15/09/2018

JPC in the Labour Force (malgré les conseils de Marcel la feignasse)

.mou.jpgfock,moustique,travail,halliday,blouson noir,revolte,macron

 

 

Résumé

 

JPC blouson noir de l’économie ne croit pas à une valeur travail salvatrice ou à une finance propre mais à des cohortes de licenciements, des harcèlements, des burn out, derniers échos de ces vies en points de suspensions qui un matin trébuchent sur une aube de trop. Il fait partie de ces révoltés d’autant plus dangereux que leur révolte ne repose pas sur une idéologie mais sur un refus du quotidien.

La revue des 27 à 87 ans SCHNOCK lui ayant demandé un article nécronomique sur un chanteur du passé, JPC est allé sur les conseils de Marie A ex prêtresse punk devenue infirmière des âmes, rencontrer le chanteur Moustique.

Dans les années 60, Johnny Hallyday, devient l’idole des jeunes. En face de ce monstre, un titi parisien, petit par la taille, mais grand par le talent, se dresse face à lui. Son nom ? Moustique. Sa jeunesse turbulente, qui l’a mené en maison de redressement, en fait l’icône des blousons noirs et des bikers. Mais, pour celui qui chante le rock électrique, il y a un prix à payer. Cela sera cinquante années d’une vie volée. Le Moustique s’est fait piquer sa vie. C’est au marché aux puces de Clignancourt que JPC a retrouvé ce sacré Loustic et que ces deux blousons noirs ont pu échanger. Un entretien subground à découvrir dans Schnock pour ceux que cela intéresse.

fock,moustique,travail,halliday,blouson noir,revolte,macron

 

Commentaires

Alors, schnockons
http://larevueschnock.com/le-top-15-de-la-plages
La rentrée des luth :
- La Torah pour les nuls
- Malade, morte et mariée
- Les chef-d'oeuvres impolis de Madame Nosferatu
- Chronique prirncière pour un temps moche
- Less seins de braise ( à ne pa mettre entre toutes les mains )
- Le néo-angélisme, redécouverte de la mouise perdue ?
- Gousses d'ail bio, bobos, cocos ( sans phosphate ni sucre ni cola cage )
- Rose Canada Grille-Pain
- Un ouragan sur l'épaule
- Quatre sarcophages et un désembaumement
- Bémol sur les polygammes ( si )
- Vital shopping
- Savoir manier la capote et le maton, tout un dard
- Nez troll contre pourriture
- Les éventuelles
- LGBTQS ( Sainte-Nicolas )
- Le misogyne amoureuse
- Chaleur musquée le valeureux comanche et sa squaw chronophage
- A chacun son typhon, sexe et crabe ( philocanicule )
- L'urinoir Fin-d'empire, un faux ?
- Quand l'ongulé réapparaît
- Je tue il noue moi je voue
- Nuits sans lune, passant l'autre
- Médium obscur pour Troïkaville
- J'ai réappris les commissions ( Flemme d'aujoujourd'hui )
- L'étau d'intérêt, agonie sans ordonnance
- Ecrivain connu et chiant cherche marteau

Écrit par : Number lambert | 15/09/2018

corr.
http://larevueschnock.com/le-top-15-de-la-plage/

Écrit par : Number Lambert | 15/09/2018

Sans oublier Banane connectée de José baizznézéraf
Vol au dessus d'un nid de coucouilles d'Harvey weinstine
Je suis un cisgenre et j'aime ça…(et j'aime pas chris and the queers)
La grotte de la squaw et l'homme de croc macron..(les libéraux ont les dents)
Instagramme de coke, t'en veux combien ?
Bugs bunny et le conteur Linky

et en fin en cette période zombiesque

Naître; c'est mourir un peu aux editions des Pressives
et sa suite
Pourrir ou mourir, il faut choisir!

Écrit par : necronomie | 16/09/2018

Tjrs mon groupe préféré du moment, je viens de les louper à Paris mdr
https://www.youtube.com/watch?v=-ng_dBhjt0s

Écrit par : necronomie | 17/09/2018

Écrire un commentaire