12/01/2016

Blunk generation et cubist blues

Vega (suicide) + Chilton enregistré en 95 mais qui ne sort que maintenant...Chroniqué par le frère d'arme JJR d'Istanbul :

 alan vega,transhumanisme,la grande deconnexion,crise,futur litterature

 

 

 

"Lorsque à travers le net, tout nous semble si aisément à porté de la main; l'horrible sentiment que plus rien n'est à découvrir se fait jour. Heureusement le Pluze ou le Blunk (blues & Punk) surgit!
Il faut bien une lumière noire si violente, si nécronomique, si nécrophotique pour détruire la fausse clarté du monde de l'écran.
L'écran fait écran, aveuglés que nous sommes par les pixels; puis les yeux braqués sur une sombre pochette de disque pendant une heure, un infracassable noyau de nuit nous éclaire.
Blunk generation!!"

 

https://www.youtube.com/watch?v=bixpOV25pVs&list=PLE6...

 

Commentaires

Dans mon mail, Jean-Pierre : [ En tous les cas, il fera plus froid. T’as peut-être plus peur de la mort, mais mets un pull.
Bises ]
Samedi à Berne, en dessous de zéro.
- -
Il n'y a pour ainsi dire qu'en de rares cas tels qu'en Nécronomie que l'on peut faire une détox d'écran à l'écran, suivre les inofs d'addoc par adoplinoxan, toujours sous surveillance d'Alan Véga ou Véga de la Lyre, Alam de la Lyria pour les intimes, bodétox massage vampire donneur de sens, atout contre la toux, et bref suivre le film de nos déconne et action dans l'anticinéclub, qui comme chacun sait est un cinéclub, sauf qu'il est anti, donc c'en est un vrai, de ciné-club ( comme le W'alter ).
Il s'agit du Fullmindness appliqué au clavier, les japonais pré-curseurs ont essayé-yé, honnêtement ça a marché pour 25 % de la population, plus 13,5 % à mi-chemin désormais entre l'univers psychédélique à gros trous et un imaginaire de malade.
Européen, occis et dental, va mais sache que modération est princesse de Transe-Cap-Apathie.
Mélange de la Cool Tytanik et de la Hard Zession, broie et dors.
Telle est la variation.

Écrit par : Vincent Timaître | 13/01/2016

Les commentaires sont fermés.