03/07/2019

SONGE

CFCAFF93-8661-4802-9F3E-12B246FA25B7.jpg

 

 

Cette nuit, j'ai rêvé que j'avais inventé un truc pour remonter le temps et me déplacer partout. Je me servais de cette faculté dans ce rêve qui était en fait un cauchemar pour buter la première de la lignée Kardashian et de fait toute sa progéniture que je privais de naissance.

Adieu Kim et ses 45 millions de followers et les autres frangines...

Et puis j'ai fini par me réveiller et j'ai pensé à ce bon vieux Salvini malin comme un singe qui avait monté sa monnaie complémentaire les Mini Bots avec laquelle il allait payer les fournisseurs de l'Etat sans creuser son déficit. La vérité, c'est qu"il ne veut pas se trouver comme un Tsípras qui s'est fait couper les nouilles par la commission. Varoufakis lui était prêt à faire le pas et à lancer une nouvelle monnaie mais le révolutionnaire fonctionnaire a eu peur et a sacrifié Varoufakis. Bref les Mini BOTS c'est un peu comme le canada dry qui a le goût et la couleur de l'alcool mais qui n'est pas de l'alcool mais les minobots peuvent devenir du jour au lendemain des billets utilisés partout. En tous cas voilà une fantastique monnaie d'échange avec la commission européenne pour qu'on lui foute la paix sur son déficit.

Je me suis dit aussi que j'avais eu raison dans l'emission du Grand Foutoir où j'annonçais que Steve Bannon n'était pas allé en Italie pour rien.

Ce bon vieux Steve, lui aussi, il fonctionne plein régime. Il a monté sa cryptomonnaie : le Déplorable coin. Déplorable comme nom en hommage à Hillary Clinton qui avait dit que les gens qui avaient voté pour Trump étaient déplorables. Perso avec l'ami Ignatius, on pense  l'on pourrait imaginer une cryptomonnaie complémentaire basée comme le IOTA sur la technologie TANGLE et non la blockchain
Si les Etats décident un jour de supprimer telle ou telle monnaie comme le Bitcoin
c'est assez facile dans le sens où il suffit d'aller dans les centre serveurs qui minent ces monnaies et les fermer physiquement. Avec TANGLE, c impossible car il faudrait supprimer tous les ordinateurs perso.
https://medium.com/acycliclabs/why-you-should-move-to-tan...

https://fr.express.live/le-krona-la-cryptomonnaie-de-la-s...

Les populistes prospèrent sur le mépris affiché des Elites car le mépris c'est méprisable.

borghi_minibots_tardelli-m.jpg

Commentaires

" Le premier musée du selfie à Glendale, dans la banlieue de Los Angeles ... "
http://www.rfi.fr/ameriques/20180402-etats-unis-ouverture-musee-selfie-los-angeles
Après " Ces bébés qui nous gouvernent ", " La crise du vide chez les anti-système, 40 ans après Winnicott " , voici " Flake Fake Sell Self ",
le dernier tirage de Kyuari Samedimato, l'écrivain pour qui la culpabilité est le seul remède contre son refoulement et l'excès de sushis au chocolat blanc ( french only ).

Écrit par : Vince | 03/07/2019

Répondre à ce commentaire

A Vince
en Angleterre le Selfie est étudié en sociologie
la tentation d'exister ?

Écrit par : necronomie | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

Oh que oui.
« le patient ou la patiente trouvera son propre self, et sera capable d’exister et de se sentir réel. Se sentir réel, c’est plus qu’exister ; c’est trouver un moyen d’exister en tant que soi-même, d’être en relation avec des objets en tant que soi-même, et d’avoir un self en lequel se retirer pour se détendre. » Winnicott
Le selfie est antérieur à la relation au monde, c'est le stade du miroir.
Si cette " phase mamelle " / nourisson-mère / identification sans différenciation se prolonge au-delà de sa période normale, la phase créative- échange avec le monde ne peut se dérouler normalement, voir se dérouler tout court.
Le Sade du langage lui est postérieur, et la dépendance / sein que je nomme Stade Café longo forme chez " l'adulte " un narcissime mal vécu, tordu, etc. qui ne peut, par définition, Etre au monde. Soyons clair, il s'agit là d'une bulle d'où le langage véritable ( échange .. ) est absent.
Notons au passage qu'aux Etats-Unis, la nation indéfectible, non coupable de quoi que ce soit, la culpabilité car elle existe, s'en va dans un refoulé qui, automatiquement ressurgit sous une forme ou une autre, viciée. Les spécialistes se disputent encore entre eux afin de définir l'âge mental de l'états-unien, en tous les cas il est fort bas.
L'Europe, on s'en doute, n'est pas complètement épargnée.

La construction du réel chez l'enfant, nous dirons vulgairement mal barrée, a pour corollaire une construction imaginaire de la réalité qui, aux différents stades étant a priori parfaitement normale, en ce cas s'oppose aux évidences les plus simples. Une sorte de réalité faussement augmentée, plutôt un cocon fragile en lutte contre
" l'Effondrement ", ce qui est rare sauf dans une théorie des cycles longs. Alors pour conclure deux de mes citations préférées connues des nécronomistes :
- Profitez-en, c'est tous les 500 ans
- Cela devait finir dans un grand Boum, cela se termina dans un murmure ...

PS : je vous ai fais grâce de la paranoïa, car c'est l'heure du café
( surtout lorsqu'elles sont en boutons ).

Écrit par : Vincent Cépéché | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

" Y z'oont d'ces baaaars .. J'étais tellement naze qu'il que j'n'ai même pas pu victimiser."
Jean-Claude J.-C. Christus junkie Junker, nouveau patron du FMI.

Écrit par : Houlàlà Sétemmélé | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

A houlala
Too much junkie business
c JT qui le disait

https://www.youtube.com/watch?v=MRw7kfdFmkU

Écrit par : necronomie | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

( I follow
La vieille garde ne se rend pas
https://www.youtube.com/watch?v=yY4pwVQBVZk
En fait j'ai parlé trop vite, les revendications féministes sont telles que Junkie Junker, pas tout-à-fait élu ( le vrai Elu est un pygmée, de toute façon, le côté Sud de la force je le sens ), va devoir car au coude-à-coude faire très fort pour l'emporter car son adversaria est en pleine montée - in trip gender friendly - et pourrait chapeauter le FMI 48% de chance de succès, j'ai nommé Kate Ryan ( reprise de Désenchantée, Les divas du dancing etc. ) car ses compétences sont ce qu'elles sont mais il faut être pop popup l'air !

Écrit par : Houlàlà | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

" Le FMI a approuvé un plan d'aide financière de 6 milliards de dollars au Pakistan s'il met en place un plan d'austérité. "
Zonebourse.com
Et dire que l'Argentine va élire en automne ~/ Macri = trois mois au pouvoir = plus de social, basta
On se réjouit d'avance
A mon souvenir, des entreprises turques ont bcp de prêts irrécouvrables échéance juillet 2019. Bcp de banques étrangères
( créancières ) devront assumer des pertes certaines. NB : Si c'est comme les 200 milliards de Danske Bank / Estonie -> on étouffe l'affaire publiquement, et bien les bons peuples ne sauront rien. D'ailleurs, est-ce qu'aujourd'hui ils en ont quelque chose à foutre ?
Ils ont des soucis, certainement, disons plus modestes et terre-à-terre, quoique importants. On ne peut cependant leur dénier à l'occasion un supplément d'âme ...
Voilà, sinon chez vous ça va ? Ca tomate grave non ?

Écrit par : Un phallocrate bien tranquille | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

A Houlala

le coté gender friendly indépassable à une époque où on nous fait passer Xavier Dolan pour le nouveau Cassavetes
je connais un homme femme qui a changé de genre six fois et qui hésite encore
Finalement on va regretter Junker toujours bourré ou défoncé aux opiacés
https://www.breizh-info.com/2018/07/14/99462/jean-claude-juncker-sciatique-ivresse

Écrit par : necronomie | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

A Phallocrate

concernant le Pakistan, on pourrait même parler de "supplément d'armes"

Écrit par : necronomie | 04/07/2019

Répondre à ce commentaire

C'est fou comme les politiques les plus déconnectés du Réel, y compris au niveau communal, ainsi que les médias qui vont avec, s'entichent de progressisme sociétal. A contrario, les plus connectés, hors protocole obligatoire, n'y foutent jamais les ...... disons les pieds.
Pour Justine Trou d'Air, même son fief de l'Ontario commence à le lâcher.
Quant aux peuples, 95 % en ont strictement rien à cirer.
Alors c'est peut-être indépassable, pour une poignée, immature
( ~ ambiguïté de la puberté ), et plein de communicationnel, mais c'est de la com flat et très peu vendeuse. Il y a aussi le fameux ' Je lis mais n'achète pas ' et ses conséquences.
Bref je n'irai pas par quatre chemins, alors indépassable oui en ce moment ! Franchement c'est en baisse même si cela ne se voit pas encore très clairement à certains niveaux.
Les victimaires, les paranoïaques et l'entrelacement des deux qui est tout-à fait remarquable ou l'histoire d'un momentum de l'Occident
( paumé, hein ). En tant que victimes, ou supposées telles, vous êtes capables, comme aux Etats-Unis ce qui n'étonnera pas grand monde, de faire un procès pour des peccadilles. Pas l'ombre d'un échange, d'une tentative de compromis avec ' l'autre '. Une tuile m'arrive, c'est l'autre, paf c'est comme ça. " Je ne suis en rien responsable de ma vie et de ce qui s'y passe, je ne suis pas coupable, mais .. hélas alors comme victime je ne puis réellement progresser ". Et oui, trois fois hélas. Parano : " l y a un complot contre mon "bonheur"... je suis la victime de... "
En plus, celui qui devrait être considéré comme un patient, et non statufié comme ayant droit à ( égalité, etc ), est enjoint à tout faire sauf essayer. En effet, une fois victimaire, il vous est plus facile de ne rien entreprendre de véritable afin d'avancer. Plus de peur, plus d'échec. Mais quel futur ?

« Aujourd’hui, de plus en plus, notre société favorise le statut de victime. Cette idée est véhiculée voire renforcée par la plupart des médias… » Françoise Senmartin « De la victime à l'acteur »

"Une idée fausse ne cesse pas d'être fausse parce qu'elle est à la mode." G.K. Chesterton

Écrit par : Houlàlà | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

A Vince

On avait oublié le rap italien des années 80
https://www.youtube.com/watch?v=Gwc45CiqK68

Écrit par : necronomie | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

A tous concernant les miniBOT
billets à l'effigie de Maldini footballeur et de Oriana Fallaci qui avait prédit en son temps l'autodestruction de l'occident trop faible par rapport à L'Islam
Sacré Salvini

Écrit par : necronomie | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

Oriana Fallaci c'est aussi :
Lettre à un enfant jamais né ( Lettera a un bambino mai nato, 1975)

"Il est des choses qui ne devraient pas arriver. La narratrice vit une histoire d'amour libre avec son compagnon. Pas de vie commune, pas d'envie d'enfant, pas de contrainte. Elle « a une carrière ». Mais voilà qu'elle tombe enceinte : « une goutte de vie échappée du néant ».

Alors commence un parcours de tergiversations, de doutes, de troubles, de mal-être. Garder un enfant seule ? Avorter ? Avorter parce qu'avoir un enfant est égoïste ? parce que le père n'en voudrait pas ? Le garder parce qu'il est là ? Qu'il a bougé ?

Pour ou contre l'avortement, Oriana Fallaci ne prend pas les choses sous cet angle. Elle raconte la difficile histoire de la maternité quand elle n'est pas évidente. Quand la seule a pouvoir prendre une décision, la mère, ne sait pas ce qu'elle veut et que l'entourage s'en mêle.

Ce roman ressemble plus à un cri. Un long cri du cœur, un texte qui sort des tripes. Entre amour et désespoir, rébellion et réflexion, la narratrice passe par tous les états et justifie tous les choix qu'une femme peut faire. La quatrième de couverture finit sur cette phrase :
« C'est aussi un livre qui aidera les hommes à comprendre » et c'est peut-être vrai tant l'auteur sait transmettre ses émotions les plus compliquées dans un style simple, abordable et poignant. "
http://biblio.gard.fr/

Écrit par : Scribouiile | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

On avait oublié beaucoup de choses ;)
https://www.youtube.com/watch?v=jET8mmn5IJA

Écrit par : Vince | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

A scribouille

Tu as raison, Oriana était une femme hors du commun et une grande écrivaine. Nous on a Marlene Schiappa,ça m'étonnerait qu on la retrouve un jour sur un billet de banque fût il souverain.

Écrit par : necronomie | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

A Vince

Mais ma préférée, c'est celle là
https://www.youtube.com/watch?v=19RTURqa2QQ

Écrit par : necronomie | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

1/ L'ère des taux bas ( ça commence à causer, normal c inédit )
https://www.zonebourse.com/HSBC-HOLDINGS-PLC-16896790/actualite/L-ere-des-taux-bas-ou-negatifs-en-Europe-fait-des-heureux-28857536/
2/ Dieudo 2 ans ferme autoallodédicace ( aff à suivre )
https://www.youtube.com/watch?v=aZYne4WddIU

Écrit par : Vince | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

A Vince

Allez pour fêter ça on va se remettre l'excellent sketch de Kharzine
A partir de 37 minutes et 28 secondes

Pour les taux bas, on est pile pole dans la situation du japon comme nous l'avions annoncé, ils ne pourront plus les remonter

Écrit par : necronomie | 05/07/2019

Répondre à ce commentaire

A houlala sur le statu de victime

Brillante analyse comme dab
moi qui suis dans un endroit où la république laïque a perdu, je pense que tribu et indigénisme ne sont que des boutiques où se vendent les rôles de l’inauthenticité vécue. Groupement tribaux (tribu K ou ethniques (indigènes de la république) fonctionnent sur un principe d’adhésion mystique, de ralliement hystérique à une croyance, à une foi; à un concept fantasmatique.
Que trouve t-on en dessous ? La souffrance réduit à la condition d’objet, une aliénation si prégnante que beaucoup se contentent de climatiser leur existence et de valoriser leur infortune pour se donner l’illusion d’être.il n’est nul besoin de se parer d’un costume identitaire pour critiquer la colonisation, la post colonisation, et l’impérialisme.
Que d’efforts pour s’ériger en sujet et s’emprisonner dans un objet plus vaste comme l’anti-racisme où le malheur universel délivre ses lettres de noblesse au sort funeste que l’on s’est choisi. C’est le cas des communautés imaginées si bien décrites par Benedict Anderson que devraient lire tous les rejetons d’un bled fantasmé ! JPC

Écrit par : necronomie | 06/07/2019

Répondre à ce commentaire

A partir de 37 minutes et 28 secondes
https://www.youtube.com/watch?v=58vUI28fhM8

Écrit par : necronomie | 06/07/2019

Répondre à ce commentaire

Cher hôte, ils en sont là ( le film date de 60 )
" Pêché ! Pêché ! Pêché ! Vous êtes tous des pêcheurs ! Vous êtes tous condamnés à la perdition !", s'exclame Burt Lancaster dans une transe presque inédite, avec un ton nous vendant sa bible comme s'il vendait des aspirateurs. [ .... ]
L'obsession putassière du jugement permanent, typique de la société américaine moderne, en prend pour son grade à travers l’ascension et la déchéance de Gantry. Le jeu avec la religion, entre damner et être damné, s'apparente presque à une montagne russe infernale et malsaine. "
Et dessous, comme tu dis, la souffrance. L'inadéquation aussi ...
https://www.senscritique.com/film/Elmer_Gantry_le_charlatan/critique/39526972

Écrit par : Houlàlà | 06/07/2019

Répondre à ce commentaire

Dieudo " Morphine, eau de javel, direction la grande ourse "
https://www.youtube.com/watch?v=yONqSPZWjz0

Écrit par : Levi à temps | 06/07/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire