20/02/2020

Du gland journaliste

Les brillantes journalistes du monde sont au passage celles qui ont révélé l'affaire Trierweiler.
Et Ariane chemin est décrite par Houellebecq :
« Je me suis documenté, j'ai lu plusieurs de ses articles et de ses livres, c'est de très bas niveau : aucun fait important, beaucoup d'insinuations et de on-dit, le tout hâtivement rédigé, farci de clichés d'ambiance, et sur un ton de sournoiserie malveillante, sa marque de fabrique »

CLICK ON PICTURE
Screenshot_20200219-133539 (3).jpg

Écrire un commentaire