15/09/2018

JPC in the Labour Force (malgré les conseils de Marcel la feignasse)

.mou.jpgfock,moustique,travail,halliday,blouson noir,revolte,macron

 

 

Résumé

 

JPC blouson noir de l’économie ne croit pas à une valeur travail salvatrice ou à une finance propre mais à des cohortes de licenciements, des harcèlements, des burn out, derniers échos de ces vies en points de suspensions qui un matin trébuchent sur une aube de trop. Il fait partie de ces révoltés d’autant plus dangereux que leur révolte ne repose pas sur une idéologie mais sur un refus du quotidien.

La revue des 27 à 87 ans SCHNOCK lui ayant demandé un article nécronomique sur un chanteur du passé, JPC est allé sur les conseils de Marie A ex prêtresse punk devenue infirmière des âmes, rencontrer le chanteur Moustique.

Dans les années 60, Johnny Hallyday, devient l’idole des jeunes. En face de ce monstre, un titi parisien, petit par la taille, mais grand par le talent, se dresse face à lui. Son nom ? Moustique. Sa jeunesse turbulente, qui l’a mené en maison de redressement, en fait l’icône des blousons noirs et des bikers. Mais, pour celui qui chante le rock électrique, il y a un prix à payer. Cela sera cinquante années d’une vie volée. Le Moustique s’est fait piquer sa vie. C’est au marché aux puces de Clignancourt que JPC a retrouvé ce sacré Loustic et que ces deux blousons noirs ont pu échanger. Un entretien subground à découvrir dans Schnock pour ceux que cela intéresse.

fock,moustique,travail,halliday,blouson noir,revolte,macron