16/09/2019

LE CYGNE NOIR DU TERRORISME

XYGNE.png

 

 

"Du fait des attaques sur l'Arabie saoudite, qui pourraient avoir un impact sur les prix du pétrole, j'ai autorisé l'utilisation de pétrole provenant de la Réserve Stratégique, si besoin était, dans une proportion restant à définir, suffisante pour garder des marchés bien approvisionnés. J'ai également informé toutes les agences concernées de la nécessité d'expédier les approbations de pipelines pétroliers actuellement dans un processus d'accès aux permis au Texas et dans différents aux Etats", avait tweeté Trump hier...

Bref tout en pointant l’Iran, Trump rassure les Marchés tout en occultant une nouvelle importante qui n’a pas éxhappé à notre ami Tyler Durden de Zero Hedge

Ce qui était « possible » hier est maintenant une capacité éprouvée à faible coût, et les conséquences sont loin d'être prévisibles.
Comme on pouvait s'y attendre, les médias grand public ( les médias français ont quasiment ignorés la nouvelle. Y a t’il un journaliste dans la salle ?) s’empressent de rassurer que les attaques de drones sur les installations pétrolières saoudiennes ne sont pas une grosse affaire et la pleine production reprendra sous peu. L'objectif évident est d'apaiser les marchés mondiaux, craignant une perturbation énergétique qui pourrait faire basculer une économie mondiale précaire dans la récession.
L'impact réel n'est pas sur les prix du pétrole à court terme, c'est sur la guerre asymétrique: l'attaque coordonnée de drone sur les installations pétrolières saoudiennes est un événement Black Swan qui résonne dans le monde entier, l'éveil des imitateurs et d'exposer l'impossibilité de se défendre contre des drones à bas prix.

Il n'a jamais été aussi facile pour un petit groupe bien motivé de déstabiliser un pays.