08/10/2019

Retour à Brooklin

Hello les zamis nécro

 

Je vous ai un peu laissé tomber ces derniers temps. J'étais parti en vadrouille dans un périple qui m'a conduit à Marseille puis de Marseille à Figueras en Catalogne. J'étais parti avec deux projets de livres, je reviens avec trois.

Ces dix jours ont été très instructifs. La première semaine a été consacrée à rencontrer des anciens gangsters. Notamment de la fameuse French Connection.

Certains ont vécu vingt ans en clandestinité. Il y a donc forcément des choses à apprendre au niveau de la survie qui pourront nous servir lorsque la crise monétaire surgira.

Je dois dire que je n'ai pas été décu. Notamment avec l'incontournable Milou Diaz.

 

MILOU.png

 

 

 

 

Puis, je suis passé en Espagne, en Catalogne. La catalogne qui venait d'apprendre les nouvelles taxes Trump qui vont leur faire perdre 25 millions d'Euros par an.

Ce que je peux vous dire également que j'ai pu constater qu'il n'y a pas que l'alcool et les cigarettes qui soient deux fois moins chères. Toute la bouffe d'une manière générale.

En France, en fait nous nous faisons arnaquer dans chacun des gestes de la vie quotidienne. Dans mes périgrinations, j'ai rencontré un journaliste écrivain suédois. Là bas, la situation n'est pas rose non plus. La Suède étant le pays qui a reçu le plus d'immigrés après l'Allemagne. Ces immigrés ont été " stockés" dans certaines villes, cela a eu pour conséquence une poussé forte de l'extrême droite comme en Finlande ou au Danemark.

J'ai été interviewé évidemment sur le phénomène Gilets Jaunes. Les suédois ayant beaucoup de mal à comprendre ce surgissement désordonné horizontal et transpolitique. Ni de droite, ni de gauche encore moins du milieu le centre commercial.

Une analyse confirmée le lendemain avec l'occupation du centre commercial.

Voilà, je suis de retour dans la place et reprends le cours normal du blog.

Écrire un commentaire