19/09/2011

Le bonheur est dans le prêt mais la mort à crédit...

Pour les Nécronomistes, l’économie est considérée comme la dynamo d’un système où TV, politique, sexe, Football et Euromillion sont d’une importance égale et où les hommes providentiels sont des symboles sexuels.

Ken Baroin et Barbie Pecresse peuvent ne pas croire au double dong et au retour en récession, ils ne peuvent envisager non plus la TGD et le châtiment des neufs orifices :

« La France tiendra grâce à son éternel pilier : la consommation… »

Un pilier tellement éternel que tous aimeraient le voir disparaître au profit de la production suivant le modèle allemand. La vérité étant que les Etats, ne sont plus à même de financer la consommation comme par le passé à grand renfort de dépenses publiques et sociales puisque celles-ci génèrent de la dette souveraine qui menace le pacte de stabilité que nous avons fait voter à tous sans jamais l’appliquer pour nous et pire encore qui menace notre notation.


En gros, il s’agit d’espérer qu’une croissance virtuelle surgit de nulle part (une armée de chômeurs et de rsistes financée à coups de microcrédit ?) nous permette de repartir sainement tout en se désendettant et dans la foulée de supprimer ces dépenses de soutien à la consommation qui par essence sont à la fois notre salut et notre perdition car ne nous y trompons pas, RSA à droite ou emploi aidés à gauche ne sont que deux facettes idéologiques de plan de relance permanents et déguisés qui n’en portent pas le nom.

On parle alors d’amortisseur social chez les économistes ou d’EPO de la Conso chez les nécronomistes…

Un vrai « cercle vicieux » comme dirait Lagarde US (ex Hagarde française) désormais exilée et qui peut désormais poser de vrais diagnostics à la manière d’un Docteur House qui réussit toujours les siens car il n’entretient aucune relation d’affect avec ses patients.

Paradoxe de notre pays : les riches qui n’investissent pas assez caressent l’espoir d’être sauvés par des pauvres qui consomment trop et que l’on remerciera ultérieurement avec un golden parachute en plomb comme les années du même nom.

Il ne suffira plus désormais de marteler «Nous n’avons pas sauvé les banques, nous avons sauvé les économies des français... » Tant de sollicitude ne paiera pas les loyers et il se pourrait cette fois, à l’image du vent de révolte qui souffle en Europe que le cocu refuse de payer la chambre… Même à crédit …

 

Nécronomiquement votre

Commentaires

Quizz de rentrée : Alice signifie

1/ un astéroïde

2/ noblesse

3/ un réseau d'espionnage

4/ Alice Doesn't Live Here Anymore

5/ Le nouveau monde fou

--
Réponse : les cinq, car

1/ L'astéroïde (291) Alice a été découvert par Johann Palisa le 25 avril 1890 à Vienne. Il a formé un cratère, qui est devenu assez rapidement et curieusement Prater

2/ Le nom vient de l'ancienne forme populaire Aalis qu'on écrit également Alix et issue du nom germanique Adalheidis qui signifie noblesse

3/ Le réseau Alice est un réseau d'espionnage de la première guerre mondiale créé par Louise de Bettignies

4/ Alice n'habite plus ici (1974) de Martin Scorsese 

5/ Elle aperçoit un lapin multipolaire, lui prédisant le retour à l'ordre des Dolomites Spry ( £Doolo a Spry enough, dans l'original ), ce qui la fait s'envoler dans le metrocosmos. A peine arrivée dans Sliver Slip Slaash Tamborough, elle s'inscrit volontairement à un concours de lenteur oblagatoire ( ndlr : prélude au grand retour forcé de la lenteur, chapitres suivants ). C'est à ce moment qu'on lui suggère de loger chez le Dzamen ; elle prononce alors la phrase mesh " Fou-Couch-Imam ". Plus tard, chez celui dont le vrai nom est Afdelali Kalgon Médoudou Sponsor, on lui apprend les rudiments de la contre-téléportation, afin de rester un nuckeuse bien sage, on lui enseigne l'usage du poignard à ondes pépita et, instant phare qui déterminera une génération entière de FPhaa ( ou FPhaus du haut-empire Ghaus, qui donna aussi Zaus ou Zois ou Reste assis!!, aficionados imputrescibles du genre ), elle lira à l'envers l'écriteau sagèr-mehmit, cela du premier coup. On la couronne alors reine des asthmatiques, des fauchés, des vieillards, des uinologues, du Lentido, avec tout ce que cela complote de devoir servir. Lors de la cérécrémonie, le lapin mange sa pièce d'or, puis des europathes en branches, tandis qu'Alice traverse officiellement l'écriteau en disant :

Bonne tolérance année zéro

Écrit par : Bearish Maya junior | 19/09/2011









«Ca tue, les gouvernements virtuels |


19.09.2111

Écrit par : Vince 2 | 20/09/2011

«








Faudra-t-il en arriver à taxer les heures de sommeil supplémentaires ?

Car derrière se cache à n'en pas douter |< Alice entière de FPaa >>, ce qui n'est point pour nous déplaire, nous les sombristes de la nomenclature et ses éphémères joyaux, nous les artisans du 1er sombrisme digne de ce nom depuis Ginger Paléocrème.
Souvenons-nous :
D'ailleurs l'on ne dit plus  :
           Réunion de crise..            mais 
           


Un jour comme les autres



Nec rose plus d'ultras, Qu'Hnikar ( Energie des combats ) soit avec vous            que Sleipnir vous aide !

Que la monture d'Odin vous aide d'autant plus qu' ☛...           au milieu coule une civière »

Écrit par : ðiedi ➀ | 20/09/2011









«








Faudra-t-il en arriver à taxer les heures de sommeil supplémentaires ?

Car derrière se cache à n'en pas douter |< Alice entière de FPaa >>, ce qui n'est point pour nous déplaire, nous les sombristes de la nomenclature et ses éphémères joyaux, nous les artisans du 1er sombrisme digne de ce nom depuis Ginger Paléocrème.
Souvenons-nous :
D'ailleurs l'on ne dit plus  :
           Réunion de crise..            mais 
           


Un jour comme les autres



Nec rose plus d'ultras, Qu'Hnikar ( Energie des combats ) soit avec vous            que Sleipnir vous aide !

Que la monture d'Odin vous aide d'autant plus qu' ☛...           au milieu coule une civière »






Écrit par : ðiedi ❶ | 20/09/2011

Les commentaires sont fermés.