23/01/2018

Mais qui paye ? c vous...

 

 

 

HYPE.pngRécap Nécro

Nous sommes passés du

PRIVATISER LES PROFITS/MUTUALISER LES PERTES

au

THE WINNER TAKES ALL (le gagnant rafle tout)

 

Grâce à la complicité bienveillante des banques centrales et ses méthodes dites non conventionnelles, les quantitative easing et les taux négatifs, la Money Power en réussi à engendrer des profits records que cela soit sur les marchés actions ou immobiliers en inflatant tous les actifs artificiellement.

La money Power a donc inventé le libéralisme sans risque, le catholicisme sans l’enfer, il fallait y penser.

Alors comment cela peut-il fonctionner et quelle peut être la next step me direz-vous ?

La forme la plus aboutie à ce jour, celle qui pousse l'ami Varoufakis à monter son mouvement européen (enfin un qui n'est pas frileux...) est sans nul doute le modèle grec plus connu par les experts sous le nom de "tu l'as dans le fionos comme à Mikonos" 

quatorze aéroports de vendus dont ceux de Mikonos et de Santorin à une compagnie allemande. Celui de Mikonos pour 1,2 milliards autrement dit que dalle. Acheté bien évidemment avec l'argent que la Grèce rembourse à l'Allemagne. On ne pouvait imaginer mieux comme montage financier que le "J'achète avec ton pognon"

Pour mémoire rappelons ce que Mdame Merkel disait en 2009 et qu'elle semble avoir oublié : " La crise ne s'est pas produite parce nous avons distribué trop peu d'argent mais parce que nous avons crée de la croissance économique avec trop d'argent. Si nous voulons en tirer des leçons, la réponse est de ne pas répéter les erreurs du passé"

Alzheimer quand tu nous guettes...