31/07/2014

Holidays in the sun...

 

 

Chers Amis nécronomistes, je m'envole pour trois semaines à Istanbul pour finaliser un récap nécronomique qui devrait voir le jour en septembre... D'ici là, Vincent le directeur du protocole animera ou pas le blog par ses commentaires.

A bientot dans la rentée sociale explosive....

827724783.jpg

Commentaires

bonnes vacances a tous , reviens nous en forme et plein d'inspiration, pour la rentrée.

Écrit par : gabelle | 01/08/2014

Voilà, voilà,
Mon Grand
Tu vas à Byzance, je vais au jardin
La déconnexion, là aussi

Souvenirs impérissables s'égrènent en mon atterrissage,
de " La Mignone " à la non-douche - non-être taoïste revisité Pure & Hot - en passant par la Ra/Caille aux olives façon grand-mère indigne
( ou dignité du doigt des rues ) ...

Naviguons à vue entre les morilles d'automne, les prés carrés en rondeurs de fractales, ô mouvantes frontières de nos éclats d'esprit, d'entre les zombies sous caution en leur vigne aux yeux francs, par-delà les dédouanés corsages où nous ramons en sourire

Reçois ces bises familières un brin revigorées par prélassement tutélaire d'un athéisme félin nourri au Paradoxe.

PS : Que le commentaire de gabelle soit exaucé, oui mes frères et mes soeurs, la vacance est de mise car le délire avance. ( Et ça promet ).
" Les vacances (au pluriel, du latin « vacare », « être sans ») sont une période de temps pendant laquelle une personne cesse ses activités habituelles. " Wikipédia

Écrit par : Dieureçu du Corsaire | 05/08/2014

" Selon des chiffres officiels au 30 juillet, la marine militaire [ italienne ] a effectué dans le cadre de l'opération Mare Nostrum 426 interventions depuis le début de l'année et a secouru plus de 93'000 immigrés. "

La lutte des glaces :
Papa : Bon ben manges-en une, mais après on s’en va
Toto : Papa t’es cool
Papa : Non non j’ai tout fermé

Epatant, non ?

Écrit par : Le creveau de midi | 05/08/2014

Sur french.china.org.cn ( mais ça aurait pu être n'importe où ailleurs ) :

" En ce moment : Marguerite Duras ; séisme au Yuannan ; PSG ;
Ebola ; Saint-Valentin chinoise "

Vous reprendriez bien un peu chemise, hein la biquette ?!

Écrit par : Vince | 09/08/2014

L'Ukraine a reconnu que l'aide humanitaire est bel et bien ... de l'aide humanitaire.

Des femmes vont râler ; ainsi nous serons plus nombreux. Enfin ceux qui ont de l'eau potable.

Écrit par : Babanomix | 19/08/2014

On ne naît pas gneul, on le Sk’atans Bell

Et ouiche, c'est la rentrée culturelle, ça vous démangeait ? Et bien ça gratte à fond.
Parce que franchement maintenant faut pas se plaindre, il y a eu tout le temps pour jouer.
Fini de sauter du coca l’ena, cette fois c'est du lourd, du limpide, du déchet.
On a siffloté les poubelles, vive l'incinérateur ( et tout neuf en plus, qu'est-ce qu'il leur faut ! ).
La dichotomie à papa ça suffit. Repartir en douceur signifie, pour ceux qui ont encore un coeur, même en cire, d'apprécier au plus haut point ces belles journées de septembre, dans l'immédiat présent et que ça saute, hyper au présent et avec toute la gratitude des bonzes du marché, ceux-là qui nous bassinent n'importe quel enduit de porte ou d'assurance avec des têtes de mioches, l'enfant de la pub et l'adulte de chez Swann, enfin juste à côté, la gratuité non.
Puisque c'est clair, le doux viral d'une exquise manière moult câbles a pété, ça m'étonnera toujours comme ils arrivent à se gourer après tout ce temps, à l'heure des hashtags et de la salade mesclun.
Fini les Prophètes, au boulot.
Aux programmes, au pluriel ; tout est là. C'est que ça part dans tous les sens. La tarte de saison bien sûr, les ma(i)rieshonnettes, et tout ce que vous avez voulu savoir sur le vide sans avoir à le dépenser. On est d'accord c'est pas fastoche, il faut des années à un éléphant pour devenir grand, à un judoka pour être peinture noire, et il en faut encore beaucoup plus pour ne mourir qu'à la fin.
Consolidation, protection, épanouissement : tous les catalogues vont se ressembler, si ce n'est pas déjà fait.

Ah au fait, si jamais vous trouvez un ministre polonais, usagé on s'en fout, rapportez-le, on s'est mis au vaudou, vous savez les poupées qui vomissent à distance. Il y a cette année un cours pour les avancés avec mélange, franchement on craque.
Mais si vous optez pour le ciné-club des sourds, le dai-tchi-mouchoirs
( attention faut les abattre, ces cocos ), la peinture agnostique sur ruines ou les activités seniors, dont les journées mixtes de l'achitecture et de la belge hébétée (BLGBT ) mettent à l'honneur Expérience, pas de lézard.

Notre coup de coeur, même en savon : les cours du réel, si.
Il s'agit d'un mutiple de l’inné psy de l’aquis né, une kinésie du post-acné sans inéptie, le tout paneuopéanisé. Bref on apprend à les voir, les sentir, les humer, lorsqu'ils essayent d'atterrir.Certains metteurs en scène " du présent " s'en inspireraient paraît-il pour retenir l'attention du jeune public, les loopings on a toujours adoré. Par contre là pour le réel, il faut réserver. Diantre, mais c'est qu'il est à la pointe, ce Boby.

Écrit par : Ristoun Dercoverough | 30/08/2014

Alors ça y est c'est officiel: "Stagnation économique et pression déflationniste soutenue, la séquence actuelle ressemble en tout point à celle qu’a connue le Japon avant de tomber dans sa « trappe à liquidité ». Et, contrairement aux attentes du gouvernement japonais et de la Banque du Japon qui s’est engagée dans un programme de création monétaire illimité, le pays n’en est toujours pas sorti."

vu sur le site de Paul Jorion


ils auraient du lire necronomie plus souvent ;)

Écrit par : Jacques | 04/09/2014

Merci Jacques

je sais que tu as parfaitement compris la stagdeflation
merci pour ton intervention radio....
Nécronoimiquement tien

Écrit par : necronomie | 04/09/2014

Les commentaires sont fermés.