22/11/2017

Marché scorpionesque Uber Alles

 

 

 

salon mort.pngOn dit d'un Marché qu'il est scorpionesque lorsque l 'on ne revoit jamais le consommateur.
Cela veux dire concrètement que des deux mamelles du marketing : conquérir et fidéliser , on va s'orienter de toutes ses forces vers la conquête .
C'est le cas du marché des palais des congrès et des congressistes puisque chaque année les congressistes changent de lieu ce qui implique que l' on ne revoit jamais le client ou pas avant 20 ans, c'est aussi le cas du marché des Pompes Funèbres ou par définition le client ne revient pas.
Les Pompes Funèbres sont, par ailleurs, le seul exemple de bizzness dans le monde physique où l'on ne soit pas forcé de faire une vente en regardant le client ou sa famille dans les yeux et où les négociations de prix sont quasi inexistantes.

Bref, nous étions dans le Je consomme, je meurs...

Depuis peu, nous assistons à une deuxième forme de Marché scorpionesque.

Uber en est la réalisation la plus remarquable.

Après avoir généré une valorisation record sur le fait que la société n'avait que peu de frais fixes puisque pas de salariés. UBER enclanche son modèle final à savoir les voitures autonomes.

http://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-...

En clair, le modèle sans salariés avec des indés c bien mais sans indé c mieux. Il y a peu encore sur BFM business, on louait les vertus d'UBER qui donnait du travail aux sauvageons des banlieues. Quel manque de lucidité de soi disant experts. On peut décider de faire monter les produits en gamme pour faire  face à la concurrence, pour les hommes, il n'en est pas de même. Cela prend une génération avec  un système éducatif adéquat.

Zéro emplois aidés Zéro emplois non quali531061842.jpgfiés (robot power)

= REVENU UNIVERSEL INELUCTABLE SINON EMEUTES CONSUMERISTES DE ZOMBIES EXCLUS DU SYSTEME ( Crise et Mutation)

Écrire un commentaire