07/08/2011

En route vers le châtiment des neufs orifices à la japonaise

Vous serez puni par tous les orifices par lesquels vous avez consommé...

 

A mon avis, il doit lire Nécronomie :

Figaro du 6 aout

Professeur à l'Institut d'études politiques de Paris, Mounis Hassim explique pourquoi la baisse de la note des États-Unis menace l'économie mondiale. Un scénario à la japonaise se dessine.

Cela fait penser au Japon, il y a vingt ans...?

Exactement, on est en plein dans le scénario à la japonaise. Les États-Unis pourraient entrer dans une situation de trappe à liquidité dans laquelle s'est embourbé le Japon dans les années 1990, sans ne jamais vraiment s'en sortir. Les taux étaient à zéro et la croissance atone, tandis que les prix baissaient, laissant le Japon pris au piège. Aux États-Unis, la Banque centrale américaine, la Fed, n'est aujourd'hui plus capable de soutenir l'économie américaine, qui ne s'est pas vraiment remise de la crise, à en croire les dernières statistiques. La croissance pour 2011 s'annonce moindre que prévu, malgré le soutien monétaire géant qui a été déployé. Reste à voir si cela se traduira par une déflation (baisse des prix) ou si l'inflation fera son retour. Le meilleur des scénarios serait le deuxième, pour éviter que les États-Unis ne vivent une «décennie perdue» à la japonaise.

Note du 18 12 2008  (deux ans et demi auparavant...ce qui en dit long sur notre avance...)

.

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2008/...

 

Commentaires

Eh, OUI ! Mon cher J.P, moi qui vous lis depuis la création de Nécronomie, je peux attester que vous ne vous êtes jamais trompé, mieux , vous avez toujours anticipé magnifiquement....
Une question : n'y-a-t-il pas , EN PLUS , une ènième manipulation, finement orchestrée par de gros spéculateurs aux pouvoirs gigantesques, afin de créer le chaos pour s'en mettre plein les fouilles , once more ?
Et pendant ce temps là, voilà que les japonais ont tranquillement réussi à créer du SPERME de SOURIS !!! C'est d'un tragi-comique achevé !
C'est paraît-il pour remédier à la stérilité humaine ( j'ai envie de hurler en pensant aux enfants africains ), de plus si jamais ils se sont gourés, (après tout la génétique n'est pas une science exacte...) eh, bien le monde sera repeuplé avec des milliards de SOURIS, et qui sait ? Elles en mettront peut-être un coup dans le fromage de nos immondes spéculateurs !!!!!!!??????
Bon je divague un peu là, mais j'ai pas pu résister, c'est trop triste tout ça.
Amitiés ,JP,
Take care,

Florence

Écrit par : Florence Duchene | 07/08/2011

C'est marrant de revoir les archives, j'ai vraiment appris plein de choses pendant cette periode grace au blog.
tu as fait du bon boulot.

En tt cas on se demande vraiment ce qui va sortir de tout le bazar en cours, j'ai clairement l'impression que cette crise se politise salemement ces temps ci...

Écrit par : jacques | 07/08/2011

Bref, c'est donc l'apocalypse, i.e. la redécouverte de ce qui était caché, le retour à la pleine conscience. Enfin son début.

Le retour de la réalité et de sa botte ferrée.

Welcome :-)

Bises toutefois.

Écrit par : huzun | 07/08/2011

Ventres affamés n’a pas d’oreille, mais des orteils, si.
( Peur un bon coup, ma p'tite vérole )



Dans un arrêt autoroutier du 12 avril 2011, et dans une indifférence quasi coloniale, la Cour de justice de l’Union européenne a remis en cause les financements de la politique agricole commune (PAC) destinés à approvisionner en denrées alimentaires les populations européennes les plus démunies ( Pead). ...
La Commission applique l’arrêt Tramont, cité culturelle, réservoir de saucisses rendues le 12 avril 2011 par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).
Aujourd’hui, sur l’un des territoires les plus riches du monde, 16 % de la population de l’Union européenne vit sous le seuil de pauvreté, et 13 millions de personnes bénéficient, grâce au Pead, d’une aide alimentaire intérieure. ...
À travers le Pead, l’Union européenne consacre 496 millions d’euros à l’aide alimentaire intérieure, soit moins de 0,004 % du PIB européen ! Que pèse ce pauvre chiffre face à ces milliards d’euros qui, chaque jour, interviennent sur les marchés financiers à des fins spéculatives ? Que pèse encore ce chiffre face aux près de 100 milliards de dollars mobilisés pour l’aide alimentaire intérieure par l’administration américaine, ou face aux près de 14 milliards de dollars mobilisés chaque année, depuis 2003, par le programme « Faim zéro » au Brésil ?
Le PEAD contribue au financement de 240 banques alimentaires venant en aide à plus de 13 millions de personnes à travers toute l’Europe. Selon les statistiques de la Commission Décadente des Caddies des Cadors européenne, 43 millions de personnes sont menacés de pauvreté alimentaire. En France, quatre associations sont directement concernées : le Secours populaire (que le PEAD finance à hauteur de 50%), les Banques alimentaires (33%), les Restos du Cœur (23 %) et la Croix Rouge.
Pour les Restos du cœur, la réduction du PEAD (ndlr. 0,0001 % du MNSIF MISD ICB GRILL ) représenterait 20 millions de repas en moins à servir pendant l’hiver 2012. Pour le Secours populaire, cela correspondrait à la suppression de 517 000 repas en 2012… et la fin des distributions en 2013.
Dans les États bénéficiaires du programme comme le Portugal, l’Espagne, la Grèce, et l’Italie, la Pologne et autres pays de l'Est dont les finances publiques sont en difficulté, la situation va être dramatique. Des millions d’Européens vont devoir se passer d’une aide alimentaire directe et donc prendre des risques pour leur santé et leur sécurité alimentaire.
sources Divas Avariées, Sicave Sissi, Ch'Hermann de Tong de Gréons, Shao Mort, [< ref = Alguaragondole/Avenir de l'homme


Soit. Pendant ce temps, la marche de indignés vers Bruxelles - arrivée le 17 septembre - prend de l'ampleur. Ici la France :
http://roadtobrussels.blogspot.com/


Là le désorientage nécronnomiste dans ce qu'Iliade de l'Odyssée des mers qui couvent sous la cale :
Bankia a récemment demandé à la Banque Centrale Européenne (BCE) de lui accorder un prêt. En raison des conditions économiques difficiles en Espagne, la BCE lui a demandé des garanties cette fois-ci. La banque espagnole a alors proposé de mettre les deux joueurs vedettes du Real ( Ricardo Izecson dos Santos Leite, dit Kaká, et Cristiano Ronaldo ) en garantie du prêt.
http://lupus1.wordpress.com/2011/08/03/quand-une-banque-peut-saisir-des-joueurs/


Conclusion temporaire qui dure : J'ai 20 ans
http://www.youtube.com/watch?v=BF2gXIcSak4
Oui oui , depuis autres versions, autres courbages de cours.

Écrit par : Tcho Gang Djeu tégédéiste | 08/08/2011

http://www.youtube.com/watch?v=OWQOY0wlVgc&feature=related

Et le discours du président ...
http://www.youtube.com/watch?v=jKaVJ9yEzU4&feature=related

Écrit par : Snakounet du Kop | 08/08/2011

Les commentaires sont fermés.