19/04/2020

Le Grand Confinement

FMI.jpg
Le Fonds monétaire international prévoit que l’économie mondiale entrera dans sa pire récession depuis la Grande Dépression des années 1930 et que la perte de production «éclipsera» celle que le monde a subie pendant la crise financière mondiale il y a 12 ans.
Même en supposant que le deuxième trimestre enregistre le ralentissement le plus marqué, suivi d’une reprise puis d’un rebond l’an prochain (ce que ne crois pas), le FMI déclare que l’économie mondiale perdra 9 000 milliards de dollars de production en 2020 et 2021. Il s’agit d’un montant équivalent aux économies combinées du Japon et de l’Allemagne, respectivement troisième et quatrième au monde.
Il déclare qu’en supposant que la pandémie et les mesures de confinement atteignent un pic au deuxième trimestre pour la plupart des pays, la croissance mondiale tomberait à moins 3 pour cent cette année, une baisse de 6,3 pour cent par rapport aux prévisions publiées en janvier.
Cette «révision majeure sur une très courte période» a fait de ce que le FMI a appelé le Grand Confinement la «pire récession depuis la Grande Dépression, et bien pire que la crise financière mondiale», écrit l’économiste en chef du FMI Gita Gopinath dans un commentaire dans son rapport World Economic Outlook (Perspectives de l’Economie mondiale) publié mardi.

l’hébergement et les services de restauration seraient les plus durement touchés, avec des contractions de 90 pour cent et 85 pour cent respectivement. Des estimations similaires ont été faites par des statisticiens du gouvernement en France.
Adieu Hôtel Adieu Resto, Airbnb, locations vacances…
Le FMI a déclaré que la coopération multilatérale était « vitale » pour la santé de la reprise mondiale. Mais c’est exactement le contraire qui se produit.
Dans un commentaire sur le rapport du FMI, le chroniqueur économique du Financial Times, Martin Wolf, a écrit que le monde était confronté à la «plus grande catastrophe économique depuis la crise des années 1930.

Nécronomiquement Votre

 

Écrire un commentaire