15/04/2015

La machine molle

Eh oui, chers amis nécronomistes, zérograd,, ce n'est pas une connerie....Il faut s'habituer à la croissance molle.

Les taux zéro ou négatifs ne signifient rien d'autre que l'on espère que le progrès technique ou la bulle verte viennent relancer la croissance comme je l'explique dans La Grande Déconnexion.

La bulle verte, il va falloir l'imposer car les consommateurs sont contaminés et n'ont pas les moyens d'acheter bio c bon et l'innovation technologique si elle est un confort ne créera pas d'emploi comme les précedentes révolutions industrielles.

Les USA en sont la démonstration, les salaires n'ont pas augmenté depuis au moins cinq ans et à coté de la fameuse Silicon valley, la plupart des emplois qui sont créent le sont chez Macdo ou Walmart donc des temps partiels subis. Pour le reste l'endettement des étudiants n'a jamais été aussi grand ainsi Marco Rubio, le gouverneur de floride de 43 ans candidat d'origine hispanique à la primaire républicaine ne vient il pas d'annoncer qu'il avait tout juste finit de rembourser ses prêts étudiant, il y a 3 ans....Autrement dit à l'âge de 40 ans...

Quant à l'innovation créatrice d'emploi, le caleçon connecté, la culotte connectée, la montre connectée et le tout connecté (quelle chienlit) ça laisse dubitatif, le mot est faible, le nécronomiste américain Robert Gordon...La vie n'est pas un business plan et nous n'avons pas à être compétitifs, prisonniers de besoins programmés. 

http://www.ted.com/talks/robert_gordon_the_death_of_innov...

 

Pour ceux qui parlent anglais, regarder la conf en vidéo, ça vaut le coup...

Commentaires

N'ai toujours pas de téléphone portable ...

Par contre je pique la tablette à ma mère

Poils ( de chat ) sur tablette,
bonze à pattes déconnecte

Écrit par : After_Vince | 15/04/2015

" Finalement, concernant les facteurs exogènes que nous surveillons de très près depuis plusieurs années, signalons que Bill Ackman (qui gère plus de 20 milliards de dollars chez Pershing Square Capital Management) pense que la dette estudiantine américaine est actuellement le plus grand risque pour le marché du crédit. Il pense en effet qu’il impossible de ne pas faire le parallèle entre cette dette immense (plus de 1'300 milliards de dollars en 2014 si l’on inclut les dettes privée sans garantie gouvernementale) et le marché des prêts hypothécaire à risque (les subprimes) juste avant son éclatement. Surtout lorsque l’on sait que plus de 100 milliards de prêts étudiants fédéraux sont en défaut (selon les chiffres officiels publiés par la Réserve fédérale américaine). Monsieur Ackman prédit que l’un des prochains gouvernements effacera cette dette tellement elle est grande…. "
L'Agefi
Ouéh bô, on n'est pas à 100 milliards près

Écrit par : Le bateau cool | 15/04/2015

" Charlie et la bobolâtrie "

Pardonnez-moi, c'est chocolat, mais j'ai pas pu m'en empêcher

dur dur d'être bien heureux
si ça se trouve je couve vraiment du bonheur
pourtant j'ai rien fais de mal
je m'habille la nuit, j'ai de l'hygiène
peut-être que c'est un virus je sais pas
en tout cas faut être vigilant
surtout pas baiser Lagarde ( pas très difficile, ya plus jeune, plus sexy, les seins pointus et le genou fascinant )
sous observation jusqu'à dimanche et ...
si ça passe pas, de deux choses l'une :
soit je me résigne à un peu de bonheur
soit je prends mes jambes et mon courage à deux mains à mon cou
puis j'étire et une jambe et une rage et un coup
... ou je change d'oreiller ( je plaisante )
non mais faudra voir l'évolution
si c'est une illusion elle est drôlement bien foutue

dire que je suis le seul à pouvoir profaner la lune et je ne le fais pas ;
affligeant de maîtrise, manque de fruits peut-être ?

Écrit par : Maud Pass | 16/04/2015

A Maud Pass

Charlie et la bobolatrie, c excellent et très juste, la bobolatrie ne passe pas le mur de la LGD

Écrit par : necronomie | 17/04/2015

Les commentaires sont fermés.