30/10/2017

employement bank running IA

baal.png

 

Au mois de septembre dernier le comité de Bâle ( que ceux qui croient en l'empire du mal appellent les compagnons de Baal et que les libertariens appellent les trous de Bâle)

qui regroupe les banquiers centraux ainsi que les autorités prudentielles du monde bancaire, a rendu son rapport sur l'avenir du monde bancaire que certains annonce déjà comme Kata de chez Kata et des dizaines de milliers de suppression d'emplois en France.

Voici donc les cinq Hypothèses retenues : 

 

1 er Hypothèse : les banques traditionnelles triomphent des Fintechs en s'appuyant sur l'intelligence artificielle et développent de meilleurs services que les Fintechs (hypothèse à pisser de rire quand on voit le niveau de service actuel)

2 hypothèse : l'inverse... les fintechs qui développent des appli mobiles (comme N26 n'est ce pas Ignatius...) balayent tout sur leurs passages et flinguent définitivement les anciennes banques.

3 Hypothèse : coopération entre les deux (à mon avis impossible à cause de la seule valeur réelle qui est la propriété de la base de données

4 Hypo : Les banques traditionnelles survivent mais deviennent les esclaves ou les prestataires (évolution déjà en cours) des nouveaux acteurs bancaires.

5 Last but not least : il ne s'agit plus d'évolution mais de révolution, les crypto monnaies comme le Bitcoin qui permettent la désintermédiation en mettant en relation en direct l'emprunteur et le prêteur adéquate. Transmission d'argent de pair à pair...Dans cette hypothèse, ni les banques traditionnelles ni les Fintechs ne survivent.

 

la nouvelle donne c demain mais c aujourd'hui que les cartes se distribuent...

 

Commentaires

Écrire un commentaire