21/09/2011

60 millions de consommateurs émois et moi…

La fin programmée de 60 millions de consommateurs ne signifie rien d’autre qu’il faut désormais pour le gouvernement, contrôler jusqu’à diriger la consommation afin d’obliger le peuple à consommer uniquement ce qui peut remettre l’économie sur les rails d’une croissance durable, la fameuse bulle verte telle qu’elle a été définie par la Money Power.

Ne seront encouragés que les groupes auto aliénés dépendant de la séquence Travail-Consommation-Mort.

Jetons un coup d’œil aux principaux indices nécronomiques :

 

Les gens que je connais au boulot  - En baisse

 

 L’inexorable monté du chômage, les départs en retraite font qu’à chaque fois qu’un collègue meurt, on va à son enterrement, on sait qu’il ne sera pas remplacé.

 

 

Les copains de bistrots -  En baisse                                                                                            

 

Comme dit l’ami  Buscemi « Quand on plus de place dans la vie, on a toujours une place au bar ». Sauf que ceux-ci, on tendance à fermer car dans tous les pays en crise, on préfère consommer chez soi…Les bistrots, c’est pour les touristes...

 

 

Les potes de sex shop - En baisse

 

 Même si il semble établi désormais que les filles qui couchent le premier soir, c’est encore long puisqu’il faut attendre tout l’après midi, et que Biterman  éclaire Gotham City de son immense lampe torche pour donner l’exemple : Le peuple ne sait pas générer des rapports sexuels en moins de 7 minutes, handicapé probablement, par sa connaissance de l’Anglais. (Suck my dick…C’est quand même beaucoup plus poétique...On peut encore rêver d'Amour...)                                                                                                                    

Conséquence pour les casanovas populaires, l’investissement dans un resto ou un cinéma ou un abonnement à Meetic pèse lourd dans le budget.  Mieux vaut investir dans un kit de nettoyage clavier et s’auto satisfaire sur le net.

 

Le conso acteur est mort avant d’être né, le règne du conso mateur peut perdurer…

 

Nécronomiquement votre

 

 

 

Commentaires

Les jeunes irlandais ont quitté le village

Les jeunes grecs quittent le village

Les tokyoïtes s'apprètent à quitter ( en masse ) le village

Les + de 60 ans coréens quittent la pension-village *


* Ruée dans des caisses d'épargne sud-coréennes en difficulté

- Plusieurs centaines de clients ont fait la queue toute la nuit pour retirer leur argent de sept caisses d'épargne sud-coréennes dont l'activité a été suspendue dimanche par les autorités sur fond d'inquiétudes concernant leur situation financière.

Dans le sud de la capitale Séoul, plus de 800 personnes, en majorité des soixantenaires et septuagénaires, se sont massées tôt jeudi devant l'un des établissements fermés en raison d'un ratio de solvabilité insuffisant. "Je suis arrivée ici tard mercredi soir alors que je peux à peine tenir sur mes jambes", raconte Park Geum-Rae, une grand-mère de 72 ans, devant la Tomato Savings Bank.

Tomato, comme les six autres caisses d'épargne concernées par la mesure, a développé sa clientèle en proposant des taux d'intérêts plus élevés que ceux des grandes banques. Mais ces établissements, fortement exposés aux projets immobiliers à risque, se sont lourdement endettés et présentent un déficit de capital, incitant les autorités à ordonner leur fermeture provisoire. Quelque 40,8 milliards de wons sud-coréens (25,5 milliards d'euros) ont été retirés de 91 caisses d'épargnes du pays depuis jeudi matin, selon l'autorité sud-coréenne chargée du contrôle financier.


- Retrait de 400 millions d'Euros de l'aide européenne aux citoyens fragilisés du village :
" 43 millions d’Européens sont concernés par la pauvreté alimen-taire et 80 millions vivent sous le seuil de pauvreté sur notre continent. "
Une délégation socialiste belge du Parlement Européen et le secrétaire d'Etat étaient arrivés au bureau du Président du Conseil les bras remplis de denrées alimentaires de première nécessité,
" celles-là même que nous ne pourrons distribuer cette année à près de 224000 belges, 4 millions de français et quelques dizaines de millions d’autres européens. "

sources : Divas avariées, Est tafélasi ?, Solidarité Bretons-Araméens, Nécronomie+, www.Alice entière de FPhaa.cul, Le Platane Schizophrène


11 septembre : journées du patrimoine villageois
- Genève, on peut visiter des souterrains et de l'air libre ( temps long
- New-York, on peut visiter des trous et des non-trous ( temps court
- Tokyo, on ne peut visiter des sites contaminés, on prie ( temps indéfini




Proverbe du jour ( Danemark ) : L'aventure du marché de dupes happé par les sirènes de l'avidité finit toujours en queue de poissons.

Contre-proverbe : On peut être proactif organisationnel, encore faut-il avoir le sens des marées, parole d'ours.

Écrit par : Alagi Suzou-Descartes | 22/09/2011

Boobos chez bonobos


[ Conséquence pour les casanovas populaires, l’investissement dans un resto ou un cinéma ou un abonnement à Meetic pèse lourd dans le budget. Mieux vaut investir dans un kit de nettoyage clavier et s’auto satisfaire sur le net. ]

3 bémols :
a) le kit de nettoyage d'accord, mais avec les ordis modernes, mieux vaut le kit 2TO, dont essuie-glaces et trapèze de salon.

b) comme il faut toujours sortir un peu, prévoir le double-kit 3TO
- parapluie intégré
- essuie-glaces externe et assurance contre les déprédations faites par autrui. ( ISBN : Chacun cherche son spa, des fois dans le m spa, c'pas ? )
- clé USB " Cloud Vagining " ( version béta )
- capote/cendrier/phrases types/drap de bain pliable "Symphonie automnale " rechargeable où que vous pistiez

c) l'auto-satisfaction ayant aussi ses limites et la reconnaissance donnant le la de la sociabilité, prévoir pour le casanova populaire de qualité un Bino Play EUrg télépathiste "yeux à yeux" Business Cave&Road, doublé pour les affamés du très déculturé Plantigrad 2.0 ( ex-Coïitis ), con sidéré comme le meilleur Kiket-to-Modèle.
= Alcie kit 4TO, rabais la 1ère annale, cadeau en suce.

C'est toujours aussi vulgaire et il fait Beau, mais alors bo bobo.

Écrit par : Poupou le Zombriste | 22/09/2011

Pourquoi maintenir une société de consommation ? C'est has-been...
Ceux qui consomment vraiment sont ceux capables d'acheter des voitures de luxe, des yachts, des propriétés dans des îles lointaines... cela suffit à faire tourner le monde.
Le reste n'est utile à la rigueur que pour défendre les parts de marchés... le complexe militaro-industriel est bien pratique cela.
Non franchement, consommer ? en dehors du luxe et des armes à quoi ça sert ?

Écrit par : tartocassix | 22/09/2011

crise ( i.e. CRS )

Écrit par : Lord Uhring | 23/09/2011

C'est reparti les kikis !


" Corée du sud: suicide du patron d’une caisse d’épargne visée par une enquête

Le patron d’une caisse d’épargne sud-coréenne s’est suicidé en se jetant par la fenêtre de son bureau vendredi après une perquisition dans le cadre d’une vaste enquête visant les établissements de crédit du pays, a annoncé la police.
Jeong Gu-Haeng, président de la Jeil 2 Savings Bank, s’est donné la mort en se jetant du 6ème étage du siège de l’établissement à Séoul, a indiqué à l’AFP un officier de police.
Son geste survient quelques jours après l’injonction faite par les autorités financières sud-coréennes à sept caisses d’épargne – dont la Jeil 2 Savings Bank – de suspendre leurs activités pendant six mois sous peine de mise en vente autoritaire. La Commission de contrôle financier (FSC), organisme public, a mis ces établissements en demeure de renforcer leur capital en émettant des actions nouvelles ou en cédant des actifs.
L’objectif est de porter leur ratio de solvabilité à 5%, le niveau plancher prévu par la loi du pays, contre moins de 1% actuellement. L’Etat a apporté une garantie aux épargnants concernés. Les caisses d’épargne mutualiste sud-coréennes se sont fait une importante clientèle en proposant d’un côté des dépôts à fort rendement et de l’autre des prêts aux taux prohibitifs pour les consommateurs qui n’avaient pas pu emprunter aux grandes banques.
Mais elles se sont lourdement endettées dans des projets immobiliers à risque en Corée du Sud et à l’étranger et les autorités les soupçonnent de nombreuses irrégularités. "
AFP Après Fou s'il fou Plaît


Désormais le Grand Splaash dans la piscine des ténèbres, bien en dessous de la zone du poulpe, très difficile sans lampe de prédire quoi que ce soit. Complètement Alice entière de FPhaa. Ragnarökeux & Rollers, poncez le toboggan, le Zombirama se décline depuis peu avec la clim' qui fait des bulles, le Mondalmassé - ex-voto de Mutante Maggy bickòt, la gourde qui a ressuscité le Grand Mälkki - vont faire la queue vers le Mondalmassé. Tous à la Palthouze, sauf Gamalal ( il jeune, Ramadan en retard ... ).

C'est au-delà du vulgaire et il fait BEAU.

ƒöstu·daginn nékriðgkur á smakhalasjón langi ( bon vendredi et bisous nécrophiles )

Écrit par : ShMørk Asfall Kasapampers | 23/09/2011

6 milliards d'amis dans le mur ou le saule-perruche de septembre


Willow, chat perdu dans le Colorado il y a cinq ans retrouve sa famille deux mille cinq cent kilomètres plus loin.

«Willow», la chatte qui, il y a cinq ans, avait fugué et avait fini à 2500 km de chez elle, a retrouvé ses propriétaires jeudi soir. De fait, papa, maman et les trois enfants Squires sont venus la chercher à New York, où la féline a été apportée à un refuge la semaine dernière, et où elle a été identifiée grâce à sa puce électronique. Les retrouvailles ont été émouvantes et «Willow» n’a peut-être jamais reçu autant de caresses.

A Manhattan, en plus de revoir sa chatte, la famille a enfin compris ce qui s’était passé. Un New-Yorkais en vacances de ski dans le Colorado a trouvé l’animal perdu. Il a décidé de l’adopter et, du coup, l’a emmené avec lui à Manhattan. C’est ce qu’a raconté au site Gothamist.com une personne qui s’est occupée de «Willow» pendant trois mois, alors que son «propriétaire» était en voyage. «La minette était aimée et gâtée. Malheureusement, son «maître» ne pouvait pas lui consacrer le temps qu’elle méritait et je suis ravi qu’elle puisse rentrer chez elle!» Ce «témoin» a par ailleurs ajouté qu’à New York il est plus facile de dire au refuge qu’on a trouvé un chat dans la rue que d’y laisser un animal dont on ne peut plus s’occuper. «Willow» et la famille Squires doivent en principe prendre demain l’avion pour Boulder, dans le Colorado.

3 commentaires

Signaler un obus
scorpionadv | le 24 sept. 2011 à 03:26
Heureuse que "Willow" a retrouvée sa famille d'origine, mais de là dire "maîitre" pour un propriétaire de chat est un bien grand mot. Le chat est indépendant et n'aura jamais de "maître", c'est lui qui choisit s'il se trouve bien dans une famille ou quelle personne il aime......... ce qui fait le charme de cet animal.

Signaler un obus
raptor | le 24 sept. 2011 à 10:20
C'est totalement vrai, et c'est aussi le cas des perruches.

Signaler un obus
Vincent 1er Jedi | le 24 sept. 2011 à 13:40
C'est la meilleure chose qui soit arrivée à l'Amérique depuis dix ans.
Connaissez-vous les palindromes à retard, p. ex.
456 + 654 = 1110; 1110 + 0111 = 1221 ?
Le saule-perruche lui, le sait. Et s'il saute du 6e, il retombe sur ses pattes. Même à Séoul, même caisse d'épargne, même Phis blues, femme d'Épaphos, pyramide de Pépi Ier, Memphis Yoda et supermême
hlaupa ~ vegginn run into the Waall

Eh Teatcher, educ sniff alone. Pire : εὐρύς, « large » et ὤψ, « œil, vue ».
Ca t'en bouche un coin, connard d'intello !

Écrit par : Bókajenois Haute-Voirie | 24/09/2011

fyrsti etrar-dag the first day of winter (in Iceland: the first Saturday after Oct. 19) bald ~ i ÿ bøn tunglmanuður ( mois lunaire )
Cepenðant la réforme du PEAD - aide alimentaire touchera si rien n'est fait aussi bien l'Espagne, la France ( Sec. pop/ Cr-Rouge/ Ba alim/ Rs du coeur : de 72 à 16 mio € ) que la Pologne, la Hongrie ou la Roumanie( là-bas ƒé thuthka 80%, tidiou ).
Réduc en 92 du rôle régulaturgu prixi de PAC réformskotsjn.

εὐρύς, « large » et ὤψ, « œil, vue » ? Vera vlám·skyggne ὤψ, Ya !!

Écrit par : Belletk croisée Drágun | 24/09/2011

Les commentaires sont fermés.