28/09/2011

BIG SOCIETY

Maintenant qu’il est acté par tous que la Crise de la dette est le plus gros défi que nous ayons à relever et qu’il faut que les politiques commencent à dire la vérité, même sans solutions, Faisons un point sur l’avenir qui nous est réservé.

Peu de gens le savent mais la Suède a fait banqueroute en 1992 et a appliqué pour en sortir les mêmes recettes que tous les pays qui se sont retrouvés dans pareille situation : On dégrossit massivement les budgets de l’éducation et de la santé. Ainsi concernant l’éducation, les suédois ont demandé au parents d’élèves d’assumer des tâches dévolues autrefois au corps enseignant et de s’investir dans la vie de l’école.

Le concept le plus abouti aujourd’hui de ce type de société ultra responsabilisante est sans conteste le projet que porte David Cameron théorisé sous le nom de Big Society.

Le pays de la City, temple du capitalisme financier autiste qui ne veut plus de travailleurs et de consommateurs nous annonce la couleur de l’argent.

Une Big Society, une société où le citoyen prend en charge le fonctionnement des écoles, des hôpitaux et de la sécurité. L’individu ainsi ultra responsabilisé s’épanouit pleinement, se dépasse dans cette réalité ainsi économisée. Il est maître de son destin. Il est la phase la plus aboutie du consommateur-citoyen.

Lire la suite

25/09/2011

La TGD enfin révèlée au Grand Public...

 

 

 

Crise & Mutation.jpgLes historiens qui fouilleront le web se souviendront qu’une bande d' iroquois a annoncé, et chroniqué la crise depuis 2007, en pensant l’impensable et le long chemin qui menait à la TGD et à la plus grande crise de tous les temps puisqu’en 1929 il n’y avait que 500 000 chômeurs dans notre beau pays.

 

Ramonage 2012

La France numéro 1 des entreprises de fumisterie (6O ans de virtuel)

Nous vous rappelons que le ramonage est obligatoire et qu’il concerne tous les citoyens des démocraties de Marché (Impôts directs et indirects genre TVA sociale)

A ma Gauche, l’idée d’une économie propre sauvée du chaos par la vertu de taxes compensatoires et de réglementations, gages d’une éthique qui ne vise qu’à sauver les derniers bénéfices courts termes à travers la promesse d’un monde meilleur « la bulle verte ».

A ma Droite, une succession, de faits divers de plus en plus barbares et sanglants, une montée des nationalismes et des conflits ethniques, le vivre ensemble n’existant qu’en période de croissance et une économie de marché biométrique vidéo surveillée accompagnant un triptyque éducation/ santé/ justice au prorata des revenus  puisque magistrats, polices et armée subiront comme les autres la loi des restrictions budgétaires.

Rappelons une dernière fois ce que nous conseille le manuel de survie nécronomiste en période de Très Grande Dépression :

Ne pas avoir de dettes

Ne pas avoir d’intérêts

Ne pas quitter la ville (on y est mieux protégé)

Je vous laisse tirer la confusion tout seul pour le reste, ce blog et le livre qu’il a engendré n’avait d’autres buts que de sauver les quelques uns qui pouvaient l’entendre. Le but a été atteint. On ne s’enrichit pas en enrichissant les autres et puisque la mort ne fait pas vendre, laissons les morts enterrer les morts.

Vive le châtiment des neufs orifices à la japonaise (vous serez punis par tous les orifices par lesquels vous avez consommé).

En route vers la TGD enfin révèlée…

 

PS / Socrate n'a t'il bu pas la cigüe parce qu'il aimait trop les jeunes athéniens ?

 

 

21/09/2011

60 millions de consommateurs émois et moi…

La fin programmée de 60 millions de consommateurs ne signifie rien d’autre qu’il faut désormais pour le gouvernement, contrôler jusqu’à diriger la consommation afin d’obliger le peuple à consommer uniquement ce qui peut remettre l’économie sur les rails d’une croissance durable, la fameuse bulle verte telle qu’elle a été définie par la Money Power.

Ne seront encouragés que les groupes auto aliénés dépendant de la séquence Travail-Consommation-Mort.

Jetons un coup d’œil aux principaux indices nécronomiques :

 

Les gens que je connais au boulot  - En baisse

 

 L’inexorable monté du chômage, les départs en retraite font qu’à chaque fois qu’un collègue meurt, on va à son enterrement, on sait qu’il ne sera pas remplacé.

 

 

Les copains de bistrots -  En baisse                                                                                            

 

Comme dit l’ami  Buscemi « Quand on plus de place dans la vie, on a toujours une place au bar ». Sauf que ceux-ci, on tendance à fermer car dans tous les pays en crise, on préfère consommer chez soi…Les bistrots, c’est pour les touristes...

 

 

Les potes de sex shop - En baisse

 

 Même si il semble établi désormais que les filles qui couchent le premier soir, c’est encore long puisqu’il faut attendre tout l’après midi, et que Biterman  éclaire Gotham City de son immense lampe torche pour donner l’exemple : Le peuple ne sait pas générer des rapports sexuels en moins de 7 minutes, handicapé probablement, par sa connaissance de l’Anglais. (Suck my dick…C’est quand même beaucoup plus poétique...On peut encore rêver d'Amour...)                                                                                                                    

Conséquence pour les casanovas populaires, l’investissement dans un resto ou un cinéma ou un abonnement à Meetic pèse lourd dans le budget.  Mieux vaut investir dans un kit de nettoyage clavier et s’auto satisfaire sur le net.

 

Le conso acteur est mort avant d’être né, le règne du conso mateur peut perdurer…

 

Nécronomiquement votre