06/11/2014

La Grande déconnexion

 

 

 

 

Double dong à la japonaise et juste 7 an de retard pour Krugman.

http://www.liberation.fr/economie/2014/11/03/un-nobel-d-e...

 

 

Commentaires

effectivement, il est vraiment à la masse ce krugman. L'amérique suivra, en toute logique, sauf si leur système monétaire se détraque, ce qui ne semble pas être le cas pour l instant le scénario est plutôt déflationniste mais sait-on jamais.

Écrit par : dan_y44 | 06/11/2014

Un chirurgien et un ouvrier, tous deux cocaïnomanes, métiers manuels s’il en est, et lucrativement l’un dans la construction du nez occidental en Asie, et l’autre dans la grève méditativement en Europe, s’enten-
daient sur un point : La Noël avant la Toussaint, les godillots sur le traversin.

Ennemi du soufflleur, vibromasseur externe et dur, au bruit métroporicain, disque connecté au Sorcier électrique en colocation, toujours nomade, ex-racines du monde, ayant menti à son médecin afin de rester en bonne santé. Apôtre du Big Mata, il a toujours Tor, antidépressif néguantrope, jeunesse qui n’a pas la télé, n’a ni airbag, ni morte FM, aucun phare allumé sinon roulé et encore moins le permis d’apprendre la confiture manifestement et vieillesse de converser par tablette, dit-on au serveur.

Sans dessus dessous et sans desssous et sans sous, poussé d’une part à la bloc-génération transcatégorielle, au synopsis corsé d’un épilatoire à bêtise, immobile sur le flanc, de l’autre penché sur son propre cas, préférant Lady Beltham en secret, jamais totalement mort lorsqu’il s’agit d’évasion, à l’occasion d’un méga pas cool culpa, la tête tranchée tous les soirs, sauf relâche, on le maudit le jour, les ténebres l’appaudissent, sauf le lundi.

L’acteur

Écrit par : Télépathe de velours | 07/11/2014

Les commentaires sont fermés.