27/04/2015

L'HOPITAL

« Le plan Paulson est une transfusion sanguine à un malade souffrant d’une hémorragie interne » affirmait Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie, en octobre 2008

 

 

 

Carnet du désintoxiqué. Paranoîa du début de privation d'argent à taux zéro.

Cauchemars du sevrage...

La salle de presse de la BCE est pleine. On attend quelqu'un. Un homme entre par une porte latérale, c'est Jean claude Juncker. Il décrit son plan suivant le principe de la commission européenne qui consiste à inventer des besoins pour justifier son existence.

Les banquiers européens n'y accordent aucune importance. Tous attendent l'arrivée du maestro Draghi qui seul peut leur délivrer leur potion d'argent gratuit.

Le point critique de la privation de cash se situe non pas dans la phase initiale de la crise mais en fin de parcours juste avant d'être libéré du besoin. C'est alors un interlude cauchemardesque de panique bancaire où la vie semble suspendue entre deux voies divergentes : La croissance ou le survivalisme.

Le maestro arrive enfin.

" Messieurs, vous n'aurez pas souvent l'occasion d'assister à une opération de quantitative easing et la raison en est simple...Elle est inutile sur un plan économique. Pourquoi l'a t'on inventée ? Nul ne le sait. Personnellement, je pense qu'il s'agit d'une création monétaire purement artistique...Comme le torero montre son art et son adresse en se tirant du danger qu'il a lui même provoqué, de même ici, le banquier central met délibérément le pays en danger de mort puis avec une promptitude foudroyante, il le sauve du trépas à la dernière seconde comme pour l'Irlande et bientôt pour la Grèce.

Avez vous déjà entendu parlé de mon compatriote le Docteur Sergio Canavero qui est prêt à réaliser la première greffe de tête sur un corps étranger ? Ses performances opératoires sont des exploits. Il s'arrête au seuil de la porte, lance son scalpel sur le patient à travers la salle puis fait une entrée de danseuse de ballet.

" Je ne leur laisse même pas le temps de mourir" a t'il l'habitude de dire en opérant à une vitesse prodigieuse...

Nous agissons de même, aussi gavez vous les amis et profitez en...Le temps de l'Etat qui tel l'enfant hydrocéphale fait quelques pas avant de retomber car la tête (dette) est trop lourde est révolu pour tous ceux qui sont capables de faire des réformes structurelles au détriment des pauvres et des improductifs.

Vive la Money Power...Vive l'Europa

 

Commentaires

Ah, l'amour ...
https://www.youtube.com/watch?v=huYE3kLMarA

Écrit par : Pata Harry | 27/04/2015

A Pata Harry

Au fait je te présente Jimmy un immigré clandestin cool
https://www.youtube.com/watch?v=i-1QEvLJETg

Écrit par : necronomie | 29/04/2015

Les commentaires sont fermés.