26/10/2019

Un homme qui marche debout

Pour l'instant c'est du vent

Ni excuse ni révérences

 

EHnNJlXW4AAvhHH.jpgC'est à la Réunion que l'on trouve encore de vrais journalistes

Bravo Lukas Garcia

Oui, nous l'écrirons tant de fois que nous le souhaiterons : le cap fixé par Emmanuel Macron est aussi flou qu'abstrait. Il a plein d'ambition pour La Réunion. Il croit en nous, il nous flatte. Mais remarquez que c'est le contraire qui eut été étonnant. Cela n'arrive jamais qu'un type débarque de Paris et balance : "Vous êtes un peu cons, votre Miss est moche, Dimitri Payet est en surpoids et vos bichiques ressemblent à des vers". Le chef de l'État ne cesse donc de vanter l'extraordinaire potentiel de notre île. Ça fait dix, vingt, cinquante ans, qu'on entend ça. Giscard débitait les mêmes banalités en 1976. Du Président disruptif, on attendait donc mieux. C'est dit en franglais, avec plein de mots modernes qui font chic, mais cela revient au même. Le potentiel, ça ne remplit pas les frigos. Au mieux, sommes nous ravis d'apprendre que nous allons devenir une force conquérante dans la zone indo-pacifique. La belle affaire ! Tremblez grands de ce monde : la Réunion lé la. Les Japonais, tracassés par cette concurrence nouvelle, ont mal dormi, et les Canadiens, de peur d'être dépassés par notre puissance émergente, font déjà des réserves de viande de caribou.

Lire la suite

https://www.clicanoo.re/Editorial/Article/2019/10/25/Ni-e...

 

 

Commentaires

Écrire un commentaire