06/09/2020

Chronique du ghetto : ensauvagement nécronomique Marcelien

marcel.jpgMarcel

 

 

Samedi midi. Je suis au lit. Le téléphone sonne. C’est Momo. Je dis Salut ça va, pas trop content à l’idée qu’il va me soûler avec ses problèmes de boulot. Il dit Non ça ne va pas. Marcel la feignasse a failli me tuer hier soir. Il m’a explosé à coups de pompes dans la gueule, partout, j’ai des bleus sur tout le corps. Je demande Et là tu te sens comment ? Ben j’ai mal partout, je peux plus marcher, il répond. Je dis Tu veux que je t’apporte à manger ? Il dit Ouais ça serait sympa et est-ce que tu pourrais m’acheter des yaourts, je ne peux pas trop ouvrir la bouche. Je dis Ok j’arrive. Je dis à Marcel C’était Momo. T’as  failli le tuer. Marcel hausse les épaules « c’était pour son bien ».

C’est vrai qu’il est salement amoché le Momo. Je fais du café, il mange un yaourt avec des bananes. Je dis Mais dis donc je croyais que vous ne vous voyiez plus avec Marcel ? Il dit En fait je m’étais promis de ne plus le revoir mais j’ai fait une tentative de suicide. Tu vois j’avais beaucoup bu, je me suis dit que j’avais perdu mon boulot, que j’étais un pauvre type, que j’approchais de la soixantaine et que j’étais toujours seul. j’ai pris tout ce qu’il y avait dans l’armoire à pharmacie et puis Marcel m’a appelé, j’ai dit ça va pas très bien j’ai pris dix plaquettes de y et de z et j’ai bu une bouteille de whisky. Il m’a emmené à Necker, on m’a fait un lavage d’estomac. Et tu sais ce que Marcel m’a dit ? Il m’a dit Ça prouve bien que tu es un consommateur zombie. Il a ajouté que je confondais la vie avec une accumulation de gadgets et que je laissais le quotidien dominer ma vie. C’est là qu’il m’a demandé si d’après moi la vie quotidienne était malgré tout un lieu de richesses cachées d’où peut partir une contestation généralisée ou bien est ce que la vie quotidienne  était un lieu de pauvreté auquel il faut opposer la vraie vie ? Comme je savais pas quoi répondre parce que je comprenais même pas la question, tu sais comment il est Marcel, j’ai dit que j’en savais rien et là il est entré dans une rage folle et après m’avoir sauvé la vie, il a voulu me tuer.

Dis-moi la vérité, je demande à Momo, tu n’as pas dit à Marcel que tu avais répondu à des offres d’emplois ?

Si…et bah voilà Momo, tu sais bien que Marcel en tant que Président de l’Inaction Française est très susceptible sur le sujet. Arrête de le voir ou reste chômeur…sinon Marcel va te faire un plan de relance personnalisé et là t’auras même pas besoin de te suicider.

Quand je suis rentré, Marcel regardait la chaîne KTO en buvant des bières. On a passé une bonne après-midi en dissertant sur l’ensauvagement de la société et sur le sentiment d'insécurité. Marcel a conclu que tout ça c'était de la propagande des médias et que c'était bidon. J'ai approuvé...

 

Commentaires

" Clap de fin pour l'ancien générique de Plus belle la vie "
Dingue : ils ont osé
https://www.voici.fr/news-people/actu-people/plus-belle-la-vie-decus-du-nouveau-generique-les-internautes-veulent-lancer-une-petition-687477

Écrit par : Papa Yoyo | 08/09/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire