25/06/2019

Canicule nécronomique

Accablé par la chaleur, je me suis rendu hier chez le soldeur du quartier « Vente de tout » qui comme son nom l’indique vend de tout. J’avais en tête l’idée d’acheter un ventilateur tout en me disant qu’un ventilateur électrique, ce n’était pas écologique. Arrivé sur place chez Vente de tout, je constatai que la valeur d’échange du ventilateur était la même que celle du vibromasseur qui était proposé sur l’étagère annexe et que le vibromasseur avait la même valeur d’échange que le crucifix en bois que l’on pouvait installer sur le mur de la chambre. En réfléchissant plus, je finis par me dire que tout cela n’était pas logique que deux produits non écologiques consommant de l’électricité valent finalement le même prix qu’un crucifix écologique. D’autant que la valeur d’usage n’est pas la même quoiqu’entre le vibro et le ventilateur, tout cela peut laisser lieu à débat. Il faudrait en fait demander à l’ami flic Linky ce qui consomme le plus. Bref, en final, je me suis dit que le réchauffement ClimatiX était inéluctable et qu’il fallait laisser les fesses faire ou l’effet sphère fidèle à l’axiome de Nicolas Culot « Un petit trou dans le cul vaut mieux qu’un grand trou dans la couche d’ozone »
Je précise que je n’ai rien acheté, tout de façon, je n’avais pas de rond si j’ose m’exprimer ainsi…
NON.jpg

Commentaires

salut jp t’inquiètes pas , si tu veux savoir a quelle sauce

nous serons mangés regarde cette petite vidéo,

sur la 5 g.

Big brother et 1984 d'orwell te paraitrons fade:

Projet Neom : 5G, notre mort programmée (épisode 11)

https://www.youtube.com/watch?v=1gKY628VCeY

on est déjà morts mais on ne le sait pas ..... avant d'avoir

vu la vidéo

ps si on survit a la 5g la 6.... la quantique est déjà prête pour nous finir!

Écrit par : gabelle | 26/06/2019

Répondre à ce commentaire

A Gabelle

Jr viens de commettre un article dans un mag qui va dans ce sens
je te tiens au jus dés qu il sortira

Écrit par : necronomie | 26/06/2019

Répondre à ce commentaire

Le crucifix non seulement est éco, mais de plus il a une durabilité théorique de plusieurs centaines d’années.
Comparativement au ventilateur et au vibro, il peut aussi selon la sous-obédience ( mystique, libertaire, néochristique, paganochrétien, occidentalotantrique, ... ) faire office ( sic ) de rafraîchisseur icônique, orgasmospiritualiste et bien plus encore.
On imagine que trop peu en ce bas monde quelque part si crisique les bienfaits du don, de la réception, de l’accueil, du cash et de la cache, de l’hôtellerie parallèle ainsi que du métacaravaning et de la para-bol ( buvons les phrases du sage et si possible tempéré ).
En fait, un crucifix 4.0 bien formaté à quelque chose d’infiniment plus vaste que sa simple valeur d’échange ; et franchement, surtout pour ceux qui auraient une légère tendance paranoïdo-technophobique, qu’ils se rassurent, avec l’a crucifix 4.0 et ses applis dématérialisées dès l’origine, c’est-à-dire il y a fort longtemps, dès les premiers chrétiens et même avant ( autre histoire que celle-là, je le sens ), le bug data et et ses petits n’ont qu’à bien se tenir, car ce que Dieu sait il se le garde car il conçoit que les valeur d’usage et valeur de valeur
( vrais valeurs contre fausses vrais fausses versus vrais fausses fosses et vrais cimetières - virtuels japonais peut-être mais cimetières quand même, ainsi qu’une fake news céleste peut être infiniment plus rassurante que vérité rare, chère, terrienne et potentiellement socio-politique donc explosive ), ces valeurs sont d’abord intimes et sacrées et seulement si ça va bien un peu ou beaucoup sociales et/ ou cinématographiques ; d’ailleurs le Christ ne s’est-il pas arrêté à Eboli où il fait vachement chaud - c’est au sud - car même les saints transpirent et ses dames patronnesses ont l’autorisation 4.0 d’enlever leurs soustifs ce qui demeure sacrément dilaté et bienfaiteur ; la transpiration grâciée se transmute en sueur divine, la climatisation céleste fait ( au moins partiellement ) le reste et si cela ne va toujours pas demandez-vous si vous avez versé votre eau-bol, ça peut jouer un rôle car si Dieu n’a besoin de rien, son église elle, est very < Time si Honey >. Beeyzz à tous.

Écrit par : Scipion le fric hein | 30/06/2019

Répondre à ce commentaire

Le crucifix non seulement est éco, mais de plus il a une durabilité théorique de plusieurs centaines d’années.
Comparativement au ventilateur et au vibro, il peut aussi selon la sous-obédience ( mystique, libertaire, néochristique, paganochrétien, occidentalotantrique, ... ) faire office ( sic ) de rafraîchisseur icônique, orgasmospiritualiste et bien plus encore.
On imagine que trop peu en ce bas monde quelque part si crisique les bienfaits du don, de la réception, de l’accueil, du cash et de la cache, de l’hôtellerie parallèle ainsi que du métacaravaning et de la para-bol ( buvons les phrases du sage et si possible tempéré ).
En fait, un crucifix 4.0 bien formaté à quelque chose d’infiniment plus vaste que sa simple valeur d’échange ; et franchement, surtout pour ceux qui auraient une légère tendance paranoïdo-technophobique, qu’ils se rassurent, avec l’a crucifix 4.0 et ses applis dématérialisées dès l’origine, c’est-à-dire il y a fort longtemps, dès les premiers chrétiens et même avant ( autre histoire que celle-là, je le sens ), le bug data et et ses petits n’ont qu’à bien se tenir, car ce que Dieu sait il se le garde car il conçoit que les valeur d’usage et valeur de valeur
( vrais valeurs contre fausses vrais fausses versus vrais fausses fosses et vrais cimetières - virtuels japonais peut-être mais cimetières quand même, ainsi qu’une fake news céleste peut être infiniment plus rassurante que vérité rare, chère, terrienne et potentiellement socio-politique donc explosive ), ces valeurs sont d’abord intimes et sacrées et seulement si ça va bien un peu ou beaucoup sociales et/ ou cinématographiques ; d’ailleurs le Christ ne s’est-il pas arrêté à Eboli où il fait vachement chaud - c’est au sud - car même les saints transpirent et ses dames patronnesses ont l’autorisation 4.0 d’enlever leurs soustifs ce qui demeure sacrément dilaté et bienfaiteur ; la transpiration grâciée se transmute en sueur divine, la climatisation céleste fait ( au moins partiellement ) le reste et si cela ne va toujours pas demandez-vous si vous avez versé votre eau-bol, ça peut jouer un rôle car si Dieu n’a besoin de rien, son église elle, est very < Time si Honey >. Beeyzz à tous.

Écrit par : Scipion le fric hein | 01/07/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire