27/06/2014

Payer pour travailler

Profitant de la nouvelle donne, à savoir que l’homme politique présent au second tour en 2017 face à Marine sera automatiquement élu, chacun se lâche d’autant que tous viennent de comprendre que d’ici là la situation se sera encore dégradée et que la légion des damnés se sera résignée donc prête à assumer des reformes que la bienséance n’aurait pas permis avant.

Nous ne pouvons muter que contraints et forcés.

Au programme des festivités, un plan  libéral de Fillon devenu depuis lors apôtre de Thatcher, qui peut se résumer en quelques lignes :  Fin de la durée légal du travail (donc fin des heures sup), retraite à 65 ans (dans le pays d’Europe qui a le plus fort taux de chômage des seniors), suppression de l’ISF pour favoriser l’investissement, reconstitution des marges des entreprises par des baisses de charges financées par une hausse de trois points de TVA.

Autrement dit le premier ministre du ‘Travailler plus pour gagner plus se présente comme le potentiel Président de Payer  (plus) pour travailler.

D’ici peu de temps ses confrères de l’UMP, présenteront à leur tour leur plan du même acabit :

Fin de l’assistanat, travail obligatoire pour les Résistes, apprentissage  dès la maternelle  et formation tout au long de sa vie avec une retraite à 71, 6 mois en raison de notre démographie et du nombre de jeunes dégénérés au chômage qu’on ne peut plus balancer en Cotorep car les handicapés coutent trop chers et freinent  la construction immobilière en raison des normes à respecter.

Face à cela, les socialistes espèrent que Manuel Valls qui aura d’ici là fait preuve de fermeté dans la Bérézina, soit perçu comme une alternative moins violente et plus juste capable de réunir dès le premier tour une espèce de front républicain de gauche. Unique condition de sa présence au deuxième tour en raison de l’effondrement du PS.

Les nécronomistes avertis noteront  que ce plan qui nous est présenté comme ambitieux est encore du pipi de chien à côté du projet de Big Society de David Cameron où chaque individu est responsable de son éducation, de son employabilité, de sa santé et de sa sécurité…

Mais bon…. Comme on en sera juste au Thatcherisme, on aura le bulletin météo pour la fois d’après…Enfin, pour ceux qui seront encore là car personne ne sortira d’ici vivant….

Nécronomiquement votre

 

Commentaires

Payer pour travailler c'est bien, payer pour survivre c'est mieux!

Écrit par : gabelle | 02/07/2014

Présentation succincte d’un reportage d’une demi-heure environ
( RTS, jeudi 3 ) :

«  Fight clubs : cogner pour exister.
Les américains sont-ils devenus accros à la violence ?
Ce reportage nous plonge dans les milieux clandestins des combats amateurs.
Chaque semaine, dans un garage de la Silicon Valley, des employés de bureaux choisissent d’en découdre à coups de clavier d’ordinateur et dans le Bronx, de jeunes noirs se mesurent à poings nus pour prouver leur courage. »

Assommant, non ?

Écrit par : Starmaniac | 04/07/2014

Lu sur Basta :
Tisa, l’accord commercial international opaque

C’est vraiment à lire
Et à signer ( faire signer )
http://www.bastamag.net/Tisa-ces-negociations-commerciales

Picotant, non ?

Écrit par : Vince | 08/07/2014

http://www.youtube.com/watch?v=iykvmJWBYB4

decloizoneeed

Through
With
And
Beyond

Écrit par : [ HQ°] Pepito | 09/07/2014

http://www.youtube.com/watch?v=i1bdmaAwj3c

Écrit par : Shim Eric | 09/07/2014

Salut Jp, petite coquille dans ton billet, la cotorep "n'existe plus", c'est les mdph maintenant ;)

Écrit par : Alexandre | 12/07/2014

Les commentaires sont fermés.