27/02/2014

Invente-moi des maux

Le spectre d’une stagdéflation pouvant succéder à la stagnation ne signifie rien d’autre qu’il faut désormais pour le gouvernement, contrôler jusqu’à diriger la consommation afin d’obliger le peuple à consommer uniquement ce qui peut remettre l’économie sur les rails d’une croissance durable, la fameuse bulle verte telle qu’elle a été définie par la Money Power.  Les gouvernements étant dans l’incapacité d’accélérer le rythme de la mutation tout l’enjeu devient pour eux de transformer un sentiment négatif de retour vers le passé en sentiment positif. Autrement dit, l’économie de Marché essaye de nous décontaminer en nous faisant redécouvrir les vertus du passé où l’on ne confondait pas la vie avec une accumulation de gadgets. Plus fort encore, on essaye de faire passer des comportements de crise comme des modeles de progrès en utilisant les ficelles les plus grossières du marketing pour tenter de créer des tendances de nouveaux comportements. Pour combattre les maux, on invente des mots pour faire oublier qu’Il n’est pas pire destin que celui de l’homme condamné à s’appauvrir sur le lieu même de sa richesse. Les jeunes et les plus pauvres vont chez des fermiers et travaillent gratuitement moyennant nourriture et hébergement. Cela devient le Woofing. Le fait de déjeuner avec des personnes que l’on ne connait pas devient le co-lunching. Comme si tout cela n’était pas possible sans s’inscrire préalablement sur un site Internet. On vante aussi pour ceux qui n’ont pas d’argent les mérites de la co-location comme si c’était une expérience extraordinaire.  On se déplace en rickshaw dans les grandes villes européennes. Le top du top de l’écologie. Bref, on réinvente le pousse pousse... Le covoiturage devient un must du consommateur citoyen prêt pour la mutation. A Paris, nous nous en rendons compte particulièrement car nous sommes dans le temple des bobos. Nous les croisons quotidiennement, nous les voyons aller en short et en en tongs au Monoprix, manger des produits naturels à des prix exorbitants, acheter des jouets en bois pour leurs enfants  Le « c’était mieux avant » est pour les bobos la piste de décollage de la prochaine bulle de la consommation durable. Le SAS de décontamination….Piste de décollage pour les bobos, piste d’atterrissage pour les prolos .

necronomie,crise et mutation,la grande deconnexion

19/02/2014

La Théorie du genre nécronomique

 

 

20130804_175545 (7).JPG

 

 

 

La ministre de l’enseignement supérieur ayant désigné le chemin : Enseignement de l’entreprenariat dès la maternelle, Nécronomie Internationale est donc intervenu dans le cadre d’une délicate opération de démontage d’illusions auprès des plus jeunes.

Plus fort que la laïcité à l’école, plus fort que les abécédaires du sexe…La nécronomie pour tous…

 Théorie du genre économique où il est acté que nos vies qu’elles soient riches ou pauvres ne sont que le fruit de la balance des paiements.

Qu’il n’existe pas d’autres anges que les banquiers centraux, les seuls à pouvoir créer divinement de l’argent.

Jugement dernier : Ton adresse IP (merci Jacques) Tu sors du stress et des paillottes, tu seras admissible dans la supra bulle verte du monde meilleur en fonction de ta valeur faciale consomm/acteur-citoyen (impots + consommation).

Orientation pour les moins doués à 14 ans comme en Allemagne vers l’apprentissage ou vers la restauration rapide ce formidable bassin d’emploi

Opportunité pour tous : pouvoir reconstruire tout ce que leur parent ont détruits….

La légion des damnés ayant généré une  engeance de consommateur zombi, il devenait urgent de rétablir les fondamentaux.

Si après ça, il n’y a pas d’émeutes transgénérationnelles…