23/08/2013

France 2025

 

"Cette stratégie" passe, a  poursuivi M. Hollande, par cinq "objectifs" : "utiliser pleinement notre avantage démographique" ; "gagner la bataille de la mondialisation" ; "réussir la transition énergétique et écologique" ; "faire de notre territoire un levier de développement" et "inclure tous les citoyens dans la République".

 

 

Voilà, chers amis nécronomistes,  l’avion vient de décoller, il ne reste plus qu’à voler encagé idéologiquement jusqu’à 2025 le sommet de la fameuse bulle verte de la consommation durable, la seule qui permette encore d’évoluer vers un avenir progressiste et éviter de revenir au c’était mieux avant et à la montée du nationalisme version fait en France not made in France/

Le salut ne pouvait plus exister qu’entre féerie d’orgueils d’hommes politiques prisonniers de leur historique et trous noirs pour le commun des mortels.

Il fallait donc faire partager la drogue de l’ivresse des hauteurs. Celle que les consommateurs zombis  aspirent et empirent  comme autant de coups donnés  aux raisonnements de fin de moi(s), au surendettement, à  Taxman et à Assedic park.

Lorsqu’on ne peut agir sur le présent,  on met  en scène un futur idéalisé.

Il s’agissait  de se ravager sciemment pour honorer la promesse d’un monde  meilleur qui allait réconcilier les générations puisque les enfants allaient reconstruire tous ce que leurs parents avaient détruits dans une France réconciliée.

La pédagogie allait passer par des emplois aidés, des emplois francs (pourquoi les autres ne l’étaient pas ???), des emplois d’avenir et de l’apprentissage dès  14 ans pour ceux qui ne pouvaient pas être médiateur des eaux et forêts. Version rurale de ce que l’on fait pour les garçons urbains sans urbanité dans les cités.

 

Qu’importe le but était merveilleux : United colors of bulle verte in Market Democracies.

05/08/2013

Survivalisme et localisme contre consommateur zombi

 Le lecteur de soixante millions de consommateurs se souvient-il qu'il est mortel ?

JPC

consommateur zomb,consumerisme,survivalisme,necronomie

                                                        CLICK ON PICTURE

Dîner avant hier avec l'ami Huzun de Nécronomie Internationale qui m'a communiqué ce doc qui en dit long sur la contamination.

Hier, je me suis rendu à l'expo de Christophe Baur, artiste talentueux et lecteur avisé de Crise et Mutation, rencontré par hasard alors que je me livrais à un démontage d'illusion et qui a parfaitement compris le pacte faustien qui nous est proposé :

A savoir que si nous voulons des avantages en tant que consommateur, il faut accepter de les perdre en tant que travailleur.

Comme je dis souvent, il n'est pas pire destin que celui de l'homme condamné à s'appauvrir sur le lieu même de sa richesse.

Merci Christophe, l'oeuvre que tu m'as offerte, illumine ma chambre fédérale de Bonn...Arbeit nicht frei.

                                                                  

20130804_175545 (7).JPG

                                                         CLICK ON PICTURE