21/03/2013

Nuit de crise et de mutation


Crise et Mutation, Charles Antoni et J-Pierre Crépin invités à Radio  Ici et Maintenant le 5 avril
<http://www.loriginel.com/livre/metaphilosophie_litter... Radio  Ici et Maintenant, Emission de  Laurent Fendt <http://icietmaintenant.com/emissions.php?idNouvelle=1... .

Dans cette correspondance d’un  nouveau genre, Charles Antoni et Jean-Pierre Crépin, décloisonnant  philosophie et économie, dressent un constat sévère et amusé d’un monde  incapable de dessiner les contours d’une vraie politique de civilisation et  contraint de muter sous l’impact d’une crise sociétale sans  précédent.
 L’homo economicus est-il promis au bonheur ? Que peut-on  installer de durable entre la consommation et la religion dans ce monde où  la crainte des Dieux a été remplacée par la crainte du Marché  ?

 

Commander en  ligne <http://www.loriginel.com/livre/metaphilosophie_litter...
 Charles Antoni <http://www.loriginel.com/charles-antoni-m-10.html> , Directeur des éditions L’Originel <http://www.loriginel.com/> , est l’auteur de  nombreux ouvrages philosophiques.
 Jean-pierre Crépin, ex-associé du  Groupe de Marketing High Co, est un spécialiste de la mutation consommateur  citoyen. Il est également l’auteur du Blog culte Nécronomie <http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/>  sur lequel il chronique la crise après l’avoir  annoncée dès 2005.
 

Commentaires

téléscoop

" Il ne faut pas énerver Evan Rachel Wood. Le Daily Mail s'est attiré les foudres de l'actrice après avoir publié des photos d'elle, une échographie à la main ( ndlr. la main de l'actrice, pas du Daily Mail donc ). ' Je n'aurais pas pu être plus furieuse qu'en ce moment. Mon enfant n'est même pas encore né ! Vous voulez mon âme aussi ? Rien n'est sacré ', s'est-elle indigné sur Twitter.

Rien n'est sacré, certes. Cependant l'éxégèse nous le confirme chaque 3200 ans, au printemps, un jeudi, toujours la veille d'une ( tempête ) de sable, rien est sacré dans la mesure où ce rien est non-dit puisque impermanence des mollusqkavititi, tel que l'a décrit Shriwamattoghgtta en soufflant le fleuve et ses cent mille bougies '0rien gatâ g'otha gooo', la narine gauche au frais et l'autre à versant. Ceci dit on n'en est pas plus mal dans un abri antianatomique ; à condition d'aimer les bibi des abidu, sans parler des sbedfednkgé, ce qui procède de l'intelligence sélective. Comme on va fermer les frontières ...


En clair : rien n'est pas rien, rein est rein, car si le non-rien est encore un bout de sein, alors il est : le rein véritable n'existe pas au sens de sa matérialisation chez brico-jardin, mais un sein pouvant en cacher un autre, autant arroser de temps en temps. Le vérifiable est inhérent à la béarnaise. Et il faut être drôlement fort pour prouver le contraire, déjà que pour prouver le Tout il faut montrer ce tout à des gens qui en font déjà partie. C'est pas grave. En plus les jours rallongent.

Alors la Rachel cette histoire d'échographie l'a disjonctée, ça on comprend et si cela continue elle devrait, dans l'ordre
1/ Aller voir Gégé en sa rue de la démoncratie
2/ Demander à Kate comment qu'elle fait avec un fille pas née, toujours sourire, la duchesse, les jours rallongent.
3/ Observer les sculptures où l'on voit Shriwamattoghgtta dans la posture de l'érable endormi en hiver ( Daï Tjoum krou-an pour les nuls, 5e édition, doré au scrabble )

L'on pourrait aussi rajoputoiller, d'évitance le connery ( you too ! ) en générale, E ce qu'il y a de bigood ave le fon fond de l'universse, l'on parra y mestre tous lé cinglets. Mazil foudoille songé d'à l'agglandie. Lé Ouniversse, pa il délé scoopp bientôt midi. Déjà què le débarras de le Director loin de nous a c'est difficile, dudit que la manière est la bonne mazil moment est à côté le truffle.

Sonon éxégèse rac posible sonon virée douce et pas cher occase de virée à hauteur proche Nicosie ( Pussy cheap riot ).

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 21/03/2013

" Nous vivons une transformation profonde du monde dans lequel nous vivons, comme l’expliquait déjà Michel Serres, dès le début des années 2000, avec son livre Hominescence. Nous ne vivons pas une crise, nous n’inventons pas un nouveau mode de production : nous sortons de nos cavernes mentales et cloisonnées. Après les ères du minéral, du végétal, de l’animal et de l’humain, nous entrons dans ce que j’appelle le
« Neuromonde » - ce monde de connexions et d’échanges dans lequel nous sommes soumis aux incertitudes de tous. Apprenons donc collectivement la responsabilité et la modestie. La responsabilité, car chacun de nous joue un rôle dans ce Neuromonde. La modestie, car personne ne le comprend vraiment. Et là n’est pas l’essentiel. Observons, analysons, interprétons, soyons en quête de sens, et le meilleur sera au rendez-vous. Agissons sans but, affirmons, répétons, soyons en quête de pouvoir, et le pire sera au rendez-vous. "

Robert Branche, 9 avril
http://robertbranche.blogspot.ch/2013/04/observons-analysons-interpretons-soyons.html

C'est au bruit que je reconnais mon maître ; quand il ne se passe rien je lui obéit prestement
V.


Alors, ce convoi funèbre norvégien au ralenti, il est pas beau le cinéma d'auteur, avec ses hormones de décroissance, son charisme d'endives et sa vitalité de cracheur menthol petite souris moyenne ?

Écrit par : Vince on the Floor Bardjillilitch | 09/04/2013

Les commentaires sont fermés.