12/09/2014

La Grande Déconnexion

 

Ceci n'est pas un livre, c'est un passeport....

 

 

amaon.jpeg

 

 

 

 

http://www.amazon.fr/Grande-Deconnexion-Passeport-pour-ac...

Commentaires

Au sein de la vague demeurent les époux de silence
Tumulte lointain, idoles décrépies
Ont besoin de leur science pour connaître leur coeur
Ses battements, émois, fréquences
Ne peuvent la lumière sans lunettes et encore
Il demandent permission que d'ouvrir un seul oeil
Ô besoins de contrôle, ô cerveaux excités
La paix, le pain, le serein hors de leur maigre portée
Un ressac millénaire, capitale marine
Odeurs et conditions ils s'enfuient à leurs noms
Le calme les effraient, bredouilles à tiroirs
leur escale est trompeuse et le voyage envieux
Ne les libère un jour que pour craindre alentour
Ce qu'ils s'empêchent de tendre leur est déraciné
Peu d'algues les envies, la forêt est bien froide
Ils n'ont même pas brûlé pour une noble cause
Ayant juste tâté avant que de se vendre
Un souffle les charrie vers les bords du Léthé
Qu'il eût été possible ils l'auraient refusé

Écrit par : Vincent | 12/09/2014

Allez sur dedefensa.org, et lisez " BHO, ou la guerre sans divertissement ".
Du délire. C'est du grand Carpenter.
Non, ce n'est pas soignable.
Une petite pensée émue ( et oui je peux laisser une larme, si la circonstance vèle à l'étable ) pour toutes ces Unes de périodiques à claque ayant très copieusement inondé nos rétines du facies salvateur, celui du ' Yes ricane ', et ce pendant un laps de temps où un élève normal dans une école acceptable, et même en cours du soir, aurait largement pu apprendre le russe ancien, tout en paufinant sa sexualité naissante par de curieux cours - non-obligatoires - de respiration abdominale autant que silvestre.

Et puisque les Massaî sautillent, pourquoi pas nous ?

Écrit par : Jefenjedi | 12/09/2014

M - 4
Ah 2015
TISA, la loi contre le terrorisme
En France si tousse trépasse comme prévu, vous devriez avoir les deux
Veinards

‘‘ Une sanction par mois, pucelle vomira ''

Nous étions nécronomistes
Elles pissaient dans les églises
Machiavel dansait le twist
Il est d'alpage l'otan des cerises

Écrit par : Don Bassine de la Mannschaft | 14/09/2014

Les commentaires sont fermés.