12/02/2018

Démontage d'illusions

 cryptoism-bitcoin-theory-324x235.jpg

 

Un jour, vous vous réveillerez en prenant conscience que vous avez été hypnotisé un soir de grande audience. Vous réaliserez également qu’un agent du K@os spécialisé dans le démontage d’illusions a tenté depuis longtemps de vous révéler l’invraisemblable situation et la crétinerie de ceux qui nous gouvernent, pauvres pantins désarticulés de la Money Power.Tout juste bon à se lamenter de l'effondrement des valeurs traditionnelles mais s'enthousiasmant pour le progrès technique et la croissance économique. Sans qu’il leur soit visiblement jamais venu à l'idée qu'on ne peut pas opérer de changements rapides et radicaux dans la technologie et l'économie d'une société sans provoquer des changements tout aussi rapides dans tous les autres domaines, et que ces changements détruisent inévitablement les valeurs traditionnelles.

La Money Power a décrété qu’il fallait enseigner les mathématiques aux enfants suivant la méthode Singapourienne pour espérer briller plus tard en Intelligence Artificielle. Le système a besoin de scientifiques, de techniciens, de mathématiciens, peu importe si l'on exerce une très forte pression sur les enfants et que l'on les poussent à penser en termes abstrait à un âge où ils devraient développer l'apprentissage de leur force naturelle et l'apprentissage du monde réel. Peu importe, si comme au Japon, cela donne des écoliers qui se suicident aussi sûrement que les icebergs dérivent. Les systèmes ne sont pas adaptés au besoin des hommes, ce sont les hommes qui sont adaptés au besoin du système. Il en sera sous peu idem avec les systèmes sociaux.

https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-veut-...

Commentaires

A l'avenir on aura besoin de réparateurs de robots et de social.
Quant aux jardiniers de l'infini, ils sont aux néotraditions ce que les associations sont à l'indispensable.

Écrit par : Libre 271 | 12/02/2018

A tous

un lecteur infiltré qui vit aux usa et se rend régulièrement chez Intel m'a confirmé qu'il n'y avait plus que des indiens et des asiatiques qui travaillent en informatique. Pour mémoire les facs américaines ont été obligés de faire de la discrimination négative car les asiatiques trustent toutes les places en facs de maths et que les afro américains et les latinos n'arrivent plus à rentrer. Il a donc fallu faire des quotas...
Le cerveau des asiatiques serait plus réceptif aux maths ? A moins que cela soit leur culture de la honte qui rend les jeunes dépressifs...?

Écrit par : necronomie | 12/02/2018

Écrire un commentaire