14/10/2016

José Manuel le tapeur portuguais

cover-r4x3w1000-57e56df2d150c-barroso.jpg Le tapeur portugais s'amena et s'assit à la table de Bill le patron de Goldman Sachs Europe. Bill releva la tête.

- Salut José Manuel, fit il, assieds toi donc.

Et il se remit à écrire, ignorant délibérément ce que la tapeur portugais commençait à énoncer. Il s'en doutait par avance.

José Manuel serra les lèvres et soupira. Il joignit ses mains bleuies sous l'effet d'une mauvaise circulation due à sa gestuelle lorsqu'il s'exprimait à la tribune de la commission européenne.

- Bill j'ai horreur de t'ennuyer avec les malheurs de mon existence. L'existence d'un européen accablé par la faim et les dettes. Il toussa.

- Vous autres américains ne pouvez comprendre ces choses là...Pour vous, je ne suis qu'un petit singe savant prêt à faire des tours minables pour un dollar.

Bill arrêta d'écrire et regarda le tapeur portugais.

- As tu songer à travailler José Manuel ? Je veux dire à réellement travailler ?

-En Europe il n'y a pas de travail.

- Eh bien, je connais Theresa May la première ministre britannique, je pourrai t'obtenir un boulot de dame pipi à mi temps. à la chambre des lords. C'est un boulot honnête et respectable, plein d'avenir. Le reste du temps, tu pourrais installer un matériel de cireur de pompes. C'est finalement ce que tu fais le mieux.

- Tu plaisantes Bill ?

- Tu as formulé à merveille le dilemme des européens, José Manuel, vous nous haïssez tant que vous en devenez presque incapable de faire passer le chapeau.

 

 

 

-

-

 

 

 

 

 

Commentaires

Les commentaires sont fermés.