16/02/2015

Convertis contre Divertis

bezu.jpeg

En nécronomie, on distingue deux catégories de population dans les démocraties de Marché

 

Les convertis et les divertis

Les convertis appliquent la Charia du Marché : Pas de jours sans achats, magasins ouverts tous les jours, soldes toute l’année.

Ils sont favorables à la Mollahrisation du capitalisme aux petro dollars et aux conférences à 100 000 euros. Pour eux les grecs ne sont qu’un tas de feignants qui ne veut pas payer d’impôts. Leur prophète s’appelle Merkel et leur devise Arbeit mei Frei.

Ils pratiquent sans idéologie la Macron économie.

 

Les divertis eux aiment faire la fête. Ils sont favorables au libre échangisme (dans les boites à partouze économique)

Leur doctrine d’essence libérale libertine est basé sur une croissance du PIB unique façon de dilater les déficits jumeaux (déficit budgétaire et déficit commercial)

Leur prophète s’appelle DSK également surnommé le génie des orifices ou le magicien des sphincters. La sodomie étant une réponse au problème de surpopulation.

Les divertis pratiquent la Maquereau économie théorisée par Le philosophe Dodo la Saumure penseur ultra libéral tendance libertarien et par André Bézu Djihadiste du divertissement de renommée mondiale dont la devise bien connue est « Tout le monde s’éclate à la queue leu leu »

 

Quand je vous disais que le grand toboggan mène au grand splaaashhh, la piscine des ténèbres de l’économie.

Commentaires

Bonjour

Ce qu'ils ont oublié a bfm et tf1 c'est de nous donner la liste complète... des petits canailloux ,qui allez savoir ....s'étaient égarés en suisse! surement la faute a la signalisation routière.

il se murmure dans les milieux autorisés qu'il n'y a aucun politique, juré , craché, ni de journaliste en vue.... ben voyons!

donc pour résumer si tu n'as pas les bon réseaux, on te livre en pâture a la vilaine opinion publique comme les chrétiens aux lions a la belle époque romaine, ou comme les grecs a la troika, miam!

Warren buffet nous avais pourtant prévenu

Moi je vous dis: si on peux plus quand on est riche et puissant:
rafler tout ce qui bouge! a quoi bon!

Écrit par : gabelle | 17/02/2015

un petit lien

http://www.challenges.fr/revue-de-presse/20140127.CHA9691/karembeu-afflelou-miller-klapisch-les-60-nouveaux-noms-des-listes-hsbc.html

et un court extrait:


3.300 noms supprimés ?

En revanche, le quotidien ne mentionne pas l'hypothèse de la suppression de plusieurs milliers de noms sur les listes HSBC. Le journal indique seulement que "selon le procureur de Paris, François Molins, […] 'aucun élément ne permet de penser que les fichiers auraient été manipulés pour être falsifiés'. Exit les protestations des autorités suisses, qui arguaient de l'altération du fichier". Pour rappel, le quotidien suisse L'Agefi avait indiqué que les listes HSBC rendues par la France aux autorités suisses avaient été falsifiées pour y faire disparaître environ 3.300 noms. Les journalistes suisses avaient pu consulter un rapport de 2010 de l'Office fédéral de la police à Berne qui fait état de fichiers ayant été modifiés.

Dans la foulée, les autorités françaises avaient balayé d'un revers de la main cette possibilité de falsification. Bernard Cazeneuve, ministre du Budget qui a succédé à Jérôme Cahuzac, s'en tenait aux conclusions cet été de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale. Cependant, comme l'a précisé par la suite L'Agefi, le rapporteur général de la Commission des Finances, Christian Eckert, n'a jamais pris connaissance du fameux rapport de l'Office fédéral de la police de Berne.

Le dossier en est en tout cas politiquement très sensible. En atteste le dessaisissement en 2011 de l'ancien procureur de Nice Eric de Montgolfier.

Elle est pas belle notre (démonocratie)!

Écrit par : gabelle | 21/02/2015

@ gabelle

http://mondetdg.blog.tdg.ch/archive/2012/10/23/la-france-traine-les-pieds-dans-la-lutte-anticorruption.html

Concernant ton billet, on en parle dans des fictions des années '70. A l'époque cela ne faisait presque pas de bruit.

Et puis, et puis, il y a le politico-judiciaire qui parle, et celui qui agit.
Des fois les deux mais c'est rare.

Écrit par : Vincent | 22/02/2015

Les commentaires sont fermés.