14/11/2012

Révolution copernic (nique)ienne

Tel Giordano Bruno redécouvrant l’amour de Dieu en termes d’astrophysique, Francois Hollande pratique sa révolution copernicienne qui l’amène à redécouvrir l’amour de la Money Power en termes d’économie.

Fin du socialisme/Début de la séquence Sociale Démocratie. Nous sommes pourtant un plein  cœur d’un Hiroshima économique en Europe avec plus de 70 millions de gens sur le carreau ou pas loin et toujours personne en prison.

Obama n’est pas Martin Luther King et François Hollande n’est pas Chavez. Le ridicule du made in France alors que nous n' avons eu de cesse que de favoriser le libre échangisme  et que de combattre le nationalisme jusqu’à  la décomposition de l’Etat nation, n’est rien d’autre que le dernier reflexe d’un grand fauve qui avant de mourir  répand sa semence sur le sol en espérant la fertiliser.

Que 71 % des français soient prêt à acheter français importe-t-il , si l’on ne délivre pas la deuxième phrase du paradigme, à savoir que seuls 11 % ont la possibilité de le faire.

Veux t’on réellement nous faire croire que notre pays est truffé de savoir-faire qui ne demandent qu’à être exportés mondialement pour qui sait faire savoir ?

Vous le savez, après le retour en récession, viendra le temps de la TGD, la Très Grande Dépression que ni les pouvoirs politiques ni les medias prochainement asséchés de recettes publicitaires refusent de rencontrer.

Le salut ne viendra pas du fameux  consomm /acteur  intelligent qui a disparu depuis longtemps au profit du consommateur zombi. La secte des partisans de l’offre et de la production s’écroulera devant la secte de la demande de ceux qui ne peuvent plus consommer les produits de chez  eux.

Il ni y a pas pire destin que celui qui nous condamne à mourir sur le lieu même de notre richesse.

Dans la mondialisation, Le slip français, c’est une tour Eiffel devant  pour attirer les investisseurs et un arc de triomphe derrière pour attirer ceux qui veulent simplement survivre comme nous et qui sont beaucoup plus nombreux que les investisseurs. Un grand tunnel sous la manche  qui mène de la City à Sangatte.  Car la vraie direction se prend dans ce sens-là.  Parlez-en au maire de Sevran, ville fantôme ou aucune entreprise n’ira jamais s’installer ou à celui de Thiers, haut lieu du savoir français de la coutellerie et condamné à disparaitre comme bon nombre de départements français car après le temps des villes viendra  celui des départements entiers.

S’il s’agit juste d’arbitrer des dépenses budgétaires sans influer sur le destin des hommes, les politiques ne servent à rien, ils en mesureront les conséquences dans les mois et les années qui viennent.  Retour aux années de plomb avec une radicalisation sans précédent qui verra dans toute l’Europe les peuples glisser vers les extrêmes qui finiront par converger vers un centre qui ne sera plus un centre commercial.

D’ici là le middle marketing sera mort, ne restera que le marché du luxe et du low cost, on s’apercevra alors que les classes moyennes n’ont été qu’une invention du capitalisme pour combattre le socialisme sans pour autant avoir de réelles justifications économiques. En Europe soit, on est riche soit on est pauvre…

Bienvenue dans la TGD

Commentaires

l'erreur fatale est la baisse des salaires qui semble avoir été actée (cf années 30), baisse qui enclenche définitivement la spirale déflationniste via la baisse de la demande (les politiques se concentrent sur l'offre alors que la démographie va contre nous...lire Todd). En France nous avons les capacités de réduire certaines dépenses publiques sans nuire gravement aux prestations, ce qui n'est déjà plus le cas en Espagne (mais on attend pour le faire en privilégiant plus de taxes!). A mon sens les Allemands se sont plantés dans leur radicalité monétaire sans pour autant admettre l'absurdité d'un maintien de l'euro sous sa forme actuelle (monnaie unique vs monnaie commune). La radicalisation fera que l'Euro splitera, tôt ou tard, à moins qu'il n'y ait une inflexion majeure de la politique économique Européenne, avec, effectivement, une dose de protectionnisme suffisamment réfléchie, ou bien la dictature.

http://dany44.blogspot.fr/2012/05/europe-le-supplice-par-la-monnaie.html

Écrit par : dany | 15/11/2012

"Il ni y a pas pire destin que celui qui nous condamne à mourir sur le lieu même de notre richesse."

En effet, c'est très juste. C'est difficile et inconnu pour les français.
Il faudra vite revenir aux fondamentaux, cultiver autrement la Terre. Celle que l'on respecte et qui nous fait vivre.

Écrit par : julien | 20/11/2012

Oui, les nouvelles du front sont mauvaises. Sauf celles venant de l'autre Front.
Ma position toutefois reste inchangée puisque je reste convaincu que les forces de l'économie de marché peuvent tout à fait être utilisées pour changer le système actuel. La condition est de compléter le prix par d'autres critères d'information plus éthiques.
Personne n'a dit que les capitalistes allaient se laisser faire.

Écrit par : Tartocassix | 22/11/2012

Capo Kali Snow/Snob


Bonjour à tous, bonjour Gabelle ( t'en vas pas comme ça, au moment où l'on rentre dans le dur, justement )

Grand retour du Théâtre de genre, petit exemple à l'attention des autistes ( sic ) :

" PROGRAMME 20.11-09.12 '12
Comédie de Genève

La Nuit juste avant les forêts

de Bernard-Marie Koltès
mise en scène Lorenzo Malaguerra

Vendredi soir dans une ville où il pleut. Un jeune homme tente de retenir un inconnu qu’il a abordé. Il parle, raconte son univers: les «cons de Français sans imagination», les loubards qui font «la chasse aux ratons», les fringues qui ne sèchent jamais, la saleté de lumière qui rend tout le monde semblable, la ville et ses zones, et l’envie de taper, de cogner, jusqu’à ce que tout s’arrête.

Plus de dix ans après leur première création de La Nuit juste avant les forêts, Lorenzo Malaguerra et Olivier Yglesias en proposent une mise en scène et une interprétation totalement renouvelées. Alors que la désespérance sociale ne cesse de gagner du terrain, ce monologue en forme de déclaration d’amour à un inconnu, tout en ruptures et en aspérités, prend la dimension d’une adresse féroce à l’ensemble de l’humanité. "


Alors que la planète des retardataires se voit contrainte de prendre un des tous derniers trains avant la nuit ( dix ans facile ), la pyramide se fend en son milieu, fait rarissime, comme on l'a déjà dit : " Profitez-en, c'est tous les 500 ans."

A l'instar de la future proche défunte ' middle classh marketing ', il faut désormais soit monter ( dans la pyramide ), soit descendre mais ô combien jamais se trouver au milieu ; qui plus est dans les deux cas de figurette il devient absoluement nécessaire de ne plus vivre les bras ballants pleins de biscuits à toutes les heures pour oublier que, selon JP l'on est mortel, et selon Vincent Prunier que l'on est immortel sans le savoir et sans le soit-disant Savoir ( Technologie de la mystique vidéosurveillance fiasco comparée à la Mormonnie de parking sans King&Kong, les Mormons NE BOIVENT PAS DE CAFE, dingue !! Ca va me rester jusqu'à Noèl ).

A propos et puisqu'on en est là, savez-vous que le Mahjong est plus facile que le wei-chi ? Bref du concret

Quand à nos chers têtes pe(n)seuses, elle ne sous-estiment plus les dangers du monde (f)actuel, bien que monde désespérément plat comme l'encéphalogramme d'un huître sujette à un coloscopie virtuelle en plein dans la zone héroïnomane, C à dire juste après la coke et déjà minuit. Après l'excitation vient la déprime et cela ne dépasse guère le palier sauf en cas de divorce en cours de réalisation. La défenestration fait figurette d'exception, mais comme elle semble populaire, alors je m'incline bien bas dans l'échelle jusqu'à rester au sol et ça m'arrange au fond. D'autant plus que l'on est en droit d'attendre un peu plus des immolés, incapables d'offrir ne serait-ce qu'un seul petit rein - qu'ils ont généralement en bonne santé AVANT, et tout aussi ignorants de la haute valeur ajoutée symbolique que de s'octroyer la place publique en étant neutres en carbone, ce dont il ne font pas profiter l'Agora, puisqu'ils se badigeonnent de n'importe quelle essence fossile et même peut-être de dinosaure !?

Soyons clairs, brefs, et gentils avec les Dragons ( enfin c'est vous qui savez, moi je les aime bien ) :

A l'Heure messianique où le périodique ' Histoire ' s'intéresse de près et à la Une aux moeurs de l'Homme
d'il y a 35 000 ans ( sexualité, nourriture, culture, divers colliers et autres pizzas locales ), il me faut corriger une idée fausse en partie, relayée par notre bon CEO, directumprotoclodo oblige, à savoir que les médias, écrits en particulier, ne sombrent qu'à la lumière et son halo difus au couvent que de par le manque de pub. La ligne rédactionnelle, elle, telle que " L'affaire Newsweek " nous l'a outrageusement démontré, y est pour quelque choux, s'enfoncant un peu plus à chaque ouragan dans la schizophrénie des abysses et sa cohorte de delirium dont les différents accueils psychiatriques marins ne veulent pas, et pour cause ils sont condamnés au déni, la farce long-terme, l'historique Lagardienne Mais non , mais non ) les néosuppositoires en implants dans leur neurone de réserve, le seul qui reste hélas, pour confirmer qu'ils sont insoignables même au plancton du Sichuan. Déjà que les hostos sont surbondés alors non !

Alors où la lune s'avance vers son destin sans mugir et sans trompette, ces médias encore récemment européens dans l'âme, quelle AME ?? - un directeur se taît, un batracien prend sa place - s'effraient depuis peu d'une époque violente qu'ils ont eux mêmes créée ne serait-ce que par le relais à vomir de la plus petite bombe dénomminée commune, tant bien même elle se trouve dans l'Hindu Kush en novembre heure de Montpellier. Et ça veut faire la morale ...

Alors donc le Monde se fait et se défait. Economistes US voient la Chine fondre sans ne rien comprendre à l'Histoire extra-occidentale ( un petit creu de 5/ 10 ans ne peut pas faire de mal, du point de vue de la purge nésssaire sytémique s'entend ), tandis que l'Europe va gaillardeezerment, cahin caha mais avec une régularité de cantatrice chauve, se promener de la Roumanie désolante et désolée à l'Allemagne éclopée, Tigre blessé trop sorti de son territoire pour que ne soit pas remis en cause son territoire interne.On y rajoutera une pincée de carte ( cf. la carte et le territoire ), à savoir d'une métrosexualité insipide, parfois coincée dans un transat _lantisme de perron estival, ainsi que diverses qualités intrinsèques dont la liste frise l'infini et dont votre dévoué se contentera de dire que pour 1 biberon européen il faut au moins 60 points à respecter et dès lors Machiavel peut la ramener avec des arguments sociétaux autrement plus convaincants.

Ceci dit tant qu'on est en miliers ça va. 75 000 viols annuels en France. En dixaine c'est rikiki : seulement 60 études afin de prouver que la méditation calme le stress, c'est peu, beaucoup trop peu pour espérer participer à la course de Marathon. Et c'est un ancien coureur de fond qui vous le dit.
Et pourquoi courir 42,195 km/joules/millisiverte ma vallée, quand Φειδιππίδης mourut à l'arrivée en criant
« Nenikekamen ! » (« nous sommes victorieux »), alors qu'une autre version, celle d'Hérodote, voit Φειδιππίδης parcourir environ 250 km en 36 heures pour rejoindre Sparte depuis Athènes, le feu au cul bien large et demander de l'aide.Cette course est à l'origine du Spartathlon. Merci Wiki. Et surtout qui croire ? Ou cours-je, quoi ! En soupe c'est très bon, tout est bon dans le lichen, aussi.

Tout ce tintamarre pour annoncer que philosophie ou pas, complotite benigne ou aïgue, l'Europe des Régions se fait par Nécessité.

Ne reste plus au BLOC et à ceux qui se lèvent tôt, s'ils ne sont pas Mormons peuvent boire café merci Doc, lorsque leur tour de garde est arrivé, de bien observer les Balkans ( Balkaan Labor Observer Cult ) Exemple : Tandis que les généraux croates de 1990 sont acquités à la Haye, le peuple à Damier, bien contaminé et m vachement, se prépare à renter dans l'UE au 1er juillet 2013. Il faut mettre la Bosnie-Herzégovine sous sédatif, tout simple.


Très joli portrait d'Alain Olland, ne serait-ce pas exposé chez la gentille petite femme au François par hasard ? D'ailleurs venir à Paris ça me titille, depuis le temps ; ce n'est même pas la question de l'agenda, cest le nom. En ce moment lorsqu'on évoque la capitale française, on précise suivant la conversaaation : le microcosme ou les quartiers ?

Pour sûr, il est bien de faire commerce, d'avoir de la conversaaation, du genre : " Et vous, vous êtes Marathon ou Spartathlon ? " ..

Écrit par : Marathon Underman | 23/11/2012

A Marathon,
si venir a Paris te titille, tu es welcome dans le canapeche barre de fer/aumone
Manoucka Tastroff et moi meme t attendons///

Écrit par : necronomie | 24/11/2012

Les commentaires sont fermés.