02/01/2016

Bonne Année 2026

  

 

A Gey qui nous fournit la caméra et la lumière (le voilà ton scénar qui ressemble étrangement à la réalité)

1357741729.jpg

 

Scénario : Le terrorisme et les flux migratoires incontrôlables ont conduit les gouvernements à un contrôle croissant des citoyens non pas sur le modèle à l'ancienne des Etats policiers mais en terme d'emplois aidés trop aidés, de formation déformante, d'emplois de demain d'après demain, de crédits, de logements, de pensions de retraites, de couverture médicale : des services qui peuvent être suspendus. On peut désormais être déchu de ses droits comme de sa nationalité.

Tout ces services sont informatisés. Sans numéro pas de prestations. Ceux qui restent dans le système n'ont plus de vie privée à cause du Big Data, le moindre de leurs achats, de leurs désirs ou de leurs vices cachés est épluché. Les géants du net et des réseaux sociaux bénéficient d'avantages fiscaux en échange de la fourniture de leurs données.

Cela n'a toutefois pas totalement produit les modèles humains standardisés et décervelés des prophètes linéaires comme Georges Orwell. Un pourcentage de la population a été obligé de passer dans la clandestinité. Personne ne sait la valeur exacte de ce pourcentage. Ces gens sont innombrables car non numérotés. Ce sont les Nécronomistes.

Plan 1 / Vue aérienne du bouclier de sécurité construit par Valérie Pécresse (le serre fesses). Un grand mur qui peut être tenu en moins d'une heure par les soldats du Christ

Musique  : https://www.youtube.com/watch?v=m1cRGVaJF7Y

th.jpg 

Bonne Année et Résistance

 

 

 

Commentaires

On ne se nourrit pas de panique, nique de pain.

On vous souhaite un temps non-linéaire, un jugement dernier non-lieu, et pleins de non-dits.

Ils ont vomiss, on a créaché, Turandot.

Ramèn

Écrit par : V66BiR2R-00 | 03/01/2016

Notre bonne vieille TGD
" DeLong n’est pas encore assuré d’une chose, savoir si l’on baptisera cette période depuis 2007 jusqu’à aujourd’hui, et en attendant les années à venir, “Plus Grande Dépression” en plus de “Plus Longue Dépression”. (« Future economic historians may not call the period that began in 2007 the “Greatest Depression.” But as of now, it is highly and increasingly probable that they will call it the “Longest Depression.” ») Le seul optimisme qu’on puisse lui reconnaître, c’est bien de penser qu’il y aura des “historiens de l’économie du futur” pour en juger, comme s’il semblait assuré qu’il y aura un futur à cette chose où nous vivons. "
http://www.dedefensa.org/article/les-fauteuils-sur-le-pont-du-titanic
( surtout les premiers paragraphes, dans le reste on trouve un peu trop des redites du vieux Grasset, donc excusable, et bien déprimé en plus, trop noir, trop down pour des warriors )

Écrit par : WinterVince | 11/01/2016

Ouais bon en gros...
Faut filmer au bistro quoi...
chez Laurette... avec Galabru...
ou rue de Maubeuge avec Vincent...?
"A bout de souffle" 2016...
La nouvelle vague nécronomiste est en marche...
Punko-Christique tendance "Lazarus" de beau oui comme Bowie...
Bonne année quand même les amis...
le matos est prêt...
Silence...
Moteur...
Ré-Action !

Écrit par : gey | 12/01/2016

A Gey

tu preferes qu on fasse un remake de mon curé chez les thailandais ?? A kosamui par exemple ???

Écrit par : necronomie | 12/01/2016

Les commentaires sont fermés.