09/09/2015

La merditude des choses

merdi.jpg

 

J'ai diné hier soir avec Eric, un étapiste devenu globaliste. Quand j'ai connu Eric en 2012, il était socialiste.

En 2014, quand je l'ai revu, il était social démocrate. En 2015, nous nous sommes croisé, il était social libéral.

Aujourd'hui, il est résigné.

" Puisque nous devons changer du tout au tout, nous devons nous rebâtir serein. Alors mettons nous à tout aimer, à ne plus choisir du tout, même les migrants fabriqués en séries (en Syrie), à embrasser tout d'un cœur égal, même les additions multipliées par pure voracité car seule la TVA peut préserver nos emplois.

Nos horreurs et nos dégoûts ne font qu'empirer le mal qui nous est fait et améliorer le plaisir de ceux qui nous le font. Alors, n'en éprouvons plus, ouvrons nous, faisons nous fourrer...

En ce qui me concerne tel le léopard, je mourrai avec mes tâches...Je ne me propose pas de changer ni même de m'améliorer.

Commentaires

Ils claquèrent urgemment pour se sauver, eux, le monde, des eaux, des mains, des pieds tels des clones-Boudu à castagnettes, le nez en sirène d'ambulance, twi-terriens le long de la chênaie hantée aux ombres bleu-calme allongés, l'AVC totalitaire les pressant de ne se taire que sous le tomate-hawk, assomés et sans goût, la rapidité leur commandait de faire mûrir le fruit avant sa naissance effective, quand ils élirent Mademoiselle Placebo Miss Cosmopolithe, la pierre d'angle de la polis céleste leur en tomba sur

Écrit par : V | 10/09/2015

[ la polis céleste leur en tomba sur ] ... la tablette.
Autant pour moi

Écrit par : V II | 10/09/2015

Les commentaires sont fermés.