16/02/2019

NEET Vous allez en entendre parler...

NEET.png

 

 

 

 

Dans la première interview que j'ai donné avec feu Charles Antoni à la sortIe de Crise et mutation, j'avais annoncé la couleur en disant que nous allions connaître le sort du Japon dans les années 90, trappe à liquidité, déflation, suicide de masses. Ce que j'avais nommé à l'époque d'une manière un peu cynique, j'en conviens : le châtiment des neufs orifices. Vous serez puni par tous les orifices par lesquels vous avez consommés.

Cela ne s'est pas produit pour l'instant à cause des injections massives de cash des banques centrales qui ont inflaté artificiellement les actifs, immobiliers ou marché actions.

Ceci avec les taux zéro ou en rachetant à tour de bras les dettes souveraines ou d'entreprises pourries.

Il n'empêche que la tendance globale est toujours à la déflation puisque l'inflation a disparue, volatilisée.

Dans ce contexte apparaisse dans nos émissions économiques de nouvelles expressions. Ainsi depuis peu sur BFM Business l'usage du mot NEET qui signifie Not in Education Employment or Training. Ni étudiant, ni employé ni en formation et concerne des jeunes entre 15 et 34 ans.. 

Ce terme d'origine anglaise s'est très vite répandu au Japon avec la crise des années 1990 ou les japonais virent en simultané s'écrouleur le prix des marchés actions et de l'immobilier. et a pris un nouvel essor  puisque les NEET se sont regroupés dans une union  nationale des NEET qui a manifesté sous le nom de la révolte des amateurs et La Grande Fronde de la Pauvreté. Ils ne se nourrissent plus ni s'habillent dans les circuits officiels. Désormais la vie des inclus comme ils s'appellent ceux qui sont intégrés leur parait hors de portée et sans intérêt. Ils ont donc déplacé le débat sur le terrain existentiel. Se battre pour une dérisoire reconnaissance sociale et quelques satisfactions marchandes ? Pas pour eux… Ainsi une de leur figure Koji Tuskino passe sa vie habillé en pyjama pour contester toutes les formes de vanités qui obligent les gens à maintenir un standing inutile.

ils seraient 700 000 au Japon, en France on parle de 17% de la jeunesse et c'est bien évidemment à ceux là que la Macronie veut s'attaquer (A Noter qu'en France les NEET n'ont pas d'idéologie et même si ils sont en survêtement, sont acculturés totalement par les marques à l'inverse des NEET japonais.)

Car le discours ambiant des experts est que le SMIC français jugé élevé est le seul frein à l'embauche car à partir de deux mille euros, il n'y a plus de chômage et que seuls ceux qui sont tous en bas ne trouvent pas de boulot car ils sont trop chers...Bref on veut transformer les NEET en FREETERS

Alors qu'est ce qu'un FREETER ?  FREETER est néologisme composé de l'anglais FREE (libre) et de l'allemand ARBEITER (travailleur). Un FREETER désigne une personne qui vit de petits boulots. Des précariens qui vivent du précariat (néologisme précaire et salariat). Ce terme a été inventé par un mag japonais.Ils sont quatre millions au Japon.

En plus , de ces deux catégories, il y a aussi les HIKIKOMORI: jeunes qui refusent les liens sociaux et même sortir de leur chambre. Ils seraient 700 000 et plus d'un million serait sur le point de basculer HIKIKOMORI. Il est très difficile d'en connaître le nombre car leur parent ont honte.

l'individu passe la plus grande partie de la journée et quasiment chaque jour confiné chez soi ;

2) il évite de manière évidente et régulière toute situation sociale ;

3) ses symptômes interfèrent significativement avec sa routine habituelle, ses fonctions professionnelles (ou académiques), ses relations ou ses activités sociales ;

4) il perçoit le retrait comme un comportement égosyntonique ;

5) il s'est isolé depuis au moins six mois ;

6) il ne souffre d'aucun trouble mental qui puisse expliquer le retrait social et l'évitement.

Enfin dans ce panorama du désastre, n'oublions pas les KAROSHI qui font 18 heures par jour et finissent cramés (burn out) ou suicidés.)

Le pouvoir d'être achevé…pour le pouvoir d'H.A

JPC

 Un bon doc de Tracks

https://www.youtube.com/watch?v=GmEPZbRzifA

 

 

Commentaires

read:https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/edouard-philippe-rouvre-le-d%c3%a9bat-explosif-des-contreparties-aux-aides-sociales/ar-BBTEjNQ?ocid=spartandhp




j attends qui vienne expliquer cela chez moi dans le ghetto ou je vis dans le 93 Je vais me marrer

Écrit par : necronomie | 16/02/2019

A Vincent

perso en lisant le dernier livre de MurakamI le meurtre du commandeur, j'en suis revenu aux nihonga
http://www.quartier-japon.fr/ateliers-culturels/atelier-creation/nihonga

je me japonise à nouveau

Écrit par : necronomie | 17/02/2019

cet aprem je me suis fait Sonatine et Hanabi du Maître kitano
http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18673999/

Écrit par : necronomie | 17/02/2019

Les commentaires sont fermés.