07/04/2016

En Marche

crise et mutation la grande deconnexion,election,macron,recession européenne

 

 

le lieutenant Macron dérivait de plus en plus vite, pris dans le vaste ressac du temps.

"Emerge et plonge, et émerge et plonge, suis le rythme des indices boursiers" répétait une voix nécronomique dans sa tête.

Macron sait que le temple de l'Elysée marque l'entrée du jardin des occasions perdues et des chances ratées.

Il sent l'impact d'une tristesse qui lui coupe le souffle. Une douleur qui peut tuer. Il sait désormais quelle monnaie d'échange a cours en ces parages.

Il sait également qu'on ne peut survivre qu'au prix de compromis. C'est pourquoi l'homo hollandus est une créature si empotée et si pitoyable défendant pieds à pieds avec affolement une position qu'il sait désespérément compromise.

Le lieutenant Macron connaît sur le bout des doigts la maquereau économie et n'ignore pas que depuis hier on peut pénaliser le client.

 

 Il se souvient de la créature joviale et porcine aujourd'hui perdue dans une faiblesse passive qui autrefois a été son mentor.

 

"Merci pour ce momentum"

 

A suivre

 

 

Les commentaires sont fermés.