18/04/2020

La révolution confinée

 

marcel.pngCela fait quelques temps que je ne vous ai pas donné des news de mon grand ami Marcel la Feignasse qui squatte chez moi. Marcel va bien, je vous rassure, il vient de finir une mise à jour de son manifeste. Le manifeste de l'Inaction Française, mouvement (je sais pas si on peut appeler ça un mouvement puisqu'il s'agit de ne rien faire) dont il est le chef de file et dont les conditions d'adhésion sont assez strictes : il faut justifier d'au moins vingt ans d'inactivité.


Marcel la Feignasse, c'est la contre-culture de la consommation. Le refus absolu d'être un agent économique. Ne pas être marketyrisé. Ne pas être socialaliéné.


Emballé par le confinement qu'il pratique chez moi depuis vingt ans, Il s'est mis à rédiger un nouveau livre pour expliquer au peuple pourquoi il ne fallait surtout pas être productif et qu'il était urgent de ne pas sortir du confinement. Le titre : la révolution confinée.
" Une analyse historique hégelienne marxiste léniniste...qui démontre qu'il ne faut surtout pas être un agent économique en pareille période. Même infiltré...


A la dernière page du livre, la page 2, Marcel écrit ceci :


La liberté est notre seule bien. L'Inaction est le plus sûr garant de sa plénitude et de sa force. Nous avons suffisamment de richesse intérieure pour n'en pas être réduits à dissimuler sous le travesti du travail, une vie à ceux qui ne cessent de s'oublier dans un boulot sans intérêts ou de calcul d'exploitation des bons et mauvais rendements; en quelque sorte la prostitution sous toutes formes dont nous exceptons la prostitution traditionnelle, la seule qui nous paraît digne d'être rangée au programme de l'Inaction Française. Récupérer dans la station couchée un argent arraché à des exploités du travail debout ne peut qu'enrichir les buts élevés que nous poursuivons.

Écrire un commentaire