21/08/2011

De la cote du CAC à la côte du bœuf

A Sherlock humaine

 Café de la bourse

« Alors comme ça vous êtes trader ? Vous devez pas vous marrer en ce moment ?»

«  Oui mais moi, c’est différent, j’interviens sur les marchés de première nécessité : Cacao, Laine… Soja… ¾ Soja  1 quart Maïs… l’idéal…et le cacao…Intéressant le cacao avec ce qui se passe en côte d’ivoire… mais l’huile de soja, c’est ma chérie, elle arrête pas de monter…

« Alors c comme ça que vous gagnez du fric en ce moment ?

« Alimentaire, Mon cher Watson… »

Les traders sont devenus les meutes de la faim (et nous par conséquent des émeutiers)

Commentaires

le régulateur n était pas obligé d ouvrir le marché des matières premières aux banques d invest mais pouvait le laisser aux seuls commerciaux, qui ont des couvertures sur des productions physiques bien réelles. disons que la manne est trop grande, par contre en même temps le particulier ne pourra plus se couvrir contre une chute des marchés action alors que les grandes institutions peuvent le faire (tant pis pour sa pomme!).

tu en penses quoi du plan de sauvetage grec ? ça sent pas un peu le cramé là ?

Écrit par : dany | 21/08/2011

Ca crame de dessous partout là-hans.

Ils n'arrivent m pas à s'entendre sur la Grèce.
Les Pays-Bas, l'Autriche, la Slovaquie veulent ce que la Finlande a obtenu.

La rigolade a continué début juillet, avec une Italie qu'ils soutiennent à condition que la démocratie finisse au Grévin.

Une des rares hypothèses actuellement en vogue serait " the next move by the Fed is to massively open up the dollar swap lines with European central banks. " Et rapido. La planche à billet par l'escalier de service, en quelque sorte. Par la porte donnant sur le jardin, c'était du temps de Stratford-upon-Avon et d'un de ses célèbres natifs, un certain pitit William Shakespeare.

The next step before la cave-arrière, c'est encore un truc du système.
Quand des aveugles étiquettent des pots de peinture - à moins d'être médium - ça finit en rechargeant les batteries à la mode Commissaire Madame Jeanne Blanche-Dents-des-Yeux-Cons et ses acolytes aux problèmes sentimentaux dans l'affaire du prime-time jaune
http://all.worth1000.com/contests/27402/battery-park-7
"Du coup, ces métaux ( dans " l'Empire-Ultime ", faut suivre ) se retrouvent donc également au centre des enjeux, constituant même l'une des clés de cette histoire qui en contient de nombreuses. Chaque intrigue de  L'Empire-Ultime en cache en effet une autre et au fur et à mesure que l'on avance dans la pluie de cendre qui baigne Luthadel, la capitale, on découvre les nombreux secrets qui hantent cette cité où tout le monde semble jouer un jeu différent. "
Des fois ça marche ..
http://fx.worth1000.com/contests/27404/levitations-12
mais faut se lever tôt et .. prendre des forces
http://fx.worth1000.com/entries/145427/a-storm-in-a-teacup
Et dire que ce sont les mêmes catégorilles d'énergumènes qui jugent ƒol la mythologie, sans que n'interfère Ovide et toute chamaille d'humaine comédie, s'en pour aller droit dedans l'égal
ƒol domaine indigne de l'oraison fun.
http://all.worth1000.com/entries/437022/pan-s-folly

MAIS C'EST DEDALE QUI AVAIT FABRIQUE LA BAIGNOIRE

Écrit par : Sucevoisine le Goéland | 21/08/2011

je n'ai pas tout compris Sucevoisine le Goéland !

"The next step before la cave-arrière, c'est encore un truc du système."

;-)

Écrit par : dany | 22/08/2011

Mais moi non plus je n'ai pas tout compris !
Au contraire, plus ça avance et moins je trouve la sortie, surtout si l'on se place dans le mental si bien décrit par Piranesi ( Carceri - prisons ) ; allez, gorilles !
http://piranesi.free.fr/images/carc11b.JPG

Qu'en k'haut kon voit un koin d'ciel bleu
http://3.bp.blogspot.com/_g6j-XZaG5ZI/TUfPeaOGcbI/AAAAAAAAAXM/qzBOP5DOdgA/s1600/A-PIRANESE.jpg
( là non plus j'y pige pas, hein M'sieur Quehen le cousin flingueur, certes, mais c'eSt-y pas mieux pour prendre des forces en vue d'une rentrée qu'on pourrait qualifiée de " réfugiante " - enfin vlà un point de vue, une attitude, voir une particularité et si l'on ose - contre ƒol ambiante - un séparatisme, un hospice, un sanctuaire, une tanière, c'eSt-y pas au moins aussi intéressant que craintes, pétoches, pleutreries, effrois et autres sévérités auquel le siècle nous exhorte en nous éloignant de la grande voûte, alors c'eSt-y pas ki pige ou keu le pas de la ventilation ici préférable convie et recommandable apparaît la dissémination des fluides vitaux là où ils ont leur droit que d'autres mécréants n'interférassent et qu'en un mot où couchoillent les fluides nécessaires soyons débarassés du superflu, ce dernier n'ayant de valeurs qu' épisodiques effarouchantes que lors d'autotsunamiprophètiques déconnades exhortent le quidam à se tirer vite fait, mises à part les quotidiennes tâches et amitiés desquelles on se réfère lorsqu'il est question d'incontestables valeurs que les fâcheux fluides n'ont point, alors que les fluides prisables nous soutiennent dans les démarches anodines du siècle aussi à la condition toutefois qu'il y soit question de la connaissance de la vanité et du moyen de s'en remettre à la providence quand la tétée neuronale et autres méthodes usuelles n'y peuvent rien changer, en somme et sachant pertinemment que si l'ensemble des parties ne faisaient pas le tout, il y a bien longtemps que ni un frogo, ni l'aléopsidienne ne tiendraient le debout et en serions ƒort marris. )
http://fx.worth1000.com/entries/186176/hurricane-apple

Écrit par : Sucevoisine le Goéland, enfin c'est clair | 23/08/2011

ok, là c'est limpide !

Écrit par : dany | 23/08/2011

Les commentaires sont fermés.