05/01/2019

La chenille (des gilets jaunes) qui redémarre…(un récap nécro)

macronerie.jpg

 

 

Dans l’idée que se fait la Macronerie des gilets jaunes, ils sont désespérément ringards et provinciaux : gaulois réfractaires, fumeurs qui carburent au diesel. Il sont peu au fait de l’économie, ils sont obnubilés par le foot et par les émissions de Patrick Sébastien…Abrutis par une surdose de télévision, ils sont à la fois absurdes et menaçants parce qu’ils ne souhaitent pas renverser l’Ancien monde mais qu’ils le défendent avec une irrationalité si profonde qu’elle s’exprime parfois avec violence... Dans leur élan pour s’isoler du risque  les Upper class (élites) désormais retranchés dans des métropoles citadelles se sont séparées non seulement du monde commun mais aussi de la réalité opérant ainsi une Grande Déconnexion. Nous sommes donc bel et bien dans une guerre des classes dans laquelle une Elite éclairée (telle est l’idée qu’ils se font d’eux-mêmes) entreprend d’imposer ses valeurs à la majorité qu’elle perçoit comme incurablement xénophobe, raciste, homophobe, sexiste, banlieusarde et provinciale. Dans ce cas précis a surgi sous la pression l’idée d’un référendum à tiroir censé illustré un grand débat après lequel elle ne sera plus obligé d’affronter les masses ignorantes.

On continue, on ne change rien….

PS Dans toutes les démocraties de Marché, les Upper class ne voient plus l’intérêt de payer pour des services qu’elles n’utilisent plus puisqu’elles vont dans des cliniques privées et que leurs enfants vont dans des écoles privés

Commentaires

Ah ça pour une lutte des classes ça paraît très clair.
Les commentaires deni-trolls négatifs sur le site Carton jaune en sont un exemple frappant ( demi-sic ) ; il est impressionnant de voir à quel point le mépris représente un réflexe accoudé à une peur et à un déni de la vraie vie des autres.
Sinon perso je suis bien content, l'hiver est bien là.
' Préparez vos máchoirs ' est mieux placé au backboxoffice qu'Aquatruc qui effectivement prend l‘eau ... et ca géle.

Écrit par : Vince | 06/01/2019

Répondre à ce commentaire

A tous
Quelques réflexions après la manif d'hier :
Les Upper Class se sont totalement éloignées du côté physique de la vie. D'ou leur terreur face à la violence qui s'exprime par la radicalité de l'être de celui qui n'a plus rien à perdre comme dit l'ami nécronomiste Ignatius.
Pour les upper Class le côté physique ne s'exprime plus que dans des régimes et des cours de fitness.
Leur seul rapport avec le travail productif est en tant que consommateurs et leur unique tactique la diabolisation des classes populaires comme étant eurosceptiques, racistes, homophobes. On a d'abord essayé xénophobe avant de s'apercevoir qu'il y avait des portugais dans le mouvement, on a en suite essayé raciste avant de s'avoir qu'il y avait des magrébins, non en est donc au stade de antisémite.
Moi qui habite dans le 93 dans une zone de sécurité prioritaire, je croise tous les matins des gamins qui font des quenelles et que ce geste n'est pas pour eux un salut nazi inversé mais signifie "je te la mets profond". De même lorsqu'ils se traitent de pédés si vous leur demandez, ils vous diront " Non monsieur, un pédé pour moi , c'est pas un homosexuel, c'est un mec qui t'enfume, qui est un voleur"
Glissement gestuel, glissement sémantique...

Écrit par : necronomie | 06/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire