisme de la natalité. En nécronomie, nous appelons ce concept malthusien de nettoyage humain : L'électro- ménagex.

Necronomiquement votre

21/11/2011

Docteur House to rent version FMI

 

FMI.jpg

Les survivants de la période se souviendront dans dix ans avec émotion, que  nos dirigeants pratiquaient le seul change avantageux : Celui qui fige le temps et qui fuit en un temps qui attend.

C’est la raison pour laquelle, ce sont les derniers à pouvoir réfléchir en terme de carrière.

Le temps économique n’existe que peu ou prou une année d’élection en France, il n’en reste pas moins que dans un monde en Très Grande Crise où l’unité de compte est le milliard, 1 mois sans action = 1 an de récession.

Preuve en est, les Marchés souverains organisent désormais eux-mêmes les élections en Grèce,en Espagne, en Italie…Rappelant ainsi violemment aux politiques qu’ils ne sont rien d’autres que les salariés déguisés de la Money Power et qu’il suffit de les remplacer par des anciens banquiers centraux pour obtenir des meilleurs résultats.

Quand Christine Hagarde redevenue Lagarde à vue viendra elle-même auditer son bilan accompagné de sa troïka, elle s’apercevra de ses erreurs et en tirera des enseignements pour le FMI : A savoir qu’un ministre des finances dans un univers mondialisé ne doit pas être opérationnel dans son propre pays car il sera immanquablement prisonnier d’un quotidien et d’un historique qui l’empêcheront de prendre les bonnes décisions.

Le Docteur House qui passe l’essentiel de son temps chez lui à jouer avec des boules ou à regarder la télévision réussit ainsi toujours ses diagnostics par le simple fait de ne pas être opérationnel et de n’entretenir aucune relation d’affect avec le patient.

On ne remonte pas les champs élysées, on les descend…Le bunga-bunga s’effectuera désormais entre tutelle et curatelle les deux mamelles du FMI. L’expertise de DSK va nous manquer…

Nécronomiquement votre