25/10/2008

Sécurisons financièrement la sécurité

Naomi Klein (La stratégie du choc) a raison de croire en l'émergence d'une nouvelle économie : l'économie de la sécurité et des situations de crise qui dépasserait en importance l'industrie du cinéma ou de la musique.


les chiffres sont éloquents :

" En 2003, le gouvernement des USA passa 3512 marchés avec des sociétés chargées d'éxécuter des fonctions liées à la sécurité ; au cours de la période de 22 mois ayant pris fin en Août 2006, la sécurité intérieur (department of homeland security) attribua à elle seule plus de 115 000 du même ordre.
L'industrie de la sécurité intérieur négligeable avant 2001 vaut aujourd'hui 200 milliards de dollars.
En 2006, les dépenses du gouvernement des états unis dans le domaine de la sécurité se chiffraient à environ 545 dollars par foyer.
il n'est question ici que de la guerre contre le terrorisme à l'intérieur du pays.

Gageons que ce secteur est promis à l'hypercroissance terroristes ou pas...car il est indispensable en période de Très Grande Dépression.


Avant la bulle verte, il va falloir faire tenir tranquilles les jeunes iroquois et les vieux agités tout en aspirant le cash des classes moyennes, cela demande un minimum de moyen.
La peur et le désordre sont des Marchés très rentables à privatiser comme l'a prouvé l'expérience Irakienne.

Nécronomiquement votre

24/10/2008

The End (la fête du slip est terminée...)

A domaine public, à Alain,et à moi même, j'en ai bien peur...sans oublier évidemment Michel Audiard



1557482494.jpg




Les entretiens fictifs et pornographiques (Ames sensibles s'abstenir) de Nécronomie Internationale : Charles l'élégant (ex tenancier de Maison close devenu marayeur à Bourges, là ou le matérialisme athé n'a pas encore triomphé...Berceau de la refondation du capitalisme enfin moralisé...



Charles :" La Fête du slip est terminée...les bobos à vélo, les étuis péniens en or massif, façon propriétaire à Paris et golden parachutes qu'on acheté des apparts en centre ville à des retraités qui sont devenus depuis imposables sur la fortune...
Le carrefour de la fesse et les poussettes Mac Laren vont devenir le Châtiment des neufs orifices...
la star AC et Britney Aspire direction Assedic Parc...closed the Market pour les footballeurs ces milliardaires qui courent en short financé par la grande conso à la télé...c'est pour ça qu'ils ont pas fait grève...Domenech, c'est le bon sens paysan...et Estelle, c'est Madonna
Pour le reste c'est idem, on est passé de Rossellini, à Antonioni, d'Antonioni à Fellini pour finir à Thierry Henry...Dans ces conditions y a que Mr Besson qui peut croire qu'on va devenir des génies du logiciel"

C'est la débandade, la fête du slip est terminée...Dim délocalise et La Redoute licencie....Le pack de culottes remonte fesses, les porte jarretelles faut oublier...L'avenir, c'est la connerie durable...Que les caves se rassurent, ils pourront dire qu'ils sont allés à Copenhague, qu'ils ont pas trouvé la sirène mais qu'ils ont bouffé des moules...

JPC : "keske tu nous conseilles ????"

" En cas de situation tendue, si tu parles fermement avec un revolver dans ta poche...Personne ne conteste...Y a des statistiques la dessus..."

Nécronomiquement votre

23/10/2008

Etat Providence : Le Retour

Refondation du capitalisme An 1
Karl-Nicolas Marxkozy. Président de la France, de l'Europe et bientôt du Monde (le journal)

Nicolas va se rendre aux USSRA, pour entendre Bernie la Plante Bernanke plaider pour un nouveau New Deal à la Roosevelt.
Le premier New Deal marque l'apparition de l'état providence aux USA notamment à travers le welfare state perçu à l'époque par la majorité comme une incitation pour les pauvres à la paresse.
En gros, il s'agit toujours de filer de l'argent aux plus démunis pour leur permettre de consommer.
Logique dans des sociétés de consommation ou le PIB repose la dessus et ou la seule vertu reconnue au travail, est qu'il permet de consommer.

En pareille crise que la TGD, il n'y a pas d'autres solutions que d'accroître les déficits et de distribuer du cash aux pauvres pour qu'ils le claquent.
Les classes moyennes , après avoir cru être millionnaire grâce à l'immobilier et à la bourse vont devoir financer les plans de relances basé sur l'endettement (du Bobo au Gogo).
Il n'y a pas le choix : New Deal = Paix Sociale.

Notre Président, sprintant dans un marathon parti , il y a 30 ans, et qui n' a eu de cesse après son élection que de courir après le modele américain au moment où celui ci était en train de s écrouler, continue sa formation de socialo-communiste comme on disait autrefois (influence de Carla ...???).
Après l'intérêt de la régulation, des nationalisations et de l'interventionnisme, il va donc se rendre aux USA pour y constater le changement de cap car il s'agit maintenant de rassurer la population terrifiée à l'idée de tout perdre.
Lui qui ne cesse d'aller à contre courant a décidé de remettre tout le monde au travail au moment ou il n y en a plus...à tel point qu'il va être obligé d'augmenter les emplois aidés...
Va t il finalement faire comme son modèle et nous distribuer du cash...pour soutenir la consommation en creusant les déficits comme le modèle US et léguer les dettes à son fiston ?
Jusqu'à présent, on était organisé comme ça... pourquoi changer ??
Après nous le déluge....

Nécronomiquement votre